Accueil >  Gamme  >  Moteurs  > 

5AGen1 ZE / Q90

Produit par l'équipementier Continental, le moteur Q90 est le premier bloc électrique présent sur les véhicules ZE de Renault, notamment sur la Fluence ZE, Kangoo be bop ZE, et la Zoé. Deux variantes co-existent: la version 60ch. et la version 90ch
5AGen1 ZE / Q90
Par le 08/11/2009

Présent sur le Kangoo be bop Z.E. la version la moins puissante du moteur électrique a une puissance de 44 kW (60 ch). Comme tout moteur électrique, celui-ci affiche un rendement énergétique très élevé de 90%, bien supérieur au rendement de 25% des moteurs thermiques. Le régime maximum atteint 12 000 tr/min.

Son couple de 190 Nm est délivré quasiment immédiatement, permettant des reprises et des accélérations franches.

La seconde version, de loin la plus répandue, développe une puissance de 90ch. On le retrouve notamment sous le capot de la Fluence ZE et de la Zoé. Sur cette dernière, il présente l'avantage, au contraire du moteur Renault R90 produit à Cleon, d'être compatible avec la recharge dite "rapide" (en 43 kW contre 22 kW). Egalement appelé sur les premières Zoé Q210, ce moteur a la partcularité d'être composé de 6 modules principaux empilés.

Module réducteur

Le moteur électrique Q90 est associé à un réducteur, qui remplace la boîte de vitesse des moteurs thermiques. Ce réducteur dispose d'un seul rapport fixe de démultiplication. Il offre des accélérations linéaires sans à-coups. Si le couple est disponible de façon instantanée, celui-ci s'essouffle malgré tout assez rapidement, expliquant au final des performances proches d'un moteur thermique sur le 0 à 100 km/h, du fait de ce réducteur.


Module électronique de puissance

L'énergie électrique est transmise au moteur par le biais d'une unité d'électronique de puissance comprenant un onduleur. Celui-ci transforme le courant continu 400V en courant alternatif triphasé pour alimenter le rotor et le stator du moteur.

De la même manière qu'un calculateur, il régule également la puissance et le couple du moteur électrique. Situé au même endroit que l'onduleur, le transformateur converti le courant continu 400V stocké dans la batterie de traction en courant continu 12V pour alimenter le réseau de bord traditionnel et les fonctions auxiliaires du véhicule (éclairage intérieur et extérieur, radio, vitres électriques etc.).

Module du boitier d'interconnexion

Le boîtier d'interconnexion distribue le courant de puissance pour l'ensemble des éléments du moteur, la batterie, la climatisation et le chauffage. Ce boîtier comprend également le chargeur qui transforme le courant alternatif 220V en courant continu 400V pour recharger la batterie.

 


La batterie Lithium-ion

Pour alimenter le moteur, Renault utilise des batteries Lithium-ion dôtées de 2x2 cellules, pour un total de 22 kW/h sur la Zoé.


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Cache non actif