France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
CR assemblée générale

CR assemblée générale

Lors de l'assemblée générale, le président du groupe Renault, Carlos Ghosn estiment que les prochains mois seront difficile en raison d'un "environnement défavorable".


Le PDG du losange a donc confirmé les objectifs du groupe pour 2008, tout en estimant que les prochains mois seraient difficiles en raison d’un "environnement défavorable."


« Nous gardons le cap sur nos objectifs de 4,5 % de marge opérationnelle pour 2008 et d’une croissance de nos ventes de plus de 10 % », a annoncé M. Ghosn lors de l’assemblée générale de Renault. « Les premiers mois de l’année n’ont pas été faciles et tout laisse à penser que les prochains mois ne le seront pas davantage, compte tenu d’un environnement économique et financier à la fois défavorable et très volatil », précise M. Ghosn.



Carlos Ghosn


 


Par "environnement défavorable", M.Ghosn pense notamment à la hausse des prix des matières premières « qui se révèle encore plus forte que prévu », mais également à la contraction du marché européen avec des baisses particulièrement sensible sur des marchés, comme l'Espagne ou l'Italie.    « Nous avons conscience de ces risques ; mais le principe du plan en cours est d’arriver à les compenser en déployant continuellement de nouvelles opportunités » déclara M.Ghosn.


Pour faire face à cet "environnement défavorable", Renault prévoit bien entendu de continuer le contrat "Renault 2009". Renault va donc commercialiser 9 nouveaux modèles en 2008 dont 5 extensions de gamme. Les futures modèles commercialisés seront en partie la Laguna Coupé, la nouvelle Mégane, le Koleos, la nouvelle Clio.


Mais Renault compte également sur une croissance importante de marchés émergents comme la Russie, le Brésil ou l'Inde. Ces pays connaissaient une croissance à 2 chiffres et permettra de compenser un marché européen en repli.


Renault a également misé sur le programme Logan ainsi que sur les véhicules à faibles émissions, qui bénéficient de mesures fiscales favorables.


M.Ghosn a rappelé que le lancement des différents projets (en Russie, Inde, Iran et au Maroc), dont les coûts seront supportés en 2008 et 2009, mais qui ne produiront pas de résultats avant 2010 ou 2011.


« Nous avons fait le plein en ce qui concerne les alliances et les projets, maintenant, il faut réaliser », explique M. Ghosn, précisant que Chrysler, avec lequel il vient de signer un accord de production, ne serait pas le troisième partenaire de l’alliance Renault-Nissan.


Concernant la Chine ou tous les grands constructeurs automobiles sont présents, M.Ghosn précisa « une implantation de Renault dans ce pays viendra dans le temps, mais cela demandera des ressources importantes qui sont actuellement mobilisées sur les projets en cours »,.



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |