France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 

Par Nicolas CHAZE le 13/03/2012
 
Bilan des essais F1 de l’intersaison 2012

Bilan des essais F1 de l’intersaison 2012

A quatre jours de l’ouverture du championnat du monde de F1, la tension monte dans le paddock de Melbourne, tous les regards sont portés sur Sébastian Vettel et sa RB8, une monoplace qui parait être moins dominatrice que sa devancière.


Mais une voiture propulsée par Renault peut en cacher une autre, car ce sont les performances du Lotus F1 team qui ont marqué les esprits.
Passons en revue les équipes Renault avant ce début de saison.

 

Red Bull Racing : La passe de 3 ???





La RedBull RB8 est la machine à abattre cette saison. Assez innovante par ses échappements, ou par le retour du F-Duct passif (nous avions été les premiers à nous focaliser sur cette trappe à l’avant de la monoplace), la machine concoctée par Adrian Newey se veut novatrice, mais elle reste la digne héritière de la RB7 par ses lignes pures, et travaillées !! La machine a parcouru plus de 4300 Kilomètres, sans souci particulier, bien que l’équipe ait été retardé par quelques soucis électriques.

Contrairement aux années précédentes où la voiture trustait les premières places, la RB8 n’a pas taquiné les chronos cette année, mais elle s’est révélée constante, surtout sur les longs runs. L’équipe a de nouveau fait confiance à son champion du monde, S. Vettel, et à son coéquipier M. Webber. Pourquoi changer une équipe qui gagne ???

La Redbull reste la voiture de référence, et l’équipe peut être confiante dans ses objectifs, remporter pour la troisième fois consécutive le titre de champion du monde.

 

Lotus F1 Team : le renouveau ???
 

Renault F1 est mort ! Vive le Lotus F1 team ! Apres une saison 2011 difficile (l’absence de R.Kubica, les échappements avants trop difficiles à développer, installation trop vieille, Refus de Renault de devenir le commanditaire de l’écurie), l’écurie d’Enstone s’est mutée en Lotus F1 Team, et a placé tous ses espoirs dans la nouvelle E20. Elle est une machine beaucoup plus simple que sa devancière, plus fine par sa carrosserie. L’écurie a fini sa mutation avec le renouvellement de ses pilotes, le champion du monde K. Räikkönen, et R. Grosjean.

Concernant les essais, la Lotus a soufflé « le chaud et le froid ». Se montrant rapide, constante, facile à conduire, elle a subi également des revers notamment lors de la deuxième session d’essais à Barcelone, où l’équipe n’a pas tourné à cause d’un problème de suspensions. L’écurie a parcouru plus de 3500 Kilomètres, trustant les premières places lorsqu’elle participait aux essais. Nous n’avions pas revu une monoplace d’Enstone en haut des feuilles des temps depuis la grande époque de Fernando Alonso en 2005-2006, voir fin 2008… Coup de bluff pour enthousiasmer les sponsors, ou réel potentiel ?


Williams F1 Team: la reconstruction.

 

Ah Williams-Renault… Ce nom évoque tant de souvenirs auprès des passionnés. Revoir cette célèbre formation me réchauffe particulièrement le cœur. Mais, Williams F1 n’est plus ce qu’elle était, passant de Top team à écurie de seconde zone. La petite équipe Williams doit lutter pour sa survie, et cette FW34 est censée marquer le début de la reconstruction. En se passant des services de l’expérimenté brésilien Rubens Barrichello, au profit du jeune Bruno Senna, l’équipe dispose de deux jeunes pilotes assez peu expérimenté mais dont les dollars des sponsors sont assez bien appréciés.

Concernant la FW34, difficile de se prononcer, l’équipe ne pouvait pas faire pire que la voiture de l’année dernière ! La nouvelle Williams n’a jamais brillé par ses performances lors des essais. Le seul point positif est que l’écurie a parcouru plus de 4500 Kilomètres sans réels problèmes mécaniques. Maintenant, il va falloir développer la voiture afin de la rendre plus compétitive. Afin de pouvoir orienter ses jeunes pilotes, et, peut être, aider au développement de la voiture grâce au simulateur, l’équipe a décidé de recruter un ancien pilote de la maison, Alexander Wurtz, qui va servir de mentor à B.Senna et P.Maldonado.

 

Caterham F1 Team, enfin les points ?
 


L’hiver n’a pas été de tout repos pour la nouvelle équipe Caterham F1. Après deux saisons encourageantes sous le nom Team Lotus, Tony Fernandez a cédé le nom d’exploitation de son équipe à Lotus Cars, et en a profité pour rebadger son écurie au nom du petit constructeur anglais qu’il a racheté. Pour 2012, l’équipe espère enfin se battre au même niveau que ses concurrentes directes, les Williams, et autres Toro Rosso.

Pendant les essais, l’équipe a beaucoup tourné, parcourant plus de 4400 Kilomètres, non sans problèmes. Le nouveau pilote du team Vitaly Petrov, en remplacement de Jarno trulli, n’a pas été épargné par les soucis, mais le niveau global de performance est plus que satisfaisant. Avec l'ajout du Kers RedBull, le team doit  fiabiliser définitivement la voiture, pour la voir batailler avec ses concurrentes, et pourquoi pas, marquer le premier point de l’équipe cette année ?
 

 

Rappel : Suivez nos pages officielles sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, et Google+.



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |