France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 

Par Loic FERRIERE le 16/06/2017
 
Kubica se rapproche d’un baquet chez Renault

Kubica se rapproche d’un baquet chez Renault

Le test effectué par Robert Kubica à bord d’une ancienne F1 Lotus E20 de 2012 a beaucoup fait parlé de lui. Si initialement, Renault n’a pas donné d’indication quand aux performances, on en sait désormais un peu plus… Et les nouvelles sont bonnes.


En effet, Alan Permane, directeur des opération de l’équipe a indiqué que le polonais avait d’ores et déjà le rythme nécessaire pour un vrai retour. Interviewé par un média polonais, il a ainsi indiqué n’avoir "jamais eu aucun doute sur son rythme, du tout. Je ne savais pas, et je ne pense pas qu'il savait, s'il serait capable de piloter sur le plan physique et, plus que cela, s'il serait capable de beaucoup piloter. Il a piloté certaines choses. Il a piloté dans des simulateurs, il a piloté une GP3 plus tôt cette année en préparation pour ce test, mais nous ne savions pas vraiment quelles seraient ses limites. Et, honnêtement, ça s'est très bien passé. Il a été rapide. Il a fait quelques longs relais, il a fait quelques runs courts, il a fait des relais de qualifications, nous avons fait des simulations de course et tout s'est très bien passé."

Kubica en 2011
Kubica en 2011 lors d'essais privés, peu avant son accident en rallye

Kubica ambitionne désormais de revenir dans la catégorie reine du sport automobile. Interrogé à ce sujet, A.Permane est catégorique "De ce que j'ai vu des statistiques, des données, le rythme est là. C'est certain. Tout ce que je peux dire est que ce jeudi-là, à Valence, il a fait un travail fantastique. Il y a beaucoup d'autres circuits, et lui seul sait s'il a des limites physiques sur ceux-ci pour l'instant. S'il faut aller plus loin, ce sera la prochaine étape".

Gravement accidenté à la main, son retour dans une monoplace de F1 n’a necessité "qu'une très, très petite modification du volant pour le passage de vitesses"

Même s’il est encore trop tôt pour avancer des hypothèses, les voyants sont malgré tout au vert pour le polonais, d’autant plus que l’anglais J.Palmer déçoit fortement depuis de l’année. Il se dit que sans amélioration de ses résultats il pourrait être remplacé après la trêve estivale...

En attendant, Kubica retrouvera le volant de la Lotus E20 à l’occasion du festival de Goodwood.


 




 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur | codespromofr |