France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 

Par Team Planète Renault le 29/05/2017
 
Grand Prix de F1 Monaco: Renault repart bredouille

Grand Prix de F1 Monaco: Renault repart bredouille

La course la plus mythique du championnat du monde de F1, mais aussi et certainement la plus ennuyeuse et la plus soporifique n’a pas faillie à sa réputation cette année. Mais surtout, l’équipe Renault repart avec aucun point dans l’escarcelle.


Dès le jeudi, le week end de course s’annonçait particulièrement compliqué, avec de grosses difficultés lors des essais libres, du fait de problèmes de fiabilité empêchant les deux pilotes de dérouler leur programme de roulage.

Heureusement, lors des qualifications, la donne s’est clairement améliorée, et eu égard aux essais libres réalisés, le 12ème temps de Nico Hülkenberg était pris comme une bonne nouvelle et une vraie performance. Surtout qu’avec les pénalités infligées à McLaren, le pilote allemand a pu gagner deux places sur la grille. Palmer de son côté n’a pas réussi à passer la première séance en accusant un retard de 0.9 secondes sur son coéquipier.


En course, Nico Hülkenberg tenait correctement son rang dans les points, et pouvait à juste titre espérer prendre une 9ème ou 8ème place à la régulière, voire mieux à la faveur des abandons en fin de course. Pourtant, sa boite de vitesse en décidera autrement, le poussant à l’abandon.
"Je pense qu’il était possible de marquer quelques points aujourd’hui. Nous étions à l’aise en dixième position et il y avait clairement du potentiel pour gagner quelques positions. Le truc à Monaco, c’est qu’il faut absolument rester dans le coup. Finir neuvième ou huitième était à notre portée si nous avions pu continuer" estime le pilote.
"C’était assez soudain. J’ai vu de la fumée sortir de l’arrière de la voiture et l’équipe m’a demandé de l’arrêter. Diagnostic : dysfonctionnement de la boîte. C’est frustrant pour le pilote, mais cela n’affecte absolument pas notre potentiel. Nous relèverons la barre à Montréal."

Au sein du team, on indique que le risque sur la boite de vitesse était connu, mais qu’il a été décidé de tenter le coup pour éviter les pénalités. Sacré règlement…


Pour son coéquipier, en partant en fond de grille, il ne pouvait guère espérer faire quelque chose. Pourtant, à la faveur des abandons et avec une course sérieuse sans commettre d’erreur, il termine aux portes des points, à la 11ème place sur 13 pilotes classés.

Podium pour Red Bull, bon résultat pour Toro Rosso

Les autres équipes Renault se sont plutôt montrées à leur avantage, avec derrière les deux Ferrari de Vettel et Raikkönen, une belle troisième place pour Ricciardo, et la cinquième place pour Verstappen. Pour Toro Rosso, Sainz se classe 6ème, tandis que Kvyat n’a pas terminé la course.


 




 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur | codespromofr |