France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 

Par Sébastien DUBOZ le 13/11/2013
 
Renault de retour en Formule 3 dès 2014

Renault de retour en Formule 3 dès 2014

Après dix ans de pause, le nom de Renault fera bientôt son retour sur les grilles de départ de Formule 3. Fruit du partenariat entre Renault Sport Technologies et Oreca, un moteur Renault équipera plusieurs équipes dès 2014. Complémentaire des World Serie


Renault, Oreca, Formule 3 : ce triptyque n’a rien d’inédit pour ceux qui se souviennent de l’ascension d’Alain Prost vers les sommets du sport automobile. Révélé par la Formule Renault, le Français remportait les Championnats de France et d’Europe de F3 1979 au volant d’une monoplace propulsée par Renault et préparée par Oreca ! Ces titres lui ouvraient grand les portes de la Formule 1, avec les succès que l’on sait.


Renault Sport a ensuite été régulièrement présent en Formule 3, jusqu’en 2003 pour la période la plus récente. La saison 2014 marquera le début d’une nouvelle ère, qui va de pair avec le renouveau du Championnat d’Europe de Formule 3 opéré par la Fédération Internationale de l’Automobile.


Pour mener à bien la conception et le développement d’un nouveau moteur, Renault Sport Technologies a conclu une association avec Oreca, dont le nom a souvent été lié à celui du Losange. Comme tous les moteurs de la catégorie, ce sera un quatre cylindres atmosphérique, d’une cylindrée de deux litres doté d’une injection directe.


« La Formule 3 occupe une place à part dans l’histoire de la monoplace. Insufflé par la Fédération Internationale de l’Automobile, son renouveau nous a convaincus de faire notre retour en son sein », déclare Arnaud Boulanger, Directeur de la compétition de Renault Sport Technologies. « La collaboration avec Oreca fait écho à un passé glorieux, mais nous sommes bien tournés vers l’avenir avec de grandes ambitions communes. Avec Formula Renault 1.6, Formula Renault 2.0 et Formula Renault 3.5, nous disposions déjà d’une pyramide efficace menant à la Formule 1. Notre implication en F3 nous permettra d’ajouter une marche intermédiaire. Nous avons vu ces dernières années beaucoup de jeunes pilotes tels que Jules Bianchi, Daniel Ricciardo ou Jean-Éric Vergne qui ont profité d’une saison en F3 pour augmenter leur bagage technique après la Formula Renault 2.0 et avant de revenir plus forts en Formula Renault 3.5 Series. »


« La Formule 3 a été une grande époque pour Oreca et retrouver cette discipline, qui reprend sa place historique, est un grand moment » confie Hugues de Chaunac, président du Groupe Oreca. « Nous avons connu de nombreuses victoires avec Renault et nous nous apprêtons à relever un nouveau challenge ensemble qui, nous l’espérons, sera couronné de succès. C’est notre objectif en tout cas, même si nous savons que la concurrence sera très affûtée. Il s’agit d’un projet d’envergure pour notre département moteur qui confirme ainsi son rayonnement sur la scène européenne. Nous partageons ensemble le goût de la victoire et l’esprit d’innovation. Etre un maillon important dans une filière permettant d’accéder à la F1 est quelque chose qui nous tient particulièrement à cœur. »


Source : Renault




Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |