France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Le Plan de départ volontaire se termine

Le Plan de départ volontaire se termine

Plus de 4800 salariés ont adhéré au Plan de départ volontaire, appelé Projet Renault Volontariat au sein de l'entreprise.


4400 salariés, dont 880 à Sandouville, ont choisi de quitter l’entreprise dans le cadre du Projet
Renault Volontariat (PRV). Plus de 360 salariés de l’usine de Sandouville se sont également portés
volontaires à une mobilité vers un autre site.



Les ventes décevantes de la Laguna III produite à Sandouville, mais aussi la crise économique sont les raisons qui ont poussé Renault à mettre en place ce Plan
 


Parmi les salariés volontaires au départ, 65,5% ont opté pour un « congé de reclassement », 18,8% ont
bénéficié de « l’aide au départ volontaire à la retraite » et 15,2% ont choisi le dispositif « projet professionnel ou personnel ».

Sur les 6 mois d'application du plan, ce sont 80 conseillers qui ont accompagné les salariés volontaires et tout en respectant leur confidentialité, ont conduit leur projet de façon individualisé. Au total ce sont plus de 8000 salariés qui ont été reçus. L’accompagnement personnalisé des salariés ayant quitté l’entreprise se poursuivra jusqu'en janvier 2010.

Le Projet Renault Volontariat permet des ajustements structurels nécessaires pour affronter la crise et
préparer l’après-crise dans les meilleures conditions, et contribue à la baisse des coûts fixes du Groupe.
A Sandouville en particulier, la réduction des effectifs de production limite l’impact de la sous-activité et le recours au chômage partiel.


Outre le Projet Renault Volontariat, les mesures de réduction d’effectifs mises en oeuvre dans les filiales du Groupe et le non-remplacement de collaborateurs quittant l’entreprise se traduira par plus de 6400 départs en Europe.






La bonne conduite de ce Plan, et sa réussite satisfait Gérard Leclercq, Directeur des Ressources Humaines du Groupe :
« Face à la crise, l’ajustement de nos effectifs en regard des perspectives d’activité était un impératif. Le
Projet Renault Volontariat nous a permis de le faire de la manière la plus socialement responsable. Le
nombre de départs volontaires le confirme : les dispositifs proposés ont répondu aux attentes d’un nombre important de nos salariés. Maintenant, nous allons concentrer nos efforts sur la mobilisation de tous autour du plan d’actions pour traverser la crise et préparer l’après-crise. »



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |