France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 
NEWS > 

Par Loic FERRIERE le 19/01/2015
 
Les ventes mondiales de Renault en hausse

Les ventes mondiales de Renault en hausse

L'année dernière, Renault a vu ses ventes dans le monde augmenter de 3,2% pour atteindre un total de 2,71 millions d'immatriculations, dont plus de la moitié s'est effectuée sur le vieux continent européen, tandis que les marchés émergents baissent.


Parmi les 2,71 millions de véhicules, les utilitaires restent faibles (malgré l'ultra domination du constructeur en France) avec seulement 334 000 véhicules. Ce sont donc bien les voitures qui représentent l'activité majeure de Renault dans le monde.

Sur un marché européen qui n'était jusque là pas très florissant, Renault a écoulé 1,46 millions de modèles, soit une hausse de 12,5%.

La France est en bonne position avec une hausse de 5,5%, mais c'est surtout le Portugal (+42,1%), le Royaume-Uni (+41,9%), l'Espagne (+30,2%) ou encore l'Italie (+28,9%) qui tirent les ventes vers le haut.

Si l'Europe sourit de nouveau à Renault et au marché automobile en général, a l'inverse, les ventes dans le reste du monde chutent de 5,9%, les marchés émergeants ne se révélant plus pour le moment aussi florissant que ces dernières années.

En réalité, la marque Renault est assez stable (-0,6%). Par contre, Dacia (dont certains modèles sont vendus sous le badge Renault dans le monde) est en hausse de 19,1%, avec un total de 511 000 modèles immatriculés contre 2,11 millions pour Renault. En seulement 10 ans, Dacia représente donc 20% des ventes du groupe.
Sans surprise, le Duster, badgé Dacia en Europe, et Renault dans le reste du monde, est le véhicule le plus vendu du groupe, avec près de 400 000 véhicules. Voilà un véhicule qui sera difficilement remplaçable.

Même chose pour la Clio qui est le second véhicule de la marque le plus vendu avec près de 380 000 unités. Un vrai best-seller donc !

Clio
La Clio, le second modèle le plus vendu par Renault dans le monde

Du côté de la filiale coréenne, Samsung Motors reprend des couleurs après quelques années très difficiles. Il s'est ainsi écoulé 82 000 modèles portant le badge RSM.

De bonnes et des mauvaises nouvelles
Si ces résultats sont positifs, il ne faut pas mettre de côté les mauvais résultats sur certains marchés, comme en Russie (-7.4%) -le troisième marché de Renault- qui vit une situation économique compliquée (marché en baisse de 11%), en Turquie, et en Argentine.

Au Brésil (troisième marché de la marque), Renault gagne quelques parts de marché (hausse de 0.3% des ventes), mais le marché se tend avec une baisse des volume de 7%. En Argentine, face à une situation économique délicate, sur un marché en baisse de 28,4%, Renault s'effondre (-39,8%).

Ainsi au final, avec une région "Amériques" en forte baisse (-10.7%), une région "Eurasie" guère mieux (-5.4%) et la région "Afrique, Moyen-Orient, Inde" elle aussi en forte baisse (-9,2%), Renault ne peut plus compter que sur la vieille Europe, où Dacia est solidement implantée.



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |