France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 
Par Loic FERRIERE/ Renault F1 le 04/02/2005
 

Cet article/brève a été placé en archive le 04/04/2008 . Il n'est donc plus d'actualité.

Renault F1 R25

Renault F1 R25

Renault a dévoilé le 1er Février la monoplace qui défendra ses couleurs en 2005, la R25, au Forum Grimaldi de Monaco.



Devant 600 représentants de la presse internationale, les partenaires de l’équipe et de nombreux VIP, le Président du Renault F1 Team, Patrick Faure, n’a pas caché ses ambitions : pouvoir se battre contre Ferrari en 2005.

« Pouvoir faire partie des prétendants systématiques au podium ne sera plus suffisant. », a-t-il expliqué, « Nous devons jouer la victoire de manière régulière. Depuis le retour de Renault à la F1, en 2002, nous avons fixé des objectifs ambitieux et, à chaque fois, nous les avons atteints. Nous pourrons une nouvelle fois tenir nos promesses. »

La nouvelle voiture a été baptisée R25. Elle est propulsée par le moteur V10 RS25, conçu pour répondre au nouveau règlement qui implique une fiabilité accrue. La R25 est l’œuvre du Chef Designer Tim Densham, projet supervisé par le Directeur Technique Bob Bell. Le développement du RS25 a été réalisé par le Chef de Projet Axel Plasse, sous l’œil du Directeur Technique Rob White.


« Tout est en place pour que nous puissions franchir un cap. », poursuit Patrick Faure, « Viry-Châtillon et Enstone travaillent en osmose. Notre équipe a été construite progressivement. Nous voulons pouvoir jouer le titre en 2005-06 : nous devons donc faire partie des équipes capables de se mesurer à Ferrari sur un pied d’égalité cette année. »
Au volant, les chances du Mild Seven Renault F1 Team seront défendues par l’Espagnol Fernando Alonso et l’Italien Giancarlo Fisichella. « Notre duo est parfaitement équilibré. », commente Patrick Faure, « Fernando va atteindre son optimum cette année, tandis que Giancarlo maîtrise déjà son sujet. Il est rapide et, surtout, termine les courses. C’est un facteur déterminant : pouvoir se battre pour le titre, c’est récolter des points avec deux voitures systématiquement. »


En dehors de la piste, la Formule Un revêt une importance stratégique pour le Groupe Renault, et constitue un motif de cohésion supplémentaire pour tout son personnel à travers le monde. « La Formule Un est un élément clé de notre stratégie d’entreprise, tournée vers la croissance de la notoriété de Renault dans le monde et vers le renforcement de notre image afin de pouvoir atteindre un objectif : la vente de quatre millions de véhicules en 2010, » continue Patrick Faure. « Des dizaines de milliers d’employés Renault et de membres du réseau s’identifient à l’écurie. Lorsque nous représentons Renault sur tous les circuits du monde, c’est aussi pour eux. Ils partagent nos succès et nos victoires. »

En conclusion, Patrick Faure a insisté sur le fait qu’en 2005, l’attention devra se concentrer sur la piste. « Tous les constructeurs espèrent voir des changements s’opérer dans un futur proche dans la manière dont la F1 est régie. », dt-il, « En attendant, la meilleure manière de répondre aux polémiques en tous genres est d’offrir un spectacle inoubliable. Chez Renault, notre contribution à ce spectacle a un nom : R25. »




 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |