France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 

Par Jean-Marc RENARD le 07/10/2012
 
Victoire de Vettel au Grand Prix du Japon

Victoire de Vettel au Grand Prix du Japon

Le pilote allemand revient en trombe en cette fin de saison, et profite au maximum du mauvais pas d'Alonso contraint d'abandonner. Le championnat pilote est donc totalement relancé, l'Espagnol n'ayant plus que 4 points d'avance sur Vettel.


Il y a quelques semaines encore, Fernando Alonso semblait parti pour remporter un nouveau titre. Avec une monoplace performante et fiable, et une régularité à toute épreuve, la victoire finale lui tendait les bras. Mais il fallait se méfier d'un possible regain de forme de ses concurrents couplé à d'éventuels coup du sort. Et c'est ce qui est arrivé.

Alonso a donc du abandonner pour la deuxième fois en quatre courses, suite à un accrochage avec Kimi Räikkönen dès le premier tour. Dans le même temps Sebastien Vettel s'impose et gagne 25 points au classement pilote sur l'espagnol. Felipe Massa, consolation pour Ferrari notamment pour le classement constructeurs, et  Kamui Kobayashi complètent le podium. A noter que c'est seulement la troisième fois qu'un pilote japonais réalise un podium en 60 ans de F1, après Aguri Suzuki en 1990 et Takuma Sato en 2004.

 

Un Sebastian Vettel très conquérent à Suzuka

 


Les grands gagnants de ce Week-End sont donc Sebastien Vettel et Red Bull-Renault. Le champion du monde en titre a mené la course de bout en bout, assurant sa troisième victoire à Suzuka en quatre ans, la 24ème de sa carrière en F1 et la 32ème pour le partenariat Red Bull-Renault. Le pilote Allemand n'est plus qu'a 4 points de son rival Espagnol. L'écurie autrichienne maintien son avance au classement constructeurs, une avance qui aurait pu être encore plus importante si Webber n'avait pas subit une enième bourde de Grosjean... En effet, le pilote Australien, parti sur la 1re ligne fut heurté au premier virage par le Français, qui était sur la 2e ligne à côté de Kobayashi. Webber a finalement terminé 9e puis s'est rendu chez Lotus F1 pour exprimer son mécontentement.

Lotus F1 qui limite la casse, dans un grand prix où l'écurie aurait pu se relancer dans le championnat constructeurs. Avec l'abandon d'Alonso, en plaçant deux monoplaces dans les points, l'écurie aurait pu reprendre quelques points à Ferrari dans la lutte pour la troisième place. Mais seul Räikkonen a fini la course, à la 6ème place. Le pilote Finlandais reste 3ème au classement pilote mais est maintenant distancé par les deux premiers.

 

Rémi Taffin, responsable des opérations piste de Renault Sport F1


Félicitations à Sebastian pour avoir été le premier à gagner deux courses consécutives cette année et pour être revenu rapidement dans la course au titre. Comme toujours, nous allons travailler avec Red Bull pour leur offrir une performance maximale sans compromettre la fiabilité, et donner ainsi à Sebastian toutes les chances de se battre pour le titre lors des dernières courses de la saison.

Nous avons eu un problème de KERS sur la voiture de Vitaly, que nous allons examiner, mais sinon ça a été un bon week-end. Gagner à Suzuka, avec trois autres moteurs dans les points, représente un résultat positif pour Renault Sport F1. Le circuit est très contraignant pour le moteur, tout particulièrement dans les Esses qui soumettent les composants internes à de fortes contraintes latérales, tandis que la seconde moitié du circuit se passent avec l’accélérateur à fond 90% du temps. Obtenir un bon résultat ce week-end va dynamiser tout le monde à l'usine et sur les circuits, après quelques semaines difficiles et nous pouvons maintenant nous concentrer de façon positive sur la Corée qui se déroulera dès la semaine prochaine.

 


Romain Grosjean, appellé le "Fou du Premier Tour" du côté de chez Red Bull...

 

Classement final du GP du Japon :

1. Sebastian Vettel (GER/Red Bull-Renault), les 307,471 km en 1 h 28:56.242 (moyenne: 207,430 km/h)

2. Felipe Massa (BRA/Ferrari) à 20.639

3. Kamui Kobayashi (JPN/Sauber-Ferrari) à 24.538

4. Jenson Button (GBR/McLaren-Mercedes) à 25.098

5. Lewis Hamilton (GBR/McLaren-Mercedes) à 46.490

6. Kimi Räikkönen (FIN/Lotus-Renault) à 50.424

7. Nico Hülkenberg (GER/Force India-Mercedes) à 51.159

8. Pastor Maldonado (VEN/Williams-Renault) à 52.364

9. Mark Webber (AUS/Red Bull-Renault) à 54.675

10. Daniel Ricciardo (AUS/Toro Rosso-Ferrari) à 1:06.919

11. Michael Schumacher (GER/Mercedes-AMG) à 1:07.769

12. Paul di Resta (GBR/Force India-Mercedes) à 1:23.460

13. Jean-Eric Vergne (FRA/Toro Rosso-Ferrari) à 1:28.645

14. Bruno Senna (BRA/Williams-Renault) à 1:28.709

15. Heikki Kovalainen (FIN/Caterham-Renault) à 1 tour

16. Timo Glock (GER/Marussia-Cosworth) à 1 tour

17. Vitaly Petrov (RUS/Caterham-Renault) à 1 tour

18. Pedro de la Rosa (ESP/HRT-Cosworth) à 1 tour

19. Romain Grosjean (FRA/Lotus-Renault) à 2 tours

Abandons:

Fernando Alonso (ESP/Ferrari): accrochage avec Räikkönen, 1er tour

Nico Rosberg (GER/Mercedes): accrochage avec Senna, 1er tour

Sergio Pérez (MEX/Sauber-Ferrari): sortie de piste en tentant un dépassement, 19e tour

Narain Karthikeyan (IND/HRT-Cosworth): raison de sécurité, 33e tour

Charles Pic (FRA/Marussia-Cosworth): problème moteur, 38e tour

 

Classement des pilotes:

1. Fernando Alonso (ESP) 194 pts

2. Sebastian Vettel (GER) 190

3. Kimi Räikkönen (FIN) 157

4. Lewis Hamilton (GBR) 152

5. Mark Webber (AUS) 134

6. Jenson Button (GBR) 131

 

Classement des constructeurs:

1. Red Bull Racing 324 pts

2. McLaren 283

3. Scuderia Ferrari 263

4. Lotus 239

5. Mercedes-AMG 136

6. Sauber 116
 



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |