Google
[Scénic III] Niveau liquide de refroidissement
Planète Renault Index du Forum > Technique [Mécanique]
RTA
Partenaire


Retrouvez les Revues Technique Automobile de votre véhicule :

rta
RTA RTA B756 SCEN III 1.5/1.9

rta
RTA RTA B788 RENAULT SCENIC III Ph.2 Depuis 2011-12
_____________
Partenaire officiel
cyrille28240
Losange de Papier
Inscrit le: 25 Juin 2015
Messages: 50
Localisation: La loupe 28
Message Lun 25 Jan, 2016 18:47:58
 
Bonjour,je possède un Grand Scenic 1.6 DCI 130 Bose qui a 26000 km j'ai faits le niveau de liquide de refroidissement il y a environ 2 mois,je l'avais mis au maximum et là je constate qu'il a baissé d'un poil,environ 2 millimetres.
D'après vous est ce normal? merci beaucoup
   L'auteur de ce message est absent ou invisible.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Cyr840
Losange de Carton
avatar
Inscrit le: 19 Jan 2016
Messages: 258
Message Lun 25 Jan, 2016 19:12:41
 
Bonsoir,

2 mm en 2 mois n'est pas très alarmant, tu peux avoir perdu ces 2 mm si la voiture est légèrement penché vers l’arrière ou d'un coté. Arrange toi pour toujours faire tes niveaux au même endroit que tu as refais l'appoint. Si là sa bouge, il faudra surveiller, mais 2 mm ce n'est rien.
   L'auteur de ce message est absent ou invisible.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
cyrille28240
Losange de Papier
Inscrit le: 25 Juin 2015
Messages: 50
Localisation: La loupe 28
Message Lun 25 Jan, 2016 19:31:01
 
Bonsoir merci pour ta réponse. Je fais toujours les niveaux dans mon garage,donc la voiture est toujours au meme endroit.
J'ai remis le niveau proche du maximum,il manquait pas grand chose.
J'ai noté sur le calendrier,je revérifierai dans 3 mois pour voir si ça a baissé,mais il me semble que le liquide de refroidissement ne devrait pas baisser non ?
   L'auteur de ce message est absent ou invisible.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Cyr840
Losange de Carton
avatar
Inscrit le: 19 Jan 2016
Messages: 258
Message Lun 25 Jan, 2016 19:47:42
 
Sa arrive parfois qu'il baisse un peu comme sa, il suffit qu'il restait une bulle d'air coincer quelque part dans le circuit et qu'elle arrive enfin à s’échapper pour que le liquide prenne sa place et baisse d'un poil dans le bocal. Tu vérifie tes niveaux et c'est très bien, mais faut pas non plus que cela devienne une obsession, sinon tu trouveras toujours quelque chose sur ta voiture alors qu'il n'y a rien de grave. 26000 km c'est rien, tu fais les niveaux une fois par semaine c'est suffisant, il y aurais 260 000 km au compteur, là tu pourrais les faire chaque matin oui je veux bien, mais là je te rassure faut pas t’inquiéter pour une baisse aussi minime.
   L'auteur de ce message est absent ou invisible.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
cyrille28240
Losange de Papier
Inscrit le: 25 Juin 2015
Messages: 50
Localisation: La loupe 28
Message Lun 25 Jan, 2016 20:08:42
 
Merci, je vais arrêter de psychother et contrôler une fois par mois, bonne soirée
   L'auteur de ce message est absent ou invisible.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Cyr840
Losange de Carton
avatar
Inscrit le: 19 Jan 2016
Messages: 258
Message Lun 25 Jan, 2016 20:13:27
 
Tkt, je comprends que sa puisse t’obséder, surtout avec une voiture presque neuve. Bonne soirée à toi aussi
   L'auteur de ce message est absent ou invisible.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
nono314
Losange d' Acier
Inscrit le: 03 Déc 2009
Messages: 1528
Localisation: Normandie - Calvados - Caen
Message Mer 27 Jan, 2016 17:41:32
 
Tant que c'est au dessus du mini, c'est ok.

Le fait de vouloir maintenir le niveau au maxi peut faire consommer du ldr.

Le niveau est bon quand il est stable au dessus du mini.

_________________
Informatique Système Réseau Sécurité - Linux OpenBSD / Elf excellium C4 5w30
   L'auteur de ce message est absent ou invisible.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
egd
Nouveau
Inscrit le: 09 Mai 2011
Messages: 25
Message Jeu 28 Jan, 2016 08:39:30
 
Bonjour
sur tous mes véhicules j'ai remarqué que lorsque je mets le niveau au max , quelques temps après il se situe entre les deux niveaux.
je le laisse donc comme ça ne bouge pas.
Pourquoi?
ça reste un mystère.
   L'auteur de ce message est absent ou invisible.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Cyr840
Losange de Carton
avatar
Inscrit le: 19 Jan 2016
Messages: 258
Message Jeu 28 Jan, 2016 13:13:36
 
Il y'a un mystère que bon nombre de personne n'y connaissant pas grand chose en mécanique auto ne savent pas, ils remettent du liquide au max et pan, peu de temps après sa re descend, du coup on en remet une bonne rasade et re belote. Dans votre bouchon du réservoir de remplissage de liquide de refroidissement vous avez une soupape de sureté qui peut avec le temps vous lâcher. En effet, ce bouchon est muni d'une soupape et d'un ressort d'un certain type de métal qui se dilate pour ouvrir la soupape ou, qui est prévu pour résister jusqu'à une certaine pression (comme le clapet de sécurité d'une cocote) dans le système de refroidissement. La pression (vapeur du liquide de refroidissement dans notre cas) cherche toujours à prendre la place de tout liquides, d'ou le but de cette soupape, de pouvoir évacuer ce surplus, une fois ce surplus éliminer, la soupape restera fermé et le niveau resteras constant. Pour plus de renseignement:

Circuit de refroidissement:
Pour évacuer la chaleur superflue des moteurs et éviter une déformation trop importante des éléments du moteur, il existe un système de refroidissement. Celui-ci est assure grâce a une circulation d'eau autour des chambres de combustion.
Comment ça fonctionne ?

L'eau chauffée va monter vers le haut du moteur et s'évacuer a travers une durite (tuyau en caoutchouc), qui conduira le liquide vers un radiateur. Ce radiateur est compose de multiples petits canaux, qui sont en contact avec des ailettes, pliées de manière a occuper un maximum de surface en un minimum de place.

Le radiateur est souvent place a l'avant du véhicule. L'air, en passant a travers les ailettes va évacuer la chaleur, et donc refroidir l'eau. En refroidissant, le liquide va descendre dans le radiateur et arriver a la durite qui se trouve en bas. Cette durite est reliée au bas du bloc moteur. Une fois dans le bloc, l'eau va a nouveau s'échauffer, remonter en haut du moteur, passer dans le radiateur, ainsi de suite...

Si vous avez compris le principe, alors les éléments qui suivent n'auront aucun secret pour vous.
La pompe a eau.

Célèbre pour ses défaillances, cet élément n'a d'autre but que de faciliter la circulation du liquide de refroidissement. Elle est généralement entraînée par une courroie, qui est elle même entraînée par le vilebrequin. La panne la plus fréquente est la rupture du joint de la pompe, qui entraîne une fuite, donc un manque d'eau.

bullet
Le thermostat.

Élément quasiment superflu en été, mais si important en hiver. Le thermostat n'est autre qu'un espèce de thermomètre, qui limite la quantité de liquide qui va vers le radiateur en fonction de la température. Plus la température est élevée, plus le thermostat laisse passer d'eau vers le radiateur. Un blocage du thermostat en positon fermée va entraîner une surchauffe. Le blocage en position ouverte permettra au moteur de fonctionner correctement, mais la température du moteur va considérablement chuter lors des trajets a vitesse soutenue (sur autoroute par ex.).

bullet
Le ventilateur.

Vraiment l'accessoire indispensable d'une voiture citadine. Placées à proximité du radiateur, les pales du ventilateur forcent l'air a passer au travers de celui-ci, et évite ainsi la surchauffe lors des trajets a petite allure (embouteillages par ex). Il peut être entraîne mécaniquement a l'aide d'une courroie. Mais en général, il s'agit d'un petit moteur électrique, commande par une sonde placée sur le radiateur, qui entraîne le ventilateur lorsque la température est supérieure a 100 C.

Une défaillance de ces éléments provoque une surchauffe lorsque le véhicule roule a faible allure ou est arrêté.

L'antigel.

Mélange a l'eau, il assume trois fonctions essentielles. D'abord il abaisse la température de solidification du mélange, donc il fait antigel . Ensuite, il évite l'oxydation des éléments du moteur, qui sont en général en fonte donc très facilement oxydables. Puis il lubrifie, donc assure une certaine longévité a la pompe a eau, dont les roulements sont souvent immerges dans le liquide de refroidissement.

Le liquide de refroidissement doit en principe être change tous les deux ans. Un manque de liquide provoque une surchauffe.

bullet
Le radiateur intérieur.

Tous les véhicules en sont équipes, c'est le radiateur de chauffage. De la même manière que le radiateur qui se trouve devant le moteur, celui-ci diffuse la chaleur dissipée par des ailettes en contact avec le liquide. Un robinet permet de varier le débit de l'eau, et ainsi de changer la température intérieure.

bullet
Le bouchon du radiateur.

Très important, il assure une étanchéité parfaite du circuit, et permet de faire monter la pression. Ceci a l'avantage d'élever le point d'ébullition, donc de chauffer plus (Comme les cocottes minutes). La température de l'eau du moteur peut donc monter jusqu'a 120 C. Ensuite, une soupape de sécurité, contenue dans le bouchon va sauter, et évacuer le surplus de pression. C'est la super scène du moteur enfume, déjà rencontrée dans tous les bons films. Une défaillance de la valve du bouchon provoque généralement l'explosion des tuyaux (durites) de refroidissement.

bullet
Le vase d'expansion.

Tout fluide, lorsqu'il est échauffé, se dilate. Pour permettre au liquide de s'épandre comme bon lui semble, les voitures modernes disposent d'un vase, relie au dessus du radiateur. Ce vase, s'il existe sur votre voiture, est l'élément dont il faut contrôler le niveau. C'est également sur le vase que le bouchon de sécurité se trouve, et c'est par la qu'il faut remplir le circuit. Il ne doit être rempli qu'a moitie, justement pour permettre au liquide de s'étendre. Sinon, le surplus est évacue par un petit tuyau relie au bouchon.

Les astuces:
Vous roulez tranquillement, et soudain BOUM. Un panache de fume blanche s'élève du capot. Que faire ?

bullet Coupez le moteur. C'est le fonctionnement de celui-ci qui fait chauffer le tout.
bullet Si vous êtes bricoleur, court-circuitez la sonde de commande du ventilateur. Celui-ci se mettra en marche en permanence.
bullet Éventuellement, mettez votre chauffage a fond, et enclenchez le ventilateur intérieur.
bullet Ouvrez prudemment le bouchon, et libérez la pression restante (la vapeur peut s'échapper abondamment).
bullet Laissez refroidir, puis remplissez a nouveau d'eau.
bullet Repartez, en veillant a couper votre moteur des que vous êtes arrête, et profitez des bouts droits pour rouler vite, mais au régime le moins élevé possible. Si le voyant de contrôle de surchauffe s'allume, alors arrêtez-vous, coupez le moteur et laissez refroidir.
bullet Amenez votre voiture chez votre garagiste préféré.


L'erreur fatale a ne pas commettre est de laisser le moteur tourner sans eau. La surchauffe ne sera plus visible au tableau de bord (puisque les sondes ne sont plus dans l'eau), mais le moteur le sentira passer. Dans ce cas, la culasse peut se fendre, le joint de culasse casser, les cylindres se déformer. Dans tous les cas, une réparation bien plus chère que les quelques litres d'eau manquants.

Attention aux voitures françaises: Il est nécessaire de purger le circuit sur certaines marques. Une vis molette généralement fixée sur un tuyau permet d'évacuer l'air.

Un détail qui permet de savoir a coup sur s'il reste de l'eau dans le moteur: Si le radiateur de chauffage intérieur chauffe, alors il y a de l'eau qui circule.

_________________
Grand Scenic II 1.9 DCI 120 chx année 2005 7 places
   L'auteur de ce message est absent ou invisible.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Montrer les messages depuis:    

Planète Renault Index du Forum -> Technique [Mécanique]

Répondre au sujet
Toutes les heures sont au format Array
Sauter vers:   



Google