France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Résultats Financiers 1er Trimestre 2011

Résultats Financiers 1er Trimestre 2011

Le groupe Renault a enregistré au cours du premier trimestre 2011 un chiffre d'affaire en hausse de 15% (par rapport à la même période en 2010), avec 10,43 milliards d'euros, ce qui constitue une très bonne surprise, car très supérieur aux attentes.


En effet, les prévisions étaient plutôt de l'ordre d'environ 7% soit un total d'environ 9,7 milliards d'euros.

Ce résultat fait suite à un nombre record de ventes sur le premier trimestre, malgré de gros problèmes d'approvisionnement. Le groupe Renault, avec 692.607 unités vendues, réalise une croissance de 5,8% vs le 1er trimestre 2010.

Ce sont des marchés très dynamiques comme le Brésil, la Turquie ou la Russie qui tirent la marque vers le haut, tandis qu'en Europe, dans un marché VU et VP en légère baisse (-1%), les ventes du groupe diminuent de -3,7% la faute aux problèmes mentionnés plus haut.

Description générale de la situation financière du Groupe
Au premier trimestre, l’activité de financement du Groupe s’est poursuivie au travers de RCI Banque qui a levé 2 milliards d’euros sur les marchés via deux émissions obligataires (1,5 milliard d’euros) et la titrisation d’un portefeuille automobile de leasing allemand (0,5 milliard d’euros). En avril, RCI Banque a par ailleurs lancé sa première émission obligataire aux Etats Unis, sous forme d'un placement privé Rule 144A / Regulation S, pour un montant total de 1,25 milliard de dollars.

Comme annoncé, Renault a remboursé par anticipation (en février et en avril) le solde de 2 milliards d’euros du prêt accordé par le gouvernement français en avril 2009.

Au 31 mars 2011 :

  • l’Automobile dispose d’accords de crédit confirmés non tirés auprès d’établissements bancaires de premier plan pour 4 milliards d’euros,
  • les sécurités disponibles de RCI Banque (accords de crédit confirmés non tirés, créances mobilisables auprès de la Banque centrale européenne et trésorerie) s’élèvent à 6,5 milliards d’euros, permettant de couvrir plus de deux fois la totalité des encours de papiers commerciaux et de certificats de dépôts.

En 2011, le groupe vise un free cash-flow opérationnel de sa branche auto supérieur à 500 Millions d'Euros, tandis que les frais de R&D et d'investissements seront proches de 9% du chiffre d'affaires.



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |