Accueil >  Gamme  >  Moteurs  > 

M9T (2.3 dCi)

En décembre 2010, Renault annonce un nouveau moteur sur le nouveau fourgon utilitaire, le plus gros de sa gamme, le Master. Fort d'une cylindrée de 2.3, il affiche trois niveaux de puissances, allant de 100 à 150ch. et remplace à lui seul deux blocs.
M9T (2.3 dCi)
Par le 23/03/2012

Etroitement dérivé du moteur 2.0 dCi (M9R) présent sur la Mégane, mais surtout sur la Laguna, ce nouveau 2.3 dCi (2 298 cm3 précisément) vient remplacer les anciens 2.5 dCi (type G9U) ainsi que le 3.0 dCi (type ZD30) qui équipe les gros modèles de Nissan comme par exemple le 4x4 Patrol.

En réduisant la cylindrée, la consommation s’affiche en baisse, en moyenne - 1 l / 100 km, et jusqu’à -2,7 litres / 100 km sur les versions du Master Propulsion d'après le constructeur français. Ses émissions de Co2 sont donc également en forte baisse (en moyenne, -10 %), le tout pour un couple un peu supérieur (+30 Nm) que l'ancien 2.5 dCi.

Outre sa cylindrée en baisse, ce nouveau bloc dispose également d’un nouveau système d’injection pourvu d’injecteurs à 7 trous de dernière génération.

Ce moteur est proposé sur toute la gamme Master depuis 2010 mais aussi sur les cousins du Master, à savoir le Nissan Interstar II et l’Opel / Vauxhall Movano, que ce soit en traction (où il est dans ce cas placé en transversal) ou en propulsion (placé en longitudinal), avec une boite classique manuelle ou de type BVR (Double Volant Amortisseur), avec et sans Filtre à Particules.

Autre modification majeure, en reprenant la base du 2.0 dCi, ce bloc abandonne l’ancienne courroie de distribution au profit d’une chaîne, permettant entre autre, une économie de 40% sur les frais d’entretien.

Depuis 2010, plusieurs niveaux de puissance sont possibles, allant de 100 à 180ch pour un couple compris entre 285 et 400 Nm disponibles entre 1 250 et 1 500 tr/min. Selon les versions, le moteur est équipé d'un simple turbo, d'un turbo à géométrie variable et même d'un Twin Turbo pour les variantes les plus puissantes (voir à ce sujet l'essai du Master dCi 180 restylé).

dCi 100 2.3 dCi
La version 100 ch.

dCi 125 2.3 dCi du Master
La version 125ch.
 

dCi 150 2.3 dCi
La version 150ch.



Caractéristiques techniques

Famille de moteur M9T
Cylindrée 2 298 cm3
Alésage x Course (mm) 85 x 101,3
Nombre de cylindres 4
Nombre de soupapes 16
Rapport volumétrique 16 : 1
Puissances maxi. 74 kW (100 ch) à 3 500 tr/min
92 kW (125ch) à 3 500 tr/min
107 kW (145ch) à 3 500 tr/min
122 kW (165 ch) à 3 500 tr/min
133 kW (180ch)
Couples maxi. 285 Nm à 1 500 tr/min
310 Nm à 1 500 tr/min
350 / 360 Nm à 1 500 tr/min
400 Nm
Type d'injection   Directe - Common Rail
Niveau de dépollution Euro4 -Euro5 - Euro6
Boîte de vitesses associée Manuelle 6 rapports
Robotisée 6 rapports
Véhicules équipés Renault Master Traction
Renault Master Propulsion
Nissan Interstar
Opel Movano
Vauxhall Movano
Renault Alaskan
Nissan Navara


L'Alaskan et le Navara héritent du 2.3 dCi

En remplaçant le 3.0 dCi d'origne Nissan, outre le Master,  ce nouveau bloc motorise également le pick-up Nissan Navara, et par voie de conséquence, sa version française, le Renault Alaskan.


2.3 dCi M9T


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Cache non actif