France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 

Par Nicolas CHAZE le 30/08/2012
 
Bilan de mi-saison de F1

Bilan de mi-saison de F1

Après l’arrêt estival, et des vacances bien mérités, la Formule 1 fait son retour sur le gigantesque toboggan des Ardennes : Spa Francorchamps. Les pilotes du motoriste Renault auront à cœur de déloger Fernando Alonso et sa Ferrari de la tête du CDM.


Red Bull Renault :

Red Bull Renault est actuellement en tête du championnat du monde des constructeurs, cette place a été assez dure à obtenir bien que le team était depuis le début de l’année l’écurie à abattre. Après les bonnes trouvailles de l’année dernière (diffuseur soufflé), la FIA a ordonné un changement de règlementation pour pénaliser l’équipe, ce qu’elle va arriver à faire ! Sans ses appuis phénoménaux à l’arrière, la RB8 est moins performante que ses devancières, afin de palier a ce déficit de vitesse, le service ingénierie a trouvé plusieurs astuces comme le trou dans le plancher à Monaco, la hauteur variable, ou une nouvelle cartographie développé par Renault, mais tout a été refusé par les commissaires.

La machine de cette année, la RB8 est une évolution de la Rb7, celle-ci arrive à la fin de son cycle de développement, qui avait été initié avec la Rb5. La machine est fine, mais extrêmement capricieuse sans ses appuis mécanique, donc elle est très dure à piloter, un infime changement dans ses réglages et la voiture se trouve nulle part. Sur ce point, la machine me fait penser à la Williams de 1994 que Newey avait faite en collaboration avec Patrick Head, sur le papier, la voiture aurait dû être d’une efficacité redoutable, mais privé de ses suspensions actives, la voiture était incontrôlable, sous-virant, et survirant le virage d’après. Ce défaut, rajouté à la difficile compréhension des gommes Pirelli qui manquent de stabilité sur la performance, et la durée d’utilisation, explique largement le début de saison en demi-teinte pour l’écurie. Peu de podiums en ce début de championnat, il faudra attendre le 4eme grand prix pour voir Vettel offrir la première victoire de la saison à Bahreïn.

Après onze courses, Sebastian Vettel et Mark webber totalisent seulement 3 victoires à eux deux. Mais les pilotes sont relativement constants, Mark Webber est un abonné au 4ème place. Vettel, quant à lui, est plus souvent sur le podium, mais il a dû subir un abandon (alternateur défaillant à valence) et une arrivée hors des points en Malaisie ce qui le classe 3ème au championnat du monde des pilotes derrière son équipier. Red Bull reste en tête du championnat des constructeurs avec une marge d’une cinquantaine de points sur Mclaren Mercedes et Lotus Renault.
Il faut que l’équipe se ressaisisse si elle veut remporter à nouveau les deux championnats cette année, et surtout que l’équipe soit plus constante, car la voiture est bonne sur les circuits lents et atypiques comme Monaco, mais aussi sur les circuits avec des virages rapides comme Silverstone. Les pilotes doivent provoquer la chance, un peu comme Fernando Alonso !

 

Lotus Renault :

L’équipe Lotus est une des bonnes surprises du championnat, personne ne les attendait si haut sur la feuille des temps surtout avec le nouveau duo de pilotes. La E20 est une bonne machine, on n’a pu attester de ces performances dès le début de l’année en course, mais elle commençait à pointer son nez seulement lors des essais libres. Elle était largement plus discrète lors des courses. Il a fallu attendre, tout comme pour Redbull, la quatrième course pour les voir émerger. L’équipe a découvert que la monoplace était nettement plus performante lorsque les températures dépassaient allégrement les trente degrés. Depuis les deux pilotes sont régulièrement dans le haut du tableau en course, passant très près de la victoire à de multiples occasions, notamment dans la dernière course en Hongrie. L’équipe pointe à la troisième place au classement général, à cinquante-quatre points du leader Red Bull, le titre peut être à la portée si les pilotes continuent à marquer lors de chaque grands prix. Comme l’a dit Eric Boulier, Lotus va revenir plus forte lors de la deuxième partie de la saison.
 

Du coté des pilotes, le bilan de Kimi est plutôt flatteur. Après avoir interrompu sa carrière pendant deux saisons, le finlandais est de retour au plus haut niveau, enchainant les bonnes performances en courses. Sa plus mauvaise course, en chine, n’est pas due à son pilotage, mais à la faible autonomie des pneus Pirelli. Même s’il n’est que 5ème au classement général avec 116 points, il n’est qu’à 8 points du deuxième Mark Webber, et 48 points de Fernando Alonso (soit deux victoires).
Romain Grosjean est un bon pilote. Auréolé de son titre de champion GP2, il est revenu en Formule 1 avec une grande détermination, afin de prouver à tous que son titre n’était pas usurpé, et qu’il avait droit à une deuxième chance. La saison avait plutôt mal commencé, car il a abandonné lors des deux premiers grands prix, bien qu’il ait montré son agilité et sa rapidité lors des séances de qualifications (sur onze courses, Romain Grosjean s’est qualifié 10 fois en Q3). Il se rattrapera et ouvrira son score dès la Chine. Sur ces 11 courses, le pilote Lotus a abandonné 4 fois, dont un abandon sur pannes mécaniques (alternateur à Valence).

Ce qui manque aujourd’hui à Romain Grosjean ? De l’expérience, mais celle-ci s’acquiert. Devenant de plus en plus mature course après course, Romain a le potentiel pour fêter sa première victoire, et devenir le successeur d’Alain Prost. Lotus peut jouer la gagne et devenir champion du monde des constructeurs en fin d’années. Qui l’aurait cru ? En tout cas, le directeur du marketing « monde » chez Renault doit se mordre les doigts d’avoir refusé de sponsoriser l’équipe à la place de Lotus, comme Genii Capital l’avait proposé l’année dernière !!!

 

Williams Renault :

Le retour de l’association victorieuse des années 90 a fait renaitre de l’espoir chez Williams. L’équipe n’était nulle part au terme de sa saison 2011. En 2012, l’arrivée de Renault comme motoriste a été perçu comme une bouffée d’oxygène, comme l’a indiqué Patrick Head « Le package aérodynamique amélioré de la FW34 est grandement dû aux caractéristiques du moteur Renault ", Après des essais hivernaux timides, les observateurs de la Formule un pensait que Williams serait dans une année de transition. Sauf que dès le premier grand prix, les performances de la voiture ont été excellentes, Pastor Maldonado poursuivra Fernando Alonso en étant assez combatif, mais devra renoncer dans le dernier tour à cause d’une sortie de piste. Les grands prix suivants seront en dents de scies pour l’équipe alternant entre le bon, et le médiocre. Les pilotes y sont pour beaucoup responsable.



Pastor Maldonado peut effectuer de grandes courses, comme lors du grand prix d’Espagne ou il a réussi à s’imposer, au nez et à la barbe des Ferrari, Red Bull et Lotus, et être médiocre ou ils alternent les contacts, sorties de pistes et autres accidents. Quant à Bruno Senna, il correspond à ce qu’on avait vu de lui chez Lotus Renault GP en 2011, un pilote qui ne brille pas par sa qualité du pilotage, ni par ses actions lors des courses. Ses performances médiocres lui couteront surement sa place chez Williams en 2013 au profit de Bottas, le pilote d’essais. L’unique chose qui peut le préserver à son poste est son apport publicitaire qui octroie 10 Millions d’euros dans le budget de Williams. Une manne financière qui disparaitrait avec le départ du brésilien.

Au final, Williams a une bonne voiture, mais les performances et les points au championnat ne sont pas représentatifs de la réalité. Les pilotes ont fait perdre des dizaines de points à l’équipe. Ils devront être plus réguliers s’ils veulent faire marquer des points à leur top team. L’autre préoccupation de Williams reste la fiabilité. Les pilotes doivent aller au bout de leurs courses, sans un matériel fiable, ça ne sert à rien d’être performant. Si williams Renault arrive à mettre tout bout à bout, la porte de la sixième place au Championnat du monde des constructeurs leur sera grande ouverte !

 

Caterham Renault :

Pour sa troisième année, Tony Fernandez nourrissait de grands espoirs pour son team, fini les tracasseries avec Lotus, le team s’offre une nouvelle identité Caterham, de nouveaux sponsors, le Kers développé par Renault/Red bull, et toujours le train arrière de la dernière machine de Milton Keynes. Le patron espérait sincèrement que son équipe allait avancer dans la hiérarchie, car fin 2011, les team lotus étaient proche des LRGP, Toro Rosso, et autres Williams à la régulière. En 2012, le bon aurait du être significatif, sauf qu’il n’en est rien, les monoplaces jaunes et vertes sont toujours devant les Marussia et HRT, mais elles restent derrière les autres écuries. Les pilotes ne déméritent pas, à commencer par Heikki Kovalainen qui se bat pour faire avancer sa monoplace, il tente régulièrement de se qualifier en Q2 mais sans succès, l’autre pilote, Vitaly Petrov est lui identique à ce qu’il faisait chez Renault, des qualifications moyennes, mais un léger mieux en course, où il suit son équipier.

Sans révolutions dans son staff technique, l’équipe n’avancera pas. Au bout de trois ans, l’équipe devrait être capable de rentrer dans le Top 15. Il faut que l’écurie soit plus innovante. De plus, Heikki Kovalainen montre des signes d’impatiences et cherche un volant ailleurs, car un pilote ne peut se satisfaire de rester en fond de grille. Avec ces soucis et ces inconnus, en ces temps de crises financières, Pas sûr que Tony Fernandez continuent à investir du temps et de l’argent à perte dans un sport qui n’a que faire des perdants (Force India et son patron au bord de la faillite en est un autre exemple). Espérons que la chance sourit au moins une fois à Caterham.

 

Rendez-vous dès vendredi matin pour le début de cette seconde partie de la saison !!!
 



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |