Accueil >  Gamme  >  Anciennes Renault Sport  > 

Clio II V6 ph2

Présentée en 1999 au mondial de l’auto, la Clio V6 et ses 250 ch avait fait l’objet d’une bombe: Renault nous refaisait le coup de la R5 Turbo 2. Cependant, sa mise au point avait durée de longs mois et le résultat final ne fut pas à la hauteur...
Clio II V6 ph2
Par le 09/02/2003 Dernière mise à jour le 05/09/2019

Le moteur avait été dégonflé à 230 ch. (contre 250 ch. prévus initialement), et la boite de vitesse était tout à fait identique à l’Avantime, donc peu adaptée à une voiture sportive.

Renault ne pouvant pas la produire, cette voiture était assemblée chez TWR en Angleterre, une belle référence puisque la marque produisait alors également l’Aston Martin DB7 et la Jaguar XK, pour les plus connues.Belles références tout de même !

De l’avis de tous les essayeurs de cette voiture, son châssis pouvait encaisser de nombreux chevaux supplémentaires et la boite de vitesse gagnerait à être équipée d’un pont raccourci. Certains lui reprochent également un caractère trop imprévisible, comme feue, sa grande soeur. Tout cela n'empèche par Renault Sport d'en vendre 1 631 exemplaires en moins de 2 ans.

Une Clio V6 en version 2 enfin à la hauteur

Conscient des défauts de jeunesse de sa petite bombe, Renault décide alors de corriger le tir. Exit la construction en Suède chez TWR et retour à la célèbre usine d’Alpine à Dieppe. Dans les mains des hommes de Renault Sport et d’Alpine, la Renault Clio V6 nous refait une nouvelle entrée pour le Mondial de l’Auto qui se déroule à  Paris en 2002 avec une production qui débute début 2003.

Clio V6

Les modifications apportées sont nombreuses. La Clio V6 Turbo conserve cependant ses air de R5 Turbo qui participe grandement à l'image de la voiture en ravivant la flamme des passionnés. Toute la partie avant est revue: nouvelle calandre inspirée de la version civilisée, nouveaux feux, nouveau capot, nouveau bouclier, projecteurs double optique à lampes au xénon,...

Les énormes entrées d'air placées derrière les portes avant sont conservées et teintées d'un magnifique gris ce qui les démarque du reste de la carrosserie.

A l'intérieur, la planche de bord est également reprise de la version civile.

Habitacle Clio V6

Une châssis encore plus affuté, un moteur plus puissant pour la Clio V6

Outre le style, c'est surtout la partie technique qui voit arriver le plus d'évolutions. Le châssis est affuté avec un train avant surdimensionné, l’ajout de barres antiroulis montées sur biellettes pour une meilleure efficacité et un nouveau berceau accueillant un train arrière reculé de quelques centimètres.

Le moteur, toujours placé juste derrière les deux sièges avant reste le V6 24 soupapes L7X à 60° de 2946 cm3 de cylindrée. Il passe désormais à 255 ch. (187 kw) à 7 150 tr/min et un couple de 300 Nm dès 4 650 tr/min (contre 3 750 tr/min sur la première génération) grâce entre autre, à un nouveau design de la partie haute du moteur et un nouvel arbre à cames avec des lois de levée de soupapes plus rapides.

Clio V6 Technique

La boîte de vitesse (version PK6)  très critiquée sur la version initiale, est toujours à 6 rapports mais un tout nouveau pont court, des rapports resserrés et une course de commande de boite revue à la baisse apparaissent.

Plus efficace, la Clio V6 devient également plus performante, même si elle s'alourdit un peu (1 400 kg contre 1 335 kg). Elle réalise désormais le 0 à 100 km/h en 5,8 secondes (-0.6 secondes) et le 1000 Da en 25,8 secondes (-0,7 secondes).

Au total, 1 309 Clio V6 phase 2 seront produites entre 2003 et 2005.

Renault CLio V6 Phase 2

 

Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Cache non actif