France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 
NEWS > 

Par Loic FERRIERE le 15/01/2016
 
Perquisition chez Renault hier

Perquisition chez Renault hier

Après le scandale Volkswagen, la France a mis en place une commission (une de plus…) technique indépendante afin de vérifier que les constructeurs français ne soient pas dans le même bateau. En prime, une perquisition a eu lieu hier chez Renault.


La commission vérifie actuellement 25 modèles Renault sur un total de 100 modèles. A date de fin décembre 2015, 4 véhicules Renault sont déjà passés au crible, avec un résultat vierge.

Hier, la DGCCRF a procédé à une investigation sur le site de Lardy et au Technocentre afin de valider les résultats d'analyse réalisés par la commission, provoquant une chute de 20% du titre en bourse !

Le syndicat CGT indique ces contrôles visaient des « homologations et mise au point des contrôles moteur » laissant penser que ces « perquisitions » étaient « liées aux conséquences de l’affaire des “moteurs truqués” de Volkswagen ».

De son côté, la ministre de l’écologie, Ségolène Royal a indiqué que « les tests n’établissent pas l’existence de logiciels de fraude sur les véhicules Renault. La coopération de Renault est tout à fait exemplaire » Malgré tout, la ministre a déploré « un dépassement des normes » de CO2 et d’oxyde d’azote (NOx) « chez plusieurs constructeurs étrangers », ainsi que chez Renault.

Sans surprise, ces résultats sont le fruit d’une norme NEDC utilisée pour faire les tests qui ne correspond en rien à la réalité, poussant les constructeurs à optimiser la cartographie moteur sur ce type de test, souvent au détriment de l’utilisation réelle des conducteurs, comme nous l'avons révélé sur Planète Renault: http://www.planeterenault.com/30-alliance/1597-actualite-automobile/4446-duh-met-cause-renault/

Cette situation, connue de tous les conducteurs depuis de nombreuses années est d’ailleurs reconnue par Renault qui l’a rappelé dans un communiqué de presse il y a quelques jours en indiquant qu’il existait « des marges importantes de progression concernant le rejet des NOx dans les conditions d’utilisation réelle ».

Le constructeur a d’ailleurs annoncé avoir lancé un plan d’investissement de 50 millions d’euros en décembre dernier.
 



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |