France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 
NEWS > 

Par Loic FERRIERE le 24/05/2011
 
Renault veut revenir en force sur le marché Indien

Renault veut revenir en force sur le marché Indien

Après un premier échec via sa joint venture avec Mahindra, Renault a décidé de continuer à faire de l'Inde un marché clé et prioritaire de sa stratégie commerciale. Alors que Nissan a choisi la Chine, Renault s'est rabattu sur l'Inde.


Ainsi, Renault a annoncé le lancement de trois modèles sur ce marché dont l'un d'eux sera un indédit SUV. Les deux autres véhicules sont déjà connus puisqu'il s'agit de la Samsung SM3, vendue en Europe sous le nom de Fluence, et du Samsung QM5 alias Koléos. Ces deux modèles seront produit localement à Chennai.

Il s'agit là du premier volet d’une offensive de cinq produits programmée jusqu’à fin 2012, qui fera de la gamme Renault la plus jeune du marché indien.

« Le lancement de Fluence en Inde marque le début d’une offensive produit de grande ampleur sur un marché qui est un des piliers du développement de Renault à l’international dans le cadre de son plan Renault 2016- Drive the Change» déclare Marc Nassif, Directeur Général Renault Inde. « Avec l‘usine de Chennai, ses centres d'ingénierie, de design et de logistique, et un réseau commercial qui atteindra 100 points de vente fin 2012, Renault met tout en œuvre pour offrir aux clients indiens une gamme de véhicules de qualité particulièrement bien adaptés au marché. »

Un marché à fort potentiel
Avec une croissance annuelle de 20% ces dernières années, le marché Indien est un des plus dynamiques au monde. Son potentiel de croissance demeure très élevé. En 2005, le marché représentait 1.2 million de véhicules. Il atteindra autour de 3 millions à la fin de 2011. En 2015, on attend un Marché Toutes Marques à 3.7 millions, faisant de l’Inde le 4e marché automobile mondial. 60% des acheteurs accèdent pour la première fois à l’automobile. Ils sont majoritairement jeunes : 57% ont moins de 35 ans selon des chiffres de 2009.

« En Inde, on aime la technologie : ceci se traduit par un engouement pour l’internet, les téléphones portables de dernières générations, les produits high-tech en général. Même si on ne souhaite pas payer trop cher sa voiture, on veut néanmoins y trouver les technologies de dernière génération. Dans ce contexte, la nouvelle stratégie de Renault consiste à arriver par le haut sur le marché indien pour installer d’emblée l’image de la marque à travers la technologie de ses meilleurs produits. » observe Renan Livet, responsable marketing de la région Asie-Afrique.

L’usine de Chennai de l’Alliance, un atout pour la conquête du marché Indien
Considérant les taxes à l’importation dissuasives seules les voitures assemblées localement en Inde, peuvent avoir une réelle compétitivité et prendre d’importantes parts de marché. L’usine de Chennai construite par l’Alliance et qui emploie 3600 collaborateurs, constitue un véritable atout pour Renault. Elle aura d’ici 2015 une capacité de 400 000 véhicules/an.



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |