France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Samsung Motors

Samsung Motors

Issu de la reprise par Renault de la division automobile du groupe coréen Samsung, Renault Samsung Motors profite de l'image de marque très positive de Samsung en matière de technologie, de qualité et de services.

Réservez ici l'essai de votre future voiture

Proposant aujourd'hui lors de son rachat d'un véhicule unique, la SM5, la marque a lancé en 2003 un second véhicule, la SM3, qui devrait assurer le gros des ventes.

La situation de Samsung s'est améliorée bien plus vite que prévu, contrairement à Dacia, avec un calendrier en avance de 2 ans ! La Marque Samsung, s'appuie sur une usine ultra-moderne, un centre de R&D et un réseau de 100 points de vente. La marque travaille son image haut de gamme: sa dernière publicité était une campagne en noir et blanc qui ne montrait pas le produit. Elle communique aussi sur des thèmes citoyens tels que la sécurité ou l'environnement, ce qui lui permet de nettement se différencier de sa concurrence coréenne.

Historique de Renault Samsung Motors

En 1994, le groupe Samsung décide de se lancer dans l'automobile et signe un accord avec Nissan prévoyant un transfert de technologie industrielle et une licence de fabrication d'un véhicule haut de gamme. Entre 1995 et 1997 , création de Samsung Motors Inc. et construction de l'usine de Pusan construite selon les standards technologiques de Nissan. En Mars 1998, la SM5 est commercialisée. Il s'agit en fait d'une Nissan rebadgée. Mais, le marché coréen est en crise, et les dettes de Samsung Motors s'accumulent. En Mai 1998, les négociations avec Ford échouent. En octobre de cette même année, Samsung Motor tente de prendre le contrôle de KIA Motor, mais échoue, et KIA sera absorbé par Hunday.

Le 30 décembre 1999, des négociations entre Renault et Samsung débutent, et finissent par aboutir assez rapidement. Après rachat de Samsung Motors (à hauteur de 70%), Renault créé le 1er septembre 2000 "Renault Samsung Motors" ou RSM. Concernant les ventes, au dernier trimestre 2000, la SM5 a pris 22.4% du marché sur son segment.

En 2001, Samsung continu sa progression puisque que la marque a quintuplée ses ventes, sur un marché Coréen en plein redémarrage, et ce grâce au seul modèle de la gamme: la SM5 (segment D/M2). C'est une remarquable performance sur le marché coréen, avec 70 231 véhicules commercialisés, dépassant le plan de marche de Renault qui visait 50 000 véhicules pour 2002/2003.

La SM5 occupe la 3ème place du marché automobile VP coréen en 2001 Sur le premier trimestre 2002, la SM5 a continué son ascension sur le marché Coréen, puisque ses ventes ont triplée par rapport au premier trimestre 2001. Enfin, en 2003, Samsung a accueilli dans ses concessions, la petite dernière, la SM3, qui devrait permettre à la marque d'assurer la pérénité de l'entreprise, puisqu'elle devrait représenter le gros des ventes.

Le plan de restructuration

Trois étapes ont été retenue: le redémarrage de l'entreprise et la constitution d'une base solide sur la marché coréen en 2001-2002, le développement et le retour au profit 2003-2004, et l'augmentation des volumes grâce à une offre de produits élargie ainsi qu'une exportation en augmentation à partir de 2005. Un second véhicule (SM3), qui sera développé sur la base de la Nissan Bluebird Sylphy, sera commercialisé au second semestre 2002. L'investissement de 100 millions d'euros sur deux ans permettra d'atteindre rapidement une production annuelle de 50 000 voitures.



 

 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées

Code