France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 
NEWS > 

Par Sébastien DUBOZ le 14/05/2008
 
Précisions sur le projet avec Bajaj

Précisions sur le projet avec Bajaj

Le directeur général adjoint, M.Pelata commente entre Renault-Nissan et Bajaj concernant la voiture de nom de code ULC.


Nous vous avons annoncé récemment le partenariat entre Renault-Nissan et Bajaj pour concevoir, fabriquer et commercialiser une voiture à 2500 dollars (1600€ environ) en 2011. Cette voiture de nom de code ULC doit convenir au mieux au marché automobile Indien.
Le directeur général adjoint de Renault, Patrick Pelata a déclaré qu’en Inde, le groupe voulait :                  « convertir à l’automobile les gens qui se déplacent à trois, quatre ou cinq sur un deux-roues ».


De plus il a précisé également que l’investissement nécessaire à la production de ce modèle serait :      « significativement inférieur à celui de l’usine de Chennai ».
Afin que Renault-Nissan réalise cet objectif de concevoir l’ULC, Renault-Nissan mise donc en partie sur le savoir faire de Bajaj en matière de coûts. Par conséquent Renault aurait choisi d’implanter la nouvelle usine à proximité du site de fabrication de motos de Bajaj (ouest de l’Inde) et non pas à Chennai.

« Nous comptons utiliser à plein leur compétence pour développer la voiture et la fabriquer. Cette entreprise est un mélange heureux de frugalité, en matière d’investissement, allié à des méthodes japonaises de fabrication. Renault et Nissan interviennent à la demande seulement des équipes de Bajaj, sur les points qu’ils ne maîtrisent pas, comme la plateforme, la carrosserie, le moteur ou la boîte de vitesses », a précisé M. Pelata.

Le partenaire de Renault-Nissan, Bajaj est spécialisé dans la fabrication des deux roues et notamment les scooters et aura pour mission de s’occuper de l’ingénierie, du support et de la méthodologie.
Pour conclure, M.Pelata a précisé que la nouvelle usine ayant une production de 400 000 unités par an serait rentable et vise une : « marge opérationnelle de 3 % à 4 %».



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |