France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
SM5 (1998 / 2005 / 2010)

SM5 (1998 / 2005 / 2010)

Véhicule haut de gamme (Segment D/M2), la première SM5 est lancée en 1998, et donc industrialisée et conçue avant l'ère Renault. Une seconde génération est apparue en 2005, avant d'être remplacée en 2010 par une troisième version totalement nouvelle.


Première Génération (1998 - 2005)

Concue sur la plate-forme de la Nissan Maxima (longueur de 4,82 m) de 1995 et vendue uniquement en Corée, elle y atteint rapidement 7% de PDM.

Quatre moteurs d'origine Nissan sont disponibles: Deux 4 cylindres (1.8 et 2.0) et deux V6 (2.0 et 2.5), couplés à une boîte manuelle 5 vitesse ou une boite automatique à 4 rapports.


Comme sur la Nissan dont elle est issue, le train avant de type Mac Pherson et le train arrière de type multi-bras.


Comme équipements de confort et de sécurité, elle propose notamment le renfort de portes, le lève-vitre électrique aux 4 portes, la climatisation automatique, la radio CD avec commande au volant, le système de navigation, etc...

Seconde Génération (2005 - 2010)


La seconde génération de la SM5 est désormais basée, comme sa grande soeur la SM7, sur la Nissan Teana sortie deux ans plus tôt. Un peu plus grande que sa devancière (4,89 m puis 4,90m après 2007), elle est motorisée par un moteur 2.0l, et 2.3 V6 tous deux d'origine Nissan, avec une boite auto à 4 vitesses.

En 2007, la SM5 subit un léger restyling avec quelques modifications stylistiques mineures.

Cette SM5 sera également vendue sous la marque Renault et affublée du célèbre (en Europe) patronyme Safrane. Motorisée par le 2.3 V6, elle sera par contre équipée d'une boite auto à 5 vitesses.

En 2007, la SM5 sera produite à plus de 76 360 exemplaires, 54 188 en 2008, et 62 091 en 2009.
 

Troisième Génération (2010)
Pour cette troisième génération de la SM5, Renault a repris les ingrédients utilisés pour la SM3 et le QM5, sauf que cette fois, la voiture est étudiée localement, à Séoul et fabriquée à Busan.


 

Au pays du matin calme, le statut social et le bien-être sont des critères déterminants pour l’automobile. Avec des dimensions extérieures généreuses (4,89 m de longueur, 1,83 m de largeur et 1,49 m de hauteur), la nouvelle SM5 affiche une silhouette élégante et racée, soulignée par des éléments chromés.

Digne des segments supérieurs, sa liste d’équipements fait la part belle à l’innovation : ionisateur d’air bi-mode avec diffuseur de parfum (première pour le marché coréen), air-conditionné tri-zone (première sur le segment en Corée), siège conducteur massant, système audio Bose Premium, carte mains libres, bi-xénon adaptatif et directionnel.

En termes de motorisations, le 2 litres essence issu de la banque d’organes de l’Alliance est associé à la boite de vitesses Xtronic, remarquable d’agrément. Viendront progressivement par la suite une motorisation V6 essence et bien sûr des motorisations dCi.

Précis et réactif, le train avant reprend le savoir-faire de l’ingénierie Renault, tandis que d’autres éléments ont été développés avec Nissan. La SM5 bénéficie d’un niveau de confort et de silence de conduite qui sont des arguments déterminants face à la concurrence.
 

Dès sa sortie, cette nouvelle version dépasse les objectifs de RSM, puisque en un peu moins de 3 mois, la SM5 enregistre près de 40.000 commandes, soit 66% du volume 2009 de la précédente génération !
 

Basée sur la Laguna III, elle est vendue dans le reste du monde sous la marque Renault, et sous le nom "Latitude".
 


 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |