France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Le conflict avec l'Etat trouve une issue favorable

Le conflict avec l'Etat trouve une issue favorable

Le torchon brulait entre les représentants de l'Etat français, actionnaire majoritaire de Renault,et la direction du constructeur suite à l'augmentation des droits de vote de l'Etat dans le constructeur français.


Renault mettait en effet en avant que l'augmentation des droits de vote mettait en péril l'équilibre de l'Alliance, et présentait des risques pour Nissan de se voir “controlé” par l'Etat, tandis que le constructeur japonnais ne dispose d'aucune contre attaque possible du fait de l'absence de droits de vote dans Renault.


Le Conseil d'Administration a ainsi approuvé aujourd'hui même l'accord suivant:




  • Plafonnement des droits de vote de l'Etat dans Renault à hauteur de 17,9% (contre 15% avant l'augmentation de sa participation dans Renault), porté à 20% en cas de quorum plus faible qu'à la normale, qui aurait pu bloquer une décision importante.


  • Aucun droit de vote n'a été accordé à Nissan


  • la non-interférence de Renault dans la gouvernance de Nissan (nomination/récovation de membres, rémunérations,...)




Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |