France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Nissan lorgne sur Mitsubishi

Nissan lorgne sur Mitsubishi

Le constructeur japonais Mitsubishi (1 millions de véhicules vendus par an), actuellement en difficulté après le scandale de fraude sur les émissions polluantes tel Volkswagen dévoilé le 20 avril dernier, pourrait bien passer dans le giron de Nissan.


Depuis la révélation du scandale, l'action de Mitsubishi Motors, a dévissé de 40%. Si cela ne remet pas en cause la survie immédiate du constructeur, il devient malgré tout une proie facile.
Nissan, avec qui, Mitsubishi travaille déjà sur certains modèles, dont les fameux mini-modèles très en vogue au Japon pourrait en profiter.

"Nissan et Mitsubishi sont en pourparlers sur différents sujets, dont une coopération capitalistique, mais rien n'a été décidé. Nous prévoyons de discuter de ce sujet et d'autres lors d'un conseil d'administration ce jour et ferons une annonce en temps voulu", annonce Nissan tandis que chez Mitsubishi, le même son de cloche se fait entendre.

Nissan pourrait devenir l'actionnaire majoritaire en prenant près d'un tiers du capital, pour un total de "seulement" 1,6 millards d'euros. Renault ne semble pas faire partie du deal, mais étant actionnaire majoritaire de Nissan -avec désormais très peu de pouvoir sur son allié- cette prise de participation dans le concurrent japonnais en ferait également son "propriétaire".
Si Nissan entrait ainsi dans son capital, le nouvel ensemble groupe Renault-Nissan-Mitsubishi deviendrait le troisième groupe mondial en termes de ventes de véhicules.

Concurrents, mais complémentaires

Cette nouvelle affaire, après celle dans les années 2000, couplée à une taille relativement petite (1 millions de véhicules vendus dans le monde) risque de compliquer le futur de la marque qui cherche ainsi une solution viable.

Les deux constructeurs japonnais visent certes la même clientèle, avec notamment les véhicules 4x4 ainsi que les mini-modèles (pour lesquels une coopération a été mise en place ces dernières années), mais les marchés sont malgré tout plutôt complémentaires avec une forte implantation de Mitsubishi en Asie tandis que Nissan est très présent aux Etats-Unis, et Renault en Europe.

Si cette nouvelle alliance capitalistique se réalise, un certain effet domino risque de se mettre en place. En effet, la marque nippone est actuellement partenaire de PSA, notamment en Russie, ainsi qu'en Europe de l'Ouest, sur les modèles électriques (Ion, C-Zero) et les gros SUV (4008, C4 Aircross). Les partenariats passés entre les deux constructeurs pourraient ainsi être renégociés dans les années à venir.

Le paysage automobile en mutation

Ce jeu capitalistique uniformise de plus en plus le marché automobile. Rien que chez Renault, le groupe est composé de Renault, Nissan, Infiniti et Dacia ainsi que Samsung Motors en Corée. Mais des échanges ou coopérations ont également lieu avec d'autres concurrents tels Mercedes (Kangoo vs Citan, moteurs Renault chez Mercedes, Twingo/Smart).

Renault Twingo
Twingo et Smart ForFour sont cousines...

Cette typologie est également de mise chez les concurrents. En réalité de nombreux constructeurs sont liés entre eux. GM, pour qui Renault produit des utilitaires en France, était actionnaire de PSA jusqu'en 2014, tandis que DongFeng, avec qui Renault a créé une coentreprise en Chine, est devenu actionnaire de PSA...

Renault produit également le Trafic (en France) pour FIAT -qui a repris avec un certains succès Chrysler/Jeep- avec qui PSA coopère également sur les utilitaires... Un projet d'alliance entre le constructeur italien et le français a même été à l'ordre du jour en début d'année. Et que dire du groupe VAG et ses multiples marques (Volkswagen, Audi, Skoda, Seat, Porsche,...). Vous suivez ?



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |