Accueil >  Gamme  >  Demain (possible)  > 

Zoé RS (2020)

A Genève en mars dernier, Renault présentait une Zoé très spéciale propulsée par pas moins de 460 ch, contre 90 pour la version de série. A l’époque, cela ressemblait surtout à un simple outil de communication autour des voitures électriques.
Zoé RS (2020)
Par le 11/07/2017 Dernière mise à jour le 11/02/2020

Voir la Zoé E-Sport Concept

Pourtant, à l’occasion du festival de Goodwood  pendant lequel Kubica a encore tourné au volant d’une F1, les spectateurs ont pu voir le concept rouler réellement.

Selon Patrice Ratti, responsable de Renault Sport, la marque étudie bel et bien sérieusement une telle proposition même si pour le moment, rien n’est fait. "Nous pensons à faire un Zoe RS, mais c'est une grande étude qui prendra du temps" a confirmé Ratti avant d’ajouter "La performance des batteries s'est améliorée au point que c'est maintenant possible, ce qui n'était pas le cas il y a seulement quelques années. Donc nous y travaillons."

Cette déclaration a semblé un peu enflammer tout le monde sur la toile bien contente de faire du buzz. Pourtant, il n'y a rien de nouveau là-dedans. Nous annoncions d'ailleurs un projet de Zoé Sport chez Renault, c'était à l'époque en 2010 !

Le discours a toujours été le même. A l'heure actuelle, la technologie ne permet pas de faire un produit viable économiquement parlant, mais l'évolution en cours des batteries et la miniaturisation de certaines pièces, permet de laisser une porte qui semble s'ouvrir de plus en plus.

Zoe RS

Le graphène, la solution miracle des batteries ?

La technologie actuelle des batteries Lithium-ion semble tout de même atteindre certaines limites techniques. Chères, lourdes, volumineuses et se rechargeant lentement, elles présentent tout de même encore de lourds inconvénients pour une voiture sportive.

Heureusement, il semble qu'une autre technologie se profile à l'horizon, celle du graphène, une technologie dont on parle depuis quelques années, et qui, sur le papier, parait parfaite. Samsung est l’une des entreprises qui travaille d'arrache pied sur la recherche.

Le graphène est un dérivé du carbone, qui se présente sous la forme d'une très fine couche, bien plus fine qu'une simple feuille de papier, une ressource abondante sur la planète.

En novembre 2017, le spécialiste coréen a déposé des brevets sur une telle batterie qui serait capable de stocker le double d'énergie tout en se rechargeant 5 fois plus rapidement.

Les premières batteries à destination de petits appareils électroniques (smartphone, tablette,...) mêlant graphène et lithium seront prochainement commercialisées, notamment par le constructeur Elecjet qui promet une capacité bien plus importante et une charge bien plus rapide.

D'autres technologies semblent également pouvoir tenir la corde,  comme les batteries sodium-ion qu’une société française devrait produire d'ici 2020.

La Zoé RS conditionnée aux progrès technologiques

Il est probable qu’une Zoé RS voit le jour… un jour si les solutions techniques actuellement à l'étude arrivent un jour à éclore.

Ainsi, une Zoé RS, ou de façon plus probable, une Zoé 2 RS, voire une Zoé 3 RS pourrait ainsi prendre tout son sens d’ici 3 à 6 ans, en proposant de vraies performances, une réelle agilité et une autonomie acceptable malgré sa puissance.

Restera malgré tout à définir le tarif qui doit rester lui aussi... acceptable pour ne pas rester un éternel projet ou concept-car.


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.