Google
[Tous Modèles] Et l'électrique ?
Planète Renault Index du Forum > Futures Renault
navidad
Losange de cuir
avatar
Inscrit le: 23 Oct 2004
Messages: 522
Message Mer 24 Mai, 2006 15:55:11
 
Code:
PARIS (AFP) - Le constructeur automobile Renault (Paris: FR0000131906 - actualité) et l'avionneur Dassault négocient pour renforcer leur partenariat en matière de voiture propre, les deux groupes collaborant déjà pour le véhicule électrique Cleanova, a indiqué samedi le quotidien Aujourd'hui en France/Le Parisien.
   L'auteur de ce message est absent ou invisible.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Denny
Losange d' Acier
Inscrit le: 04 Mar 2006
Messages: 2082
Localisation: . Vienne (38) / Nancy (54) .
Message Mer 24 Mai, 2006 16:42:59
 

_________________
_______________________________________


Renault
Laguna ph1 1,8 RT de 1995
Clio1 1,2 RL de 1992
Ex: Super 5 Td de 1989 remontée en Gt


   L'auteur de ce message est absent ou invisible.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Voir la position géographique du membre  
gpadpo
Losange d' Alu
Inscrit le: 08 Juin 2005
Messages: 1301
Localisation: Angers - Maine et Loire
Message Mer 24 Mai, 2006 19:57:06
 
Et pourquoi pas la voiture de Bolloré qui veut la vendre à un constructeur?

_________________
Clioteux postier.
   L'auteur de ce message est absent ou invisible.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Voir la position géographique du membre Visiter le site web de l'utilisateur 
coincoin2000
Losange de Carton
avatar
Inscrit le: 01 Juil 2008
Messages: 257
Localisation: idf
Message Jeu 10 Juil, 2008 12:57:27
 
Salut à tous. :o

Avec la multiplication des annonces de coopération entre états et l'Alliance sur la commercialisation de véhicules éléctriques pour 2011 (avec Project Better Place), a-t-on une idée du genre de voitures que Renault va proposer à ces projets ???

Voiture de la gamme adaptée electrique (clio, kangoo, meg, scenic , lag'...) ?

ou nouvelle voiture totalement conçue à partir d'une feuille blanche ?

Avez vous des infos la dessus ?

Tout se que je sais, c'est que ça bosse dur au Techno pour ces projets........ :)

_________________
Life is too short not to be
last_editDernière édition par Zzeria le Jeu 29 Jan, 2009 00:34:22; édité 1 fois
   L'auteur de ce message est absent ou invisible.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Leouch
Losange d' Argent
avatar
Inscrit le: 22 Oct 2004
Messages: 8127
Localisation: Doubs
Message Jeu 10 Juil, 2008 13:19:12
 
Il me semble que le projet porte sur une mégane adaptée.

_________________
Megane III Expression 1.4 TCE 130 2010
BMW 330xia e92 2007
   L'auteur de ce message est absent ou invisible.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Voir la position géographique du membre  
BluCobalt
Losange de Carton
Inscrit le: 13 Sep 2006
Messages: 475
Message Jeu 10 Juil, 2008 17:37:48
 
D'abord une berline du segment M1, type Megane (annoncé officiellement)
Ensuite probablement un Kangoo utilitaire
Ensuite on peut imaginer une véhicule de la taille d'une Clio, mais qui cette fois serait un développement spécifique, uniquement pour l'électrique

Les 2 dernières n'ont pas été confirmées mais la presse en parle.
   L'auteur de ce message est absent ou invisible.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Srg2
Losange d' Or
avatar
Inscrit le: 26 Déc 2006
Messages: 16148
Localisation: France - 71 et 78
Message Jeu 10 Juil, 2008 18:32:45
 
Extrait revue de presse CCFA du 10/07/08:

Portugal :

RENAULT-NISSAN LANCERA DES VOITURES ELECTRIQUES EN 2011

10 juillet

Le gouvernement portugais et l’Alliance Renault-Nissan ont annoncé le 9 juillet à Lisbonne la signature d’un accord de partenariat visant à promouvoir à l’échelle du pays un système de transport et de déplacement à zéro émission (cf. revues de presse des 1 et 3/7/08). Aux termes de cet accord, le gouvernement portugais s’est engagé à porter ses efforts sur trois points essentiels : l’étude, en coopération avec l’Alliance, des moyens permettant de mettre en place les conditions d’un accueil favorable des véhicules électriques de la part des consommateurs portugais ; l’étude des infrastructures et des organisations connexes nécessaires à la création d’un réseau national de stations de recharge des véhicules électriques ; et le rencensement des modalités de communicaiton et d’éducation les plus à même de sensibiliser le public aux véhicules électriques.

L’Alliance s’est pour sa part engagée à commercialiser à grande échelle des véhicules électriques au Portugal à partir de 2011. Le pays sera l’un des premiers marchés mondiaux à recevoir certains modèles inédits entièrement électriques construits par Renault-Nissan.

Le Portugal, qui souhaite diminuer sa dépendance énergétique au pétrole et mieux lutter contre les émissions de CO2, étudiera la mise en place d’avantages fiscaux pour proposer la voiture électrique de l’Alliance « au même prix qu’une voiture normale ». « Nous voulons être un laboratoire pour les voitures électriques », a déclaré José Socrates, Premier ministre portugais. « Avec la hausse du prix du pétrole et les préoccupations persistantes liées aux émissions de CO2, nous pensons que la solution définitive en matière de mobilité durable sera la disponibilité en masse de véhicules à zéro émission », a pour sa part expliqué Carlos Ghosn, président de Renault et de Nissan, ajoutant que le partenariat public-privé scellé avec le Portugal pourrait constituer « un tournant dans le développement d’un modèle viable de voitures électriques ». (REUTERS, DOW JONES, BLOOMBERG, AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, HERALD TRIBUNE, WALL STREET JOURNAL, EL MUNDO, FIGARO, LIBERATION 10/7/08)

_________________
R9 GTL puis rover 416 GSI(période Honda) puis R11 GTX (92cv) puis R19 RTdT Alizé puis Mégane 1 Coupé 2.0 maintenant clio 4 RS
   L'auteur de ce message est absent ou invisible.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Voir la position géographique du membre  
fab69
Losange de Papier
Inscrit le: 06 Juil 2008
Messages: 91
Message Ven 11 Juil, 2008 17:35:54
 
Vraiment très décevant de la part d'une très grande entreprise.

La prius vient de fèter ses 10 ans de commecialisation. C'est pas en R&D qu'ils vont se ruiner chez renault. :blase:
   L'auteur de ce message est absent ou invisible.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
larry.kubiak
Losange fou furieux
avatar
Inscrit le: 07 Sep 2006
Messages: 30332
Localisation: Parigot, tête de veau
Message Ven 11 Juil, 2008 17:42:33
 
La Prius n'est pas une voiture électrique ...

_________________
Le flood, c'est la vie
   L'auteur de ce message est absent ou invisible.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Srg2
Losange d' Or
avatar
Inscrit le: 26 Déc 2006
Messages: 16148
Localisation: France - 71 et 78
Message Ven 11 Juil, 2008 17:54:44
 
Non c'est un Mild - Hybrid pas comme le Kangoo Elect'road qui était un full...

_________________
R9 GTL puis rover 416 GSI(période Honda) puis R11 GTX (92cv) puis R19 RTdT Alizé puis Mégane 1 Coupé 2.0 maintenant clio 4 RS
   L'auteur de ce message est absent ou invisible.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Voir la position géographique du membre  
Zzeria
Membre d'honneur
avatar
Inscrit le: 28 Sep 2007
Messages: 5529
Localisation: Chennevières-sur-Marne (94)
Message Ven 11 Juil, 2008 18:13:10
 
Je module ce que Srg2 vient de dire : il y a eu une variante hybride de l'Elect'Road de manière expérimentale, et des panneaux solaires ont même été testés récemment. Pour tout connaître de ces projets, voici le site de référence :

http://www.pile-au-methanol.com/

_________________
Stéphane
   L'auteur de ce message est absent ou invisible.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur 
BluCobalt
Losange de Carton
Inscrit le: 13 Sep 2006
Messages: 475
Message Ven 11 Juil, 2008 18:43:00
 
fab69 a écrit:
Vraiment très décevant de la part d'une très grande entreprise.

La prius vient de fèter ses 10 ans de commecialisation. C'est pas en R&D qu'ils vont se ruiner chez renault. :blase:




Je ne comprends pas ton post. Renault annonce des véhicules 100%électriques à grande échelle d'ici quelques semestres, et tu n'es pas content ?

Tu veux quoi ?
   L'auteur de ce message est absent ou invisible.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Char Aznable
Losange de Bronze
avatar
Inscrit le: 21 Sep 2003
Messages: 3410
Localisation: le trou champenois
Message Dim 13 Juil, 2008 13:09:39
 
Renault, qui avait une certaine avance dans les années 90, semble désormais un peu à la traine.

Les véhicule électrique ne sont proposé que dans certains pays avec les-quels Renault à signé des accord. J'ai l'impression que ces dévelopement ne tiennent que par les subventions.

L'approche de Toyota avec la Prius, lui permet de commercialisé un véhicule à un tarif "normale" même sans subvention. Cela me parrait un peu plus viable.

D'autre part, même si les batteries électriques ont fait de gros progrès, leur autonomie et leur facilité de rechargement sont loin des moteur thermique. Sans oublier que les prix de ces nouvelles batterie est encore très élevé.

A l'heure actuelle, un bon pack de batterie, dont le prix grêve déjà le budget de la voiture, permet une autonomie d'environ 200 km et nécéssite une bonne heure pour un rechargement complet. Imaginez les fille d'attente au station service, le temps qu'il faudrait pour partir en Vacance de Paris à Marseille.

L'hybride reste à ce jour un meilleur moyen de réduire la consomation et les émissions poluantes.

La solution hybride de Toyota et une parmis bien autres, et pas forcement la mailleurs. Il reste un grand nombre de voies à explorer pour un constructeur qui veut s'en donner la peine.

Par exemple, ou pourrait utilisé un moteur stierling à la place des classiques moteur essence ou diesel. Le stierling à un meilleur rendement et est reversible. De plus, le carburant ne servent qu' à produire de la chaleur, il pourrait utiliser aussi bien de l'essence, que de l'éthanol, que du gazoil ou du diéster, voir même un mélange de tous cela.

Voici une solutions parmis bien d'autres. Il est domage que Renault joue l'attentisme.

_________________
"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux." Benjamin Franklin
   L'auteur de ce message est absent ou invisible.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Voir la position géographique du membre Visiter le site web de l'utilisateur 
Leouch
Losange d' Argent
avatar
Inscrit le: 22 Oct 2004
Messages: 8127
Localisation: Doubs
Message Dim 13 Juil, 2008 14:31:37
 
Tu parles d'une solution parmis tant d'autre pour la prius, et bien de meme la solution renault est une parmis tant d'autre.

Elle conviendra parfaitement a un usage urbain ou periurbain, et contrarement a la prius elle ne consomera pas une goutte de petrol, alors certes ce n'est pas du tout une solution pour partir en vacances mais pour se rendre au boulot ce sera l'idéal :cool2: .

Quand au fait de proposer les vehicule uniquement dans les pays qui signe un accord, il faut bien que les infrastructures suivent pour vendre le vehicule :eyes:

_________________
Megane III Expression 1.4 TCE 130 2010
BMW 330xia e92 2007
   L'auteur de ce message est absent ou invisible.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Voir la position géographique du membre  
BluCobalt
Losange de Carton
Inscrit le: 13 Sep 2006
Messages: 475
Message Dim 13 Juil, 2008 14:32:03
 
Char Aznable a écrit:
Renault, qui avait une certaine avance dans les années 90, semble désormais un peu à la traine.

Les véhicule électrique ne sont proposé que dans certains pays avec les-quels Renault à signé des accord. J'ai l'impression que ces dévelopement ne tiennent que par les subventions.

L'approche de Toyota avec la Prius, lui permet de commercialisé un véhicule à un tarif "normale" même sans subvention. Cela me parrait un peu plus viable.

D'autre part, même si les batteries électriques ont fait de gros progrès, leur autonomie et leur facilité de rechargement sont loin des moteur thermique. Sans oublier que les prix de ces nouvelles batterie est encore très élevé.

A l'heure actuelle, un bon pack de batterie, dont le prix grêve déjà le budget de la voiture, permet une autonomie d'environ 200 km et nécéssite une bonne heure pour un rechargement complet. Imaginez les fille d'attente au station service, le temps qu'il faudrait pour partir en Vacance de Paris à Marseille.

L'hybride reste à ce jour un meilleur moyen de réduire la consomation et les émissions poluantes.

La solution hybride de Toyota et une parmis bien autres, et pas forcement la mailleurs. Il reste un grand nombre de voies à explorer pour un constructeur qui veut s'en donner la peine.

Par exemple, ou pourrait utilisé un moteur stierling à la place des classiques moteur essence ou diesel. Le stierling à un meilleur rendement et est reversible. De plus, le carburant ne servent qu' à produire de la chaleur, il pourrait utiliser aussi bien de l'essence, que de l'éthanol, que du gazoil ou du diéster, voir même un mélange de tous cela.

Voici une solutions parmis bien d'autres. Il est domage que Renault joue l'attentisme.



Citation:
Renault, qui avait une certaine avance dans les années 90, semble désormais un peu à la traine.


Les causes de l’échec du véhicule électrique sont connues. Prix et poids des batteries, autonomie limitée… Dans un contexte d’énergie peu chère, ces véhicules paraissaient n’avoir que des contraintes. Chers et peu efficients, ils n’avaient aucun avenir.
Aujourd’hui une partie des contraintes techniques sont devenues surmontables, notamment grâce aux progrès sur les performances des batteries. Parallèlement la pression du prix de l’énergie, couplée à la nécessité de réduction des émissions polluantes et de Co2 fait naître un besoin chez le consommateur.

Dans ce contexte, de nouvelles solutions sont imaginées : Véhicule 100% électrique, hybrides en tous genre, véhicules thermiques optimisés (stop&start)…

La question qui se pose à chaque constructeur, c’est d’identifier les solutions plausibles en fonction d’un certain nombre de paramètres parmi lesquels :
*Le coût des systèmes (développement, intégration au véhicule, coût de production, possibilité de subventions)
*l’usage que les clients ont des véhicules (praticité, autonomie, typologie des déplacements)
*le coût pour l’utilisateur (achat, utilisation, revente, image de marque)

Dans cette réflexion, Renault a identifié un marché potentiel pour des véhicules électriques, sous certaines conditions.


Citation:
Les véhicule électrique ne sont proposé que dans certains pays avec lesquels Renault à signé des accords. J'ai l'impression que ces développements ne tiennent que par les subventions.


Le véhicule électrique Renault rencontrera au moins 2 problèmes majeurs : coût des batteries (et du véhicule) et autonomie.
A priori, même avec un pétrole cher, le véhicule électrique sera plus cher à son lancement que le véhicule à combustion classique.
Compte-tenu des moyens financiers limités des clients Renault, il a été identifié 2 actions :

*Profiter au maximum des incitations fiscales étatiques là où elles se mettent en place. En Israël, c’est clair et net, il y aura une très forte détaxation des VE. Au Portugal, ça semble en bonne voie
En France, la situation n’est pas clairement bétonnée : Il y a un Bonus de 5000€ qui est totalement virtuel, étant donné qu’aucun véhicule actuel ne peut y prétendre. Que se passera-t-il quand l’Etat devra réellement cracher au bassinet ? La réponse est loin d’être claire.

*Proposer un système forfaitaire d’achat de kilomètres. Dans les pays où ça sera possible, le propriétaire d’un VE Renault ne sera pas propriétaire des batteries. Il rechargera son véhicule par un système de forfait de kilomètres, à un tarif avantageux. C’est l’intérêt d’un système type « Better Place ». Mais cela suppose que le VE ne peut être proposé que sur un territoire fortement maillé en stations de rechargement et/ou en stations de switch des batteries. Ca réclame de gros investissements et une excellente coordination. On voit bien immédiatement qu’il n’est pas réaliste de démarrer sur des gros pays et partout en même temps. Il faut pouvoir assurer, y compris en faisant rentrer de nouveaux acteurs (constructeurs, producteurs d’électricité, services publics) dans le système.


Citation:
L'approche de Toyota avec la Prius, lui permet de commercialisé un véhicule à un tarif "normale" même sans subvention. Cela me paraît un peu plus viable. D'autre part, même si les batteries électriques ont fait de gros progrès, leur autonomie et leur facilité de rechargement sont loin des moteurs thermiques. Sans oublier que les prix de ces nouvelles batteries est encore très élevé.
A l'heure actuelle, un bon pack de batterie, dont le prix grêve déjà le budget de la voiture, permet une autonomie d'environ 200 km et nécéssite une bonne heure pour un rechargement complet. Imaginez les fille d'attente au station service, le temps qu'il faudrait pour partir en Vacance de Paris à Marseille.



La solution au problème d’autonomie est une fusée à plusieurs étages.
Tout d’abord, il est clair que la génération de VE qui va arriver se destine d’abord à des clients bien ciblés, ceux qui font de petits trajets quotidiens, pour lesquels 180km d’autonomie sont très au dessus du besoin réel. Renault cible fort logiquement des petits pays, où la typologie des trajets correspond à cette autonomie. Ca n’est pas un hasard si les premiers à se lancer sont Israël, le Danemark, le Portugal…

Il est évident que pour les grandes migrations, un VE impose des contraintes difficiles à surmonter.
C’est aussi l’intérêt de réussir à trouver un moyen de changer rapidement une batterie, afin de permettre un trajet supérieur à 200km sans trop grever le confort.
Par ailleurs dans le cadre des « forfaits » façon Better Place, il n’est pas interdit d’imaginer que l’utilisateur pourrait se voir offrir le droit de louer ponctuellement un véhicule à forte autonomie pour combler les lacunes du VE. C’est une façon habile de surmonter le problème.

Il apparaît assez clair que l’utilisateur Français cumule un certain nombre de handicaps vis-à-vis de la solution électrique développée par Renault :
Aides fiscales incertaines, pays très vaste, clients qui utilisent la voiture pour voyager…
Il est fort probable que le VE particulier aura du mal à démarrer en France. Renault pourrait en priorité viser les flottes avec un VE utilitaire. La Poste par exemple, souhaite passer une grosse partie de son parc en VE d’ici quelques années. C’est une chance à saisir.
Le VE particulier en France a toutes les chances d’être dans un premier temps, plutôt une seconde voiture et/ou un véhicule destiné aux trajets urbains (courses, école, travail). Ultérieurement, quand le parc sera installé, que le système fonctionnera, les progrès des batteries permettront de rendre le VE polyvalent.

Citation:
L'hybride reste à ce jour un meilleur moyen de réduire la consomation et les émissions poluantes.
Par exemple, ou pourrait utilisé un moteur stierling à la place des classiques moteur essence ou diesel. Le stierling à un meilleur rendement et est reversible. De plus, le carburant ne servent qu' à produire de la chaleur, il pourrait utiliser aussi bien de l'essence, que de l'éthanol, que du gazoil ou du diéster, voir même un mélange de tous cela.
Voici une solutions parmis bien d'autres. Il est domage que Renault joue l'attentisme.


Renault met le paquet sur l’électrique parce qu’il pense avoir identifié un marché rentable. Peut-être qu’ils se trompent, mais en attendant, leur offre commence à se dessiner de façon cohérente.

La rentabilité de l’hybride n’a jamais pu être identifiée pour les constructeurs Français (cf. cas PSA). Il ne faut pas oublier que Toyota a aussi bénéficié de subventions pour concevoir puis commercialiser son hybride). Et l’hybride a ses contraintes tout comme le VE (efficacité limitée sur route, implantation des batteries + 2 moteurs). L'hybride est véritablement utile en ville, là où un VE peut faire mieux.
Ceci-dit, si dans les années à venir, une fenêtre de tir s’ouvre, Renault devrait pouvoir s’en remettre à Nissan pour proposer des hybrides.

En attendant, Renault n’est pas inactif en dehors du VE.

La recherche sur la PAC continue avec Nissan. Les Scenic ZEV roulent, et leurs caractéristiques sont proches de ce que pourrait être un véhicule commercialisable.
http://automobile.nouvelobs.com/essais/2539/renault/sc%C3..nic_zev/article.html
Reste le problème du coût et de la fabrication/distribution de l’H2. Tout cela n’est pas encore prêt, mais Renault est au niveau de l’Etat de l’art en la matière.

Par ailleurs, « grâce » au prix du pétrole, certaines technologies que les clients de Renault n’auraient pas payées redeviennent envisageables. Le Stop&Start par exemple, est à nouveau à l’ordre du jour pour 2010 environ
http://automobile.nouvelobs.com/actualites/5344/renault/breve.html

En matière de dépollution sur les moteurs classiques, le Downsizing se poursuit (futur 1.4TCE), faute de pouvoir proposer des technologies très couteuses vues sur les véhicules haut de gamme. Pour le diesel, le Nox-trap est en phase de test sur flottes en attendant de pouvoir être économiquement disponible pour les clients.

Je ne vois franchement aucun signe d’attentisme dans tout cela. Simplement de la prudence, car toutes ces technologies sont couteuses et compliquées à mettre en œuvre.
Il ne faut pas oublier que les clients Renault n’ont pas des fortunes à mettre dans leur véhicule, et qu’à toute solution écologique, il faut faire correspondre une équation économique viable.
last_editDernière édition par BluCobalt le Dim 13 Juil, 2008 14:36:33; édité 2 fois
   L'auteur de ce message est absent ou invisible.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Ubuntu
Losange d' Or
avatar
Inscrit le: 12 Déc 2003
Messages: 10282
Message Dim 13 Juil, 2008 20:36:54
 
Char Aznable a écrit:
Renault, qui avait une certaine avance dans les années 90, semble désormais un peu à la traine.

Faux Renault n'a jamais eu d'avance dans ce domaine, même si quelques concept car, démonstrateur intéressant, on été réalisé. C'est du fantasme que de penser que Renault avait de l'avance sur les géants Américains ou Japonais. Tout juste peut on dire qu'ils étaient aux niveau ce qui etait déjà pas si mal pour un petit constructeur comme renault
Citation:

Les véhicule électrique ne sont proposé que dans certains pays avec les-quels Renault à signé des accord. J'ai l'impression que ces dévelopement ne tiennent que par les subventions.

Il faut bien commencer quelque part et si certains pays créent un environnement favorable au développement de tel projet, je ne vois pas pourquoi Renault n'en profiterait pas, et surtout je ne vois pas ou est le problème!
Citation:

L'approche de Toyota avec la Prius, lui permet de commercialisé un véhicule à un tarif "normale" même sans subvention. Cela me parrait un peu plus viable.

Beaucoup de chose a dire sur la Prius.

Premièrement seul Toyota pouvait se permettre de financer une telle technologie et de perdre beaucoup d'argent au moins au début avec ce projet.

2iem) il est faux de dire que ce véhicule est commercialisé a un tarif normal la Prius est 30% plus chére hors subvention qu'un véhicule équivalent essence genre Megane 1.6L , et 20% plus chére qu'un véhicule diesel Megane 1.5dci qui de plus consomme moins que la Prius.

3iem) Il est bien entendu faux de dire que la Prius n'est pas subventionné elle l'est de deux manière:
1) par l'état qui verse une prime pour tout achat de Prius;
2) par Toyota qui a perdu beaucoup d'argent avec la Prius, il parait que maintenant c'est rentable, a vérifier, mais de toute façon si ça l'est c'est grâce aux ventes aux USA, Renault n'ayant pas de reseau au USA, et presque pas au japon ou 90% des Prius se sont vendu, ça aurait été une gabegie complète pour Renault que de développer seul un tel véhicule, qui de plus n'apporte strictement rien en terme d'économie de carburant par rapport a un diesel moderne, donc valable que dans les pays ou le diesel est absent.

Citation:


D'autre part, même si les batteries électriques ont fait de gros progrès, leur autonomie et leur facilité de rechargement sont loin des moteur thermique. Sans oublier que les prix de ces nouvelles batterie est encore très élevé.

A l'heure actuelle, un bon pack de batterie, dont le prix grêve déjà le budget de la voiture, permet une autonomie d'environ 200 km et nécéssite une bonne heure pour un rechargement complet. Imaginez les fille d'attente au station service, le temps qu'il faudrait pour partir en Vacance de Paris à Marseille.

L'hybride reste à ce jour un meilleur moyen de réduire la consomation et les émissions poluantes.

La solution hybride de Toyota et une parmis bien autres, et pas forcement la mailleurs. Il reste un grand nombre de voies à explorer pour un constructeur qui veut s'en donner la peine.

Par exemple, ou pourrait utilisé un moteur stierling à la place des classiques moteur essence ou diesel. Le sterling à un meilleur rendement et est reversible. De plus, le carburant ne servent qu' à produire de la chaleur, il pourrait utiliser aussi bien de l'essence, que de l'éthanol, que du gazoil ou du diéster, voir même un mélange de tous cela.

Voici une solutions parmis bien d'autres. Il est domage que Renault joue l'attentisme.

Renault attentiste c'est ton point de vue;
Moi je vois qu'ils ont de gros projet sur la voiture électrique,; ce qui a mon avis malgré les problèmes que tu cites, sont tout fait viable et intéressant, en tout cas plus que l'hybride. n'oublions pas que ce qui fait avancer une voiture hybride ce n'est jamais que du pétrole comme toutes les voitures actuel.
Par rapport a cela une voiture tout électrique est un vrai progrès, et on devrait se réjouir de voir Renault ce lancer a fond dans cette voie;
Mais bon je commence a te connaitre, quoique fasse Renault tu trouveras toujours quelque chose a redire, si c'était Toyota qui avait les mêmes projet tu applaudirais des deux mains, le constructeur Japonais tout en critiquant que Renault ne soit pas sur coup.

Sinon je suis pas spécialiste en motorisation, mais pour le moteur sterling. A mon avis si depuis 1816 (date du dèpos du brevet) aucun constructeur automobile n'a jugé bon d'exploiter cette voie c'est qu'il doit y avoir de bonnes raisons, que je sache les ingénieurs motoriste de chez Renault comme ceux des autres marques, ne sont pas des demeurés et connaissent a mon avis la question un peu mieux que toi et moi.

Sinon.
Je partage totalement la très bonne et très poussée analyse de BluCobalt.

_________________
« En Angleterre, tout est permis, sauf ce qui est interdit. En Allemagne, tout est interdit, sauf ce qui est permis. En France, tout est permis, même ce qui est interdit. En U.R.S.S., tout est interdit, même ce qui est permis. »
Winston Churchill
last_editDernière édition par Ubuntu le Dim 13 Juil, 2008 20:43:01; édité 1 fois
   L'auteur de ce message est absent ou invisible.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Zzeria
Membre d'honneur
avatar
Inscrit le: 28 Sep 2007
Messages: 5529
Localisation: Chennevières-sur-Marne (94)
Message Lun 14 Juil, 2008 00:34:22
 
Renault n'a pas été à l'avant-garde en matière de véhicules électriques, mais se situe dans la bonne moyenne en Europe. Avant les années 90, certes, la plupart des Renault électriques ont été américaines: Yardney Dauphine ou Henney Kilowatt et Mars EFP sur base de Dauphine, Mars II sur base de Renault 10, Lectric Leopard 953 sur base de Renault 5 et EVA Metro sur base de Renault 12. Il y a bien eu les Renault 4 EDF, Renault 5L Ragonot et Renault R5 EDF mais il faut les considérer comme des véhicules purement expérimentaux.

Après 1990, en revanche, des expérimentations à plus grande échelle se font jour, avec l'ELEKTRO-Clio et les Twingo-E/Elektra d'abord, en Allemagne, puis en France avec les Kangoo Electri'Cité et Elect'Road, que Renault confiera à Dassault et Heuliez pour une diffusion plus large sous le nom de Cleanova II (notamment auprès de La Poste). En 1997, le concept-car Pangea, un prototype Clio Elégie et une expérimentation appelée Praxitèle ont permis à Renault de parfaire sa maîtrise technologique en matière de véhicules électriques, et le projet Better Place en est un premier aboutissement majeur qui devrait faire école. Depuis, un Master électrique et une Cleanova III sur base de Scénic II sont également apparues.

Renault n'est donc pas un mauvais élève, et c'est effectivement surtout un problème de subventions nécessaires au lancement de la technologie qui a manqué (ce qui a condamné la 106 électrique, qui était en l'occurence le premier modèle électrique réellement commercialisé chez nous). Des programmes ambitieux telles que les Ampératrices auraient demandé un investissement de base que Renault ne peut se permettre sans une aide de l'Etat, soit par des subventions, soit par des bonus à la consommation.

Citons aussi les efforts constants de Renault au cours des deux dernières décennies pour améliorer les performances et réduire la consommation, notamment au travers des programmes EVE (1981) et Vesta (1982 à 1987). La Laguna Fever "zéro émission" équipée d’une pile à combustible (1998) montre également une volonté d'explorer sans cesse des voies innovantes.

_________________
Stéphane
last_editDernière édition par Zzeria le Lun 14 Juil, 2008 00:35:05; édité 1 fois
   L'auteur de ce message est absent ou invisible.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur 
Char Aznable
Losange de Bronze
avatar
Inscrit le: 21 Sep 2003
Messages: 3410
Localisation: le trou champenois
Message Lun 14 Juil, 2008 01:11:44
 
Ubuntu, c'est pas parse-qu'on est pas ingé cher Rino qu'on est demeuré non-plus !

Si jusqu'à présent le moteur Stierling n'a pas percé en Automobile, c'est qu'il est dificilement exploitable en tant que moteur propulsif, en raison de montée en régime assez lente. Mais utilisé pour une solution hibride série ou le moteur thermique n'assure que la production d'énergie et où la propulsion est assurée par des moteurs électriques, il retrouve tout son intérêt. Il me semble que de tous les moteurs thermique, c'est celui qui à le meilleur rendement et un certain nombre d'avantage (notament celui d'être pluri-carburant) qui font qu'il est de plus en plus utilisé dans le domaine des pompe à chaleur, des climatisation, et de la production d'électricité.

Le tout électrique c'est très bien... Pour les parcour uniquement urbains. Un jour, sans aucun doute, on sera capable de produire des batterie qui assurerons un autonomie comparable au véhicule thermique actuel et qui se rechargerons en deux minute. Mais on n'y est pas.

L'échange de batteries est interressant. Mais pour que le réseau de distribution de ces batterie soit viable, il faudrait que tous les constructeur de voiture standardisent les baterie qu'ils utiliseraient pour leur voiture électrique.

La pile à combustible est interressante aussi, mais elle présente des inconvéniant majeur. Son rendement avec de l'éthanol est médiocre. L'utilisation d'hydrogène pause un problème de sécurité (en cas d'explosion) et un problème de polution, car sa production nécéssite de grandes quantités d'énergie.

Bref, bien que l'on résolve certaines contraintes des véhicules tout-électrique, je ne suis pas convaincu de leur viabilité pour un usage autre que citadin. Néhanmoins, de petitesvoitures électriques louée à la façons des vélib dans les grande agglomérations seraient interressante. Mais ça s'arrête là. Même en France, il y a encore beaucoup de gens qui vivent à la "cambrousse".



Pour répondre à BluCobalt au sujet de l'encombrement des moteurs électrique, il faut savoir que l'on peut faire tenir dans la gente d'une roue un moteur électrique d'environ 80ch et possédant un couple trois fois plus élevé qu'un diesel de puissance équivalente.

Donc, dans les voiture hybride, ce n'est pas l'encombrement des moteur électrique qui pose problème, mais plutôt celui des batteries. Mais le problème n'est pas insoluble.

_________________
"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux." Benjamin Franklin
last_editDernière édition par Char Aznable le Lun 14 Juil, 2008 01:18:18; édité 1 fois
   L'auteur de ce message est absent ou invisible.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Voir la position géographique du membre Visiter le site web de l'utilisateur 
Montrer les messages depuis:    

Planète Renault Index du Forum -> Futures Renault

Répondre au sujet
Toutes les heures sont au format Array
Sauter vers:   



Google