France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 

Par Communiqué de Presse le 30/10/2012
 
Résultats 3ème trimestre 2012

Résultats 3ème trimestre 2012

Dans un marché mondial globalement en hausse, malgré de fortes disparités du fait notamment de l'Europe, Renault annonce une baisse de ses ventes et donc de sa part de marché. Le chiffre d'affaire s'affaiblit également, tout comme les perspectives.


Résultats commerciaux 3ème trimestre 2012
Dans un marché automobile mondial en croissance de 5,5 %, les ventes du groupe Renault atteignent 596 064 unités au troisième trimestre 2012, en baisse de 5,8 %, compte tenu d’un marché européen, et notamment français, très défavorable. En revanche, le Groupe poursuit sa progression à l’international avec des ventes en hausse de 7,7 %.

En Europe, où le marché poursuit sa contraction (-9,3 %), les ventes du groupe Renault diminuent de 18,4 % (8,5 % de part de marché), en liaison avec un mix géographique défavorable dû à une forte baisse des marchés français (-11,7 %), italien (-23,3 %) et espagnol (-18,9 %).

En France, le recul s’explique par une base de comparaison élevée ; le troisième trimestre 2011 avait connu un pic d’activité avec la livraison des véhicules n’ayant pu être produits sur les trimestres précédents suite au tsunami au Japon. Le Groupe enregistre également l’impact de la restructuration de son offre commerciale en Grande-Bretagne et l’impact de sa politique de défense des prix en Europe.

Avant le lancement de Clio IV ce mois-ci, la marque Renault occupe la troisième position en Europe avec 6,8 % (-1,2 pt) du marché véhicules particuliers (VP) et véhicules utilitaires (VU). Elle confirme son leadership sur le véhicule utilitaire avec une part de marché de 13,9 % (-0,8 pt).
La marque Dacia atteint une part de marché VP+VU de 1,7 %, en hausse de 0,3 point par rapport à 2011.

Hors d’Europe, le groupe Renault confirme son dynamisme. Pour la première fois, plus d’une voiture sur deux (55 %, +7 pts) a été vendue hors d’Europe.

Dans la Région Amériques, le Groupe enregistre une hausse de ses ventes de 19,7 % dans un marché en progression de 8,6 %, notamment dynamisé par les incitations gouvernementales au Brésil. Dans ce pays, qui confirme sa position de deuxième marché du Groupe, Renault atteint 6,7 % de pénétration (+0,9 pt) grâce à une progression de ses ventes de 34,5 %. En moins d’un an, Duster s’est imposé comme leader de son segment.

Dans la Région Eurasie, malgré des contraintes industrielles temporaires, les volumes progressent de 12,4 %, en ligne avec le marché. La Russie confirme sa position de troisième marché du Groupe.

Dans la Région Euromed-Afrique, les ventes sont en hausse de 4,0 %, dans un marché en croissance de 9,8 %. Le Groupe accroît son leadership en Algérie avec une part de marché de 26,8 % (+1,4 pt), mais perd 3,6 points de pénétration en Turquie (13,6 %) en raison, notamment, de l’arrêt de la commercialisation de Symbol à moteur diesel.

Dans la Région Asie-Pacifique, les volumes du Groupe diminuent de 8,4 % dans un marché en hausse de 7,1 %. Le Groupe enregistre un très fort démarrage de Duster en Inde qui devient le quinzième marché du Groupe (1,6 % de part de marché) et poursuit son plan de restructuration en Corée du Sud.

Chiffre d’affaires du trimestre par secteur opérationnel
Au troisième trimestre 2012, le chiffre d’affaires du Groupe atteint 8 447 millions d’euros, en baisse de 13,3 %  (2) (-13,3 % également hors effet de change).

Le chiffre d’affaires de l’Automobile baisse de 14,4 % à 7 928 millions d’euros. La diminution des ventes du Groupe, par rapport au troisième trimestre 2011, et le déstockage du réseau contribuent pour 16,3 points à cette baisse (y compris le changement du mix géographique de -0,7 pt). L’impact mix/prix est positif de 3,1 points, grâce notamment à une politique volontariste de défense des marges unitaires en Europe et de hausse des prix à l’international. L’effet de change est neutre.

Le solde de -1,2 point provient des autres activités, dont la vente de véhicules complets, de composants et d’organes mécaniques aux partenaires pour -1,0 point, en liaison avec la baisse des marchés européens.

Le Financement des ventes (RCI Banque) contribue au chiffre d’affaires du Groupe à hauteur de 519 millions d’euros, en augmentation de 6,8 % par rapport à la même période en 2011. L’encours productif moyen s’établit à 24,3 milliards d’euros au troisième trimestre 2012, en hausse de 6,3 %. Le nombre de nouveaux contrats de financement baisse de 2,3 % à 229 699 sur le trimestre.

Situation financière
L'activité de refinancement du Groupe s’est poursuivie au troisième trimestre. L’Automobile a emprunté plus de 800 millions d'euros sur des maturités moyen terme, dont une émission obligataire de 600 millions d'euros à 5 ans et une première émission obligataire "Dim Sum" de 750 millions de yuans chinois (92 millions d'euros) à 2 ans. De son côté, RCI Banque a réalisé deux opérations obligataires pour un montant de 124 millions d'euros : une émission inaugurale en couronne norvégienne d'un montant de 500 millions et une émission de 80 milliards de wons coréens. De plus, RCI Banque a réalisé trois placements privés d'un montant cumulé de 160 millions d'euros et a réalisé une opération de titrisation d’un portefeuille de crédits italiens pour 300 millions d'euros.
 
Perspectives
L’évolution du marché automobile en Europe lors du troisième trimestre a conduit à réviser les perspectives d’évolution du marché 2012 à -8 % au mieux, contre -6 à -7 % retenus en juillet, avec notamment un marché français en baisse de -13 % au mieux, contre -10 à -11 %. Pour mémoire, début 2012, les estimations pour le marché européen étaient de -3 à -4 %, avec un recul du marché français de -7 à -8 %.

Dans cet environnement et malgré une croissance solide hors d’Europe, les ventes du Groupe ne devraient pas atteindre le niveau de l’an dernier.

Le Groupe maintient son objectif de free cash flow opérationnel de l’Automobile positif en 2012. Cependant, la continuelle détérioration du marché européen reste une source d’inquiétude.
 



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |