France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 
NEWS > 

Par Loic FERRIERE le 03/09/2008
 
Infos sur la réduction des effectifs...

Infos sur la réduction des effectifs...

Suite à une conjoncture économique actuelle plutôt difficile, avec un marché automobile en baisse, Renault a annoncé il y a quelques temps vouloir réduire ses effectifs en Europe d'environ 5 000 postes. Précisions...


Contrairement à ce qui a pu être dit, suite à l'annonce de Renault réalisée pendant l'affaire Auto-Plus, sur la réduction de ses effectifs, le constructeur ne compte pas faire de départs "secs", mais bien de proposer un plan de départs volontaires.

Le plan de départs est fondé uniquement sur le volontariat. L'objectif, est fixé à 3000 départs de personnel de structure, c'est-à-dire les personnes non directement liées à la fabrication, mais aussi les cadres et ETAM (employés, techniciens, agents de maîtrise) travaillant en usine.

Les principales modalités de départs seraient les suivantes :
- départ en vue d’un projet professionnel ou personnel (contrat dans une autre entreprise, création d’entreprise…)
- départ en retraite
- congé de reclassement
- retour au pays pour les salariés de nationalité étrangère
 

Les candidats au départ volontaire pourraient bénéficier d’un accompagnement individuel et de dispositifs d’incitations financières. Des espaces dédiés seraient mis en place afin d’accompagner les salariés dans leur projet de reclassement à l’extérieur de l’entreprise.

Bien sur, comme prévu, l'usine de Sandouville, qui produit les Laguna III, mais aussi les Espace IV et Vel Satis (ces deux dernières modèles ne seront pas remplacés à court terme), sera la plus touchée puisque des mesures de départs volontaires seraient étendues à environ 1000  personnes de l’usine incluant du personnel de fabrication.


Contrairement à ce qui aussi pu être entendu, ce ne sont pas les "ouvriers" qui seront donc les plus touchés puisque sur les 5 000 postes en question, environ 3 000 concerneraient les cadres et techniciens.

Enfin, même si l'objet de cette news n'est pas de "défendre" Renault mais bien d'expliquer la situation, certains forums consacrés à des marques concurrentes, avaient laissé entendre que seul Renault était le "méchant" et que leur marque préférée ne feraient jamais une telle chose, et que son but n'était pas de faire du profit....

Peugeot a d'ailleurs annoncé récemment, qu'environ 1 000 postes d'intérimaires (sur un total de 6000 personnes)  du site de Poissy (produisant en autres la 207) allaient être supprimés...






Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |