France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 
NEWS > 

Par Loic FERRIERE le 15/02/2016
 
Renault voit l'avenir avec sérénité

Renault voit l'avenir avec sérénité

La stratégie de C.Ghosn pour la marque Renault a souvent été pointé du doigt, en l'accusant notamment -pas forcément à tort- de priviligier Nissan au détriment du constructeur français.


Chahuté depuis les années 2000, et quelque peu malmené avec les deux crises durant la dernière décennie, Renault parait reprendre des couleurs.

Au fil des années, celle que Renault a sauvé de la faillite, la marque Nissan, est ainsi devenue bien plus grosse que Renault, notamment grâce à sa présence historique aux USA mais aussi son développement en Chine, les deux premiers marchés mondiaux. Pour se consoler, Renault a eu droit aux miettes, l'Inde, avec les difficultés que l'on a connu jusqu'alors, la Corée du sud, la Russie -en pleine crise- et le marché sud-américain, lui aussi en difficultés actuellement.

Pourtant, si les difficultés existent, ces marchés s'annoncent prometteurs, reste à savoir à quel terme la situation se retournera. Autre espoir, Renault a enfin ouvert son usine en Chine. Si ses objectifs sont encore limtés, le constructeur français devrait monter en régime dans les années à venir même s'il accuse un retard certain eu égard à ses principaux concurrents comme VAG ou PSA.

Outre son développement sur des marchés internationnaux, Renault a surtout développé d'importantes synergies avec son allié Nissan bien sur, mais aussi Daimler notamment, permettant de créer des gammes adaptées aux différents marchés, avec des modèles spécifiques. Renault est également  devenu un fournisseur, notamment pour Daimler à qui le constructeur fournit les petits moteurs de l'allemand, comme le 1,5 dCi K9K ou le récent 1,6 dCi. Il fournit également parfois des modèles entiers comme le Kangoo rebadgé et renommé par Mercedes.

L'apport de Dacia est également évident puisqu'il a permis à Renault de fortement se développer en Amérique du Sud et d'augmenter ses parts de marché en Europe, avec le Duster et la Sandero notamment.

Mais surtout, financièrement, Renault s'est bien relevé. En difficultés pendant les crises financières avec un fort endettement, le constructeur a gommé sa dette en décidant de revendre Renault Trucks à Volvo AB. Moins endetté, Renault a ainsi regagné de la liberté d'action.

Mais surtout, Renault a fortement travaillé pour réduire ses coûts via des accords sur la compétitivité avec les syndicats, ou en dégageant de forte synergies avec ses partenaires. 2015 a même été une année record pour Renault avec des résultats financiers permettant d'atteindre plus tôt que prévu ses objectifs. Le chiffre d'affaire a ainsi atteint plus de 45 milliards d'euros, tandis que le résultat opérationnel est passé d'un peu plus de 1 milliard en 2014 à plus de 2 milliards en 2015. Et tout cela est bien sur sans compter sur les apports de Nissan de ses partenaires à hauteur de 1,371 milliards d'euros.

Ainsi, l'objectif des 5 % de marge opérationnelle annoncée en 2006 puis 2011 et reportée en 2017 suite aux crises financières, a été atteint, cette fois en avance.

Malgré tout, des inconnues subistent. Sa marge sur la branche automobile s'élève à seulement 3,5% (en forte hausse vs 2014) alors que celle de PSA par exemple est plus proche des 5%. D'autre part, la petite Kwid cartonne en Inde permettant à Renault de pouvoir enfin s'y implanter solidement, mais certains marchés cruciaux comme le Brésil mais surtout, la Russie s'annoncent compliqués.

Malgré tout, Renault est désormais capable de faire face à ces incertitudes grâce à son implantation mondiale. Ainsi donc, avec une floppée de nouveaux modèles, l'Europe vient équilibrer la baisse des autres marchés, tandis que Nissan continue d'apporter son lot de liquidité.

Pour l'Etat, actionnaire majoritaire du groupe, c'est également une très bonne nouvelle puisqu'il va empocher un joli pactole grâce à la distribution des dividendes.



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |