France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 

Par Nicolas CHAZE le 14/10/2011
 
Sebastian Vettel : Portrait du champion du monde

Sebastian Vettel : Portrait du champion du monde

Sebastian Vettel est devenu pour la deuxième année consécutive, champion du monde de formule un, détrônant Fernando Alonso au palmarès des plus jeunes champions du monde de l’histoire de la F1. Retour sur un début de carrière fulgurant.


Sebastian Vettel a appris très vite, né le 3 juillet 1987 à Heppenheim en Allemagne, des l’âge de 8 ans, il est soutenu par Redbull qui voit en lui un futur grand pilote. Passant du kart, ou il se fera remarquer en 2001 en s’imposant à la coupe de Monaco. En 2003, il rejoint la formule BMW, Sebastian s’impose rapidement au sein de la discipline, finissant deuxième lors de sa première campagne, puis premier l’année suivante. Il dominera sans partage la discipline. Son titre lui ouvre les portes de la Formule 3 Euro séries ou il sera désigné comme le meilleur rookie de la saison 2005. Cependant, en 2006, il perd le titre au profit de son équiper chez ASM, Paul di Resta(Pilote Force India). Parallèlement à la Formule 3 euro séries, Sebastian participe auxWorld Series by Renault. Il y fera ses débuts en Juillet 2006 à Misano en replacement du pilote Colin Fleming. Il se classera deuxième lors de sa première course, puis il finira par décrocher la pole position, ainsi que la victoire lors de la deuxième course. Il participera également a ce championnat en 2007. Mais la Formule 1 commence déjà à remarquer ce jeune homme que l’on surnommera plus tard « Baby Schumi ».

 


2005 -2009, L’apprentissage


Depuis 2005, BMW garde un œil sur ce jeune pilote, et décide de le prendre sous son aile. Il effectuera son premier test au volant de la williams BMW en septembre 2005, puis en juillet 2006 dans la nouvelle écurie Sauber BMW. il y occupera la fonction de pilote essayeur pour la deuxième moitié de la saison après la titularisation de Robert Kubica. 2007 sera le tournant de la carrière du jeune Vettel. Apres l’accident du polonais Robert Kubica au grand prix du Canada, le jeune homme est titularisé au grand prix suivant, celui d’Indianapolis. Sa prestation sera remarquable, il décrochera le point de la huitième place lors de sa première participation. Il deviendra à 19ans, 11 mois et 14 jours le plus jeune pilote à inscrire un point au championnat du monde des pilotes.

Red Bull en profite pour rappeler dans son giron, ce jeune pilote qu’elle a soutenu depuis 11 ans, et décide, afin de « tailler ce diamant brut », de le titulariser chez Toro Rosso, l’équipe sœur de Red Bull, en remplacement du décevant Scott Speed. L’expérience acquise permettra au jeune pilote de prouver sa valeur avant d’être peut-être titularisé dans l’équipe Premium Red Bull Racing.
Avec la modeste Toro Rosso, Sebastian Vettel s’en sort honorablement, battant régulièrement son équipier Tony Liuzzi. Il occupera même la première place lors du grand prix du Japon, le frappant a nouveau d’un record celui du plus jeune pilote de l'histoire de la Formule 1 à mener une course à 20 ans, 2 mois et 27 jours. Sa meilleure performance pour cette année 2007 restera la quatrième place obtenue au grand prix de Chine.

En 2008, ayant une monoplace très performante, la STR3 (copie de la Red Bull RB4), Sebastian Vettel se fera plus discret en ce début d’année, se faisant régulièrement battre par son équipier Sébastien Bourdais, multiples champion du monde Champ Car), Mais la tendance est inversé des le retour des grand prix européens, il dominera largement son co-équipier. Le 13 Septembre 2008, Vettel signera sa première pole position ainsi que sa première victoire au grand prix d’Italie sur une piste détrempée. Son talent, et sa détermination éclatent au grand jour. Il inscrit également un nouveau recors à son palmarès, celui du plus jeune pilote ayant obtenu la pole position, ainsi que celui du plus jeune vainqueur de Grand prix F1. Sebastian continue sa marche vers la gloire en étant titularisé l’année suivante dans l’équipe Prémium : Red Bull Renault.

2009 verra la domination des équipes Brawn GP, et Red Bull Renault, se disputant les victoires course après course. Même s’il est en lutte pour le titre pilote contre Jenson Button, Sebastian est encore dans une phase d’apprentissage, multipliant les erreurs (sorties de pistes, accidents, mauvais choix stratégiques). Il remportera cette année là 4 courses (Chine, Angleterre, Japon, et Abou Dhabi), et établira 4 pôles positions. Il finira deuxième du championnat du monde derrière Jenson Button.
 

 

2010, l’année de la consécration.


L’équipe Red bull est amer après une saison 2009 ou la RB5 était une des meilleures machines du plateau, mais beaucoup trop fragile. La RB6 est tres vite rapide, mais comme sa devancière, elle souffre de problèmes de fiabilités dès les premiers grands prix (Abandon de Sebastian à Bahreïn, et en Australie). Sebastian remportera sa première course de l’année en Malaisie pour le troisième grand prix de la saison, et terminera régulièrement sur le podium, préférant se contenter des points intermédiaires aux abandons. Cette saison sera marquée par sa rivalité avec Fernando Alonso, et Mark Webber son équipier qui occupera la première place au championnat du monde des pilotes une bonne partie du championnat. Mais Sebastian remportera le titre lors de la dernière course à Abou Dhabi. Troisieme au championnat du monde derrière Mark Webber et Fernando Alonso, il partira de la pole position, et remporta le grand prix au détriment des deux autres prétendants, englués dans le trafic, et ayant fait de mauvais choix stratégiques. La scuderia Ferrari s’était focalisé sur Mark webber, et non sur Sebastian Vettel. Les deux pilotes se sont retrouvés bloqués derrière Vitaly Petrov sur sa Renault. Ils ont offert à Vettel son premier titre de champion du monde. Il devient le plus jeune champion du monde de l'histoire à 23 ans 4 mois et 11 jours. Il termine sa saison avec le plus grand nombre de pole positions (10), de victoires (5 : Malaisie, Valence, Japon, Brésil, et Abou Dhabi) à égalité avec Fernando Alonso., avec Alonso), de podiums (10 avec Alonso et Webber) et de tours en tête (382).


2011, la domination de Red Bull Renault.


Revigoré par les titres pilotes et constructeurs, Red bull Renault dévoile sa nouvelle arme la RB7. elle se montre performante, rapide. La confirmation aura lieu Dès le Grand Prix d'Australie ou Sebastian Vettel l’emporte après avoir signé la pole position. Avant le 16ème grand prix qui se déroulera en Corée, Sebastian a dominé cette saison en signant douze des seize pôles positions (toutes signées par un pilote Red Bull Renault), et a remporté 9 Grand prix cette année(Australie, Malaisie, Turquie, Espagne, Monaco, Europe, Belgique, Italie, et Singapour). Il a été sacré Champion du monde 2011 après sa troisième place décroché au grand prix du Japon. Red Bull Renault doit marquer plus de points que McLaren Mercedes au championnat ce weekend pour être titré. Nouveau record pour Sebastian Vettel qui devient le plus jeune double champion du monde de l'histoire de la discipline, détrônant ainsi Fernando Alonso ( 2005 et 2006) à 24 ans et 98 jours.

Rappel des statistiques de Sebastian Vettel :


• 5 saisons en Formule 1
• 2 titres de champion du monde (2010, 2011)
• 77 départs en Grands Prix
• 705 points marqués
• 27 pole positions
• 19 victoires
• 33 podiums
• 7 meilleurs tours en course
• 2 hat-tricks

 

A suivre.....
 



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |