France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 
NEWS > 

Par Sébastien DUBOZ le 13/04/2010
 
L'électrique est une réalité en Irlande

L'électrique est une réalité en Irlande

• Le gouvernement annonce une aide de 5 000 euros pour l’achat d’unvéhicule électrique • ESB installera 3 500 stations de recharge standard et 30 stations de recharge rapide • L’Alliance Renault-Nissan fournira des véhicules électriques à l’Irlande

Réservez ici l'essai de votre future voiture

DUBLIN (12 avril 2010) — Le gouvernement irlandais, la société ESB, première compagnie d’électricité au niveau national, et l’Alliance Renault-Nissan ont annoncéaujourd’hui la conclusion d’un accord de partenariat global, qui devrait faire de l’Irlande l’un des pays d’Europe les plus avancés en matière de transport par véhicule électrique.
L’Accord définitif porte notamment sur la fourniture de véhicules électriques par l’Alliance Renault-Nissan à partir de 2011, la mise en place par ESB d’une infrastructure nationale de recharge, et sur la politique et les mesures incitatives que le gouvernement mettra en oeuvre afin d’encourager l’adoption par le plus grand nombre des véhicules électriques.

Le gouvernement irlandais a annoncé aujourd’hui que tout acheteur de véhicule électrique pourra disposer d’un bonus de 5 000 euros. Les acheteurs irlandais seront exemptés de taxe d’immatriculation.
Le ministre de Communications, Energie et Ressources naturelles, Eamon Ryan, a décrit cette annonce comme une preuve concrète de la politique gouvernementale.
« Le programme du gouvernement a annoncé son intention de transformer les secteurs de l’énergie et du transport en Irlande. Nous avons fait de grands progrès en termes d’énergies renouvelables, d’efficacité énergétique et maintenant nous démarrons l’électrification de notre flotte de transport.

L’objectif du gouvernement irlandais est que 10% du parc irlandais soit électrique d’ici à 2020. L’accord d’aujourd’hui avec l’Alliance Renault Nissan prévoit 2000 véhicules électriques sur les routes irlandaises en 2011. Ceci nous permet d’atteindre, voire dépasser nos objectifs. ESB fournira l’infrastructure de recharge à domicile des nouveaux propriétaires de véhicule électrique.

Les automobilistes irlandais peuvent donc s’attendre à une aide financière, des véhicules électriques et des points de recharge. Ceci fera du véhicule électrique le bon choix pour les automobilistes irlandais. »
ESB mettra en place dans tout le pays 3 500 points de charge d’ici décembre 2011. Le programme a déjà commencé à Dublin et des points de recharge seront également installés sous peu à Cork, Galway, Waterford et Limerick. ESB a également l’intention de créer d’ici fin 2011 30 stations de charge rapide, réparties sur l’ensemble du territoire national, dont neuf devraient être opérationnelles dès la
fin de cette année.

Pour le directeur général d’ESB, Padraig McManus, l’annonce faite aujourd’hui représente « une nouvelle étape majeure pour le développement d’un système de transport zéro émission».
« ESB est en train de déployer une infrastructure dans tout le pays pour accompagner le développement du véhicule électrique. L’Irlande sera l’un des premiers pays au monde à se doter d’un réseau national de recharge électrique, qui donnera des nouvelles opportunités aux entreprises et favorisera la création
d’emplois, tout en offrant les bénéfices environnementaux d’un transport décarboné. »

Nissan commercialisera en Irlande son modèle LEAF, une cinq places à hayon arrière électrique début 2011, tandis que Renault proposera son utilitaire léger électrique, le Kangoo Z.E. quelques mois plus tard. D’ici fin 2011, Renault fournira une centaine de prototypes de la Fluence Z.E. pour un projet pilote également prévu en Irlande. Berline électrique à usage aussi bien privé que professionnel, la Fluence Z.E. sera mise en vente en Irlande en 2012. Ces trois véhicules seront équipés de batteries lithium-ion de dernière génération, fabriquées par la société Automotive Energy Supply Corporation (AESC), joint
venture établie par Nissan, NEC et NEC Tonkin.

« La volonté de l’Alliance Renault-Nissan de commercialiser à grande échelle et dans le monde entier des véhicules électriques implique une coopération étroite avec de nombreux partenaires, aux quatre coins de la planète », souligne Philippe Klein, directeur général adjoint, Plan et Contrôle de Gestion de Renault. « Grâce à la détermination de l’Irlande à devenir l’un des leaders de la mobilité électrique, les
conditions nécessaires, notamment les incitations et les infrastructures, sont actuellement en cours de mise en place, ce qui devrait permettre très prochainement au véhicule électrique de s’implanter durablement dans ce pays. »

« Renault et Nissan se réjouissent d’avoir bientôt la possibilité de fournir à la clientèle irlandaise des véhicules tout électriques, abordables et répondant aux mêmes exigences que les autres modèles de nos deux marques en matière de performances, espace, confort et qualité», note Pierre Loing, vice-président de Nissan International SA, responsable de la Business Unit Zéro émissions de Nissan Europe.

ESB effectuera des essais et des opérations pilotes pour tester l’infrastructure et recueillir des données permettant d’analyser les comportements et les usages des clients, ainsi que leur expérience du véhicule électrique.
L’Accord définitif conclu aujourd’hui fait suite à un Protocole d’accord qui avait été signé par les trois parties en avril dernier et qui portait sur une étude de la promotion du véhicule électrique en Irlande.
« Nissan Irlande est ravi de participer à cette initiative de portée historique pour l’industrie automobile irlandaise et européenne. Nous nous réjouissons à l’idée de fournir aux clients irlandais une nouvelle solution de déplacement zéro émission. Les livraisons de véhicules électriques de Nissan commenceront par la LEAF, dès le début 2011 », a déclaré Gerard O’Toole, président de Nissan Irlande.

Selon Eric Basset, directeur général de Renault Irlande : « Grâce à sa relative petite taille, l’Irlande est un pays particulièrement adapté à l’introduction de véhicules électriques et pourra servir de pilote pour le reste de l’Europe étant donné que sa population est principalement concentrée autour des zones urbaines de Dublin, Cork, Limerick, Galway et Waterford. Les véhicules électriques représentent le mode de déplacement idéal pour des besoins privés et professionnels quotidiens des Irlandais,
qui font en moyenne 75 km par jour. »

Renault et Nissan font partie des leaders du développement du véhicule tout électrique. Les deux marques ont d’ores et déjà annoncé disposer d’une capacité de production mondiale totale de 500 000 unités par an. À ce jour, l’Alliance a conclu plus d’une cinquantaine de partenariats dans le monde entier, avec des États, des villes, des organisations et diverses autres parties prenantes majeures, afin de préparer les marchés et les infrastructures à l’arrivée et à l’adoption du véhicule électrique.

Source : Renault


Les 25 dernières actualités liées:
 

 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées

Code