France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 

Par Nicolas CHAZE le 06/09/2011
 
137ème victoire d'un moteur Renault

137ème victoire d'un moteur Renault

Red Bull Racing, propulsé par le moteur Renault RS27, a réalisé le doublé, et remporté une victoire éclatante dans le Grand Prix de Belgique après une course palpitante. Les pilotes S. Vettel, et M. Webber confortent leurs position aux championnats.



Sebastian Vettel a obtenu cette victoire depuis la pole position ; c’est sa 7ème victoire de la saison et la 17ème de sa carrière. Le coéquipier de Vettel, Mark Webber, a pris la deuxième place, ce qui permet au RS27 d’assurer son deuxième doublé de l’année.
Lotus Renault GP a placé un autre RS27 dans les points, avec Vitaly Petrov qui prend la neuvième place au général. Bruno Senna a débuté sa première course pour l’équipe en partant d’une impressionnante septième position sur la grille, mais a terminé 13ème suite à un incident lors du premier tour qui l’a fait redescendre au classement.
Team Lotus a réalisé une nouvelle double arrivée, avec Jarno Trulli 14ème et Heikki Kovalainen 15ème.
Cette victoire est la première d’un moteur Renault à Spa depuis 1995 et sa 137ème en F1. Elle permet de consolider ce record de Renault Sport F1 d’avoir au moins un partenaire moteur sur le podium depuis le début de cette saison.


Les points clés de la course :

Red Bull Racing

 


Red Bull Racing a réalisé le résultat parfait, avec Sebastian Vettel victorieux depuis la pole position, devant Mark Webber. Après un bon départ, Vettel a perdu la tête un peu plus tard dans le premier tour au profit de Nico Rosberg, mais le champion du monde en titre a été en mesure de reprendre sa place de leader en utilisant le DRS dans le 3ème tour. Il a ensuite augmenté son avance jusqu’à un arrêt aux stands seulement trois tours plus tard. Alonso et Hamilton semblaient solides, prenant la tête devant Rosberg après l’arrêt de Vettel, mais cet arrêt précoce a permis à Vettel de rester devant lorsque la Ferrari et la McLaren sont rentrées aux stands pour de nouveaux pneus.
Vettel a repris la tête devant Rosberg lors d’un incroyable dépassement dans la courbe rapide de Blanchimont. Lorsque la voiture de sécurité a été déployée après l’accident d’Hamilton, Vettel fit un arrêt supplémentaire, ce qui l’a placé derrière Alonso, mais l’Allemand a réussi à revenir aux avant-postes lorsque la course a repris.
Mark Webber est retombé à la huitième place après un mauvais départ, mais un passage rapide aux pneus durs puis une stratégie solide l’ont ramené parmi les trois premiers. Le rythme de l’Australien lors de ce troisième relais lui a permis de doubler Alonso avec un dépassement audacieux à l’Eau Rouge. Alonso a pu récupérer sa position, mais Webber est repassé devant dans le tour 37 pour ensuite augmenter son avance sur l’Espagnol, qui fut ensuite doublé par Button deux tours avant l’arrivée.
Red Bull mène le championnat des constructeurs de 131 points, et occupe maintenant les 2 premières places au championnat des pilotes. Vettel possède maintenant 259 points contre 167 pour Webber, avec Alonso désormais troisième avec 157 points.


Lotus Renault GP


Bruno Senna a fait ses débuts en course pour Lotus Renault GP ce week-end aux côtés de Vitaly Petrov. Le Brésilien a fait forte impression lors des qualifications, non seulement en atteignant Q3 mais en s’assurant une septième place ; la meilleure qualification pour l’équipe depuis le Grand Prix d’Espagne. Malheureusement un incident avec la Toro Rosso de Jaime Alguersuari dans le premier virage a causé des dommages à l’aileron avant et nécessité un arrêt au stand, ainsi qu’une pénalité de passage par les stands infligée pour cette faute. Il a ainsi quasiment rétrogradé jusqu’en queue de peloton et s’est ensuite appliqué à finir la course pour engranger un maximum de kilométrage. Il a franchi la ligne 13ème.
Vitaly Petrov a confirmé sa performance de Q3 pour l’équipe, en obtenant une 10ème place sur la grille de départ. Il a évité les incidents du premier tour et a utilisé une stratégie à deux arrêts pour finir au neuvième rang. Le Russe semblait assuré de la huitième place, mais un problème de freins dans le dernier tour a permis à la Ferrari de Felipe Massa de le dépasser. L’équipe reste cinquième au championnat des constructeurs.


Team Lotus


Heikki Kovalainen a placé Team Lotus en Q2 pour la deuxième fois cette année, se qualifiant en 16ème position après une solide performance lors de l’assèchement de la piste. Suite aux incidents en amont de la grille, il a eu un contact avec Jarno Trulli dès le premier virage et a du rentrer changer son nez. En utilisant une stratégie à trois arrêts le Finlandais a été en mesure de revenir 15ème à la fin de la course. Jarno Trulli a réalisé un bon départ, placé juste derrière Heikki sur la grille, mais le fond plat de sa voiture a été légèrement endommagé dans l’accident du départ. Un pilotage astucieux et de courts arrêts aux stands lui ont permis de terminer à une bonne 14ème place.


Rémi Taffin, responsable des activités piste de Renault Sport F1, donne son point de vue sur le week-end :


Spa est un circuit qui impose des contraintes très élevées aux moteurs, avec un accélérateur ouvert en grand pendant plus de 70% du tour de 7,004 km. Une bonne vitesse de pointe est donc cruciale ici, mais une calibration correcte du septième rapport pour obtenir une accélération rapide dans les longues lignes droites est tout aussi importante. Les reprises en sortie d’épingle et de chicane ajoutent également à la difficulté de préparer cette course. Compte tenu des défis que cette piste présente c’est un sentiment vraiment agréable d’avoir réussi ce doublé car il montre que le moteur peut être puissant sans compromettre la maniabilité.
Il est clair que c’est un bon résultat pour Red Bull Racing, mais c’est aussi un week-end prometteur pour Lotus Renault GP et pour Team Lotus. Bruno a connu des débuts très solides, avec une incroyable performance en qualifications. Malheureusement il n’a pas pu capitaliser sur celle-ci en course, mais il montre bien que l’ensemble moteur-châssis a encore une bonne vitesse et de bonnes prestations. Vitaly a aussi donné à l’équipe deux points importants en finissant neuvième, permettant d’augmenter l’écart sur Sauber. De même Team Lotus a été fort au cours du week-end, particulièrement lors des qualifications et en course.
Nous allons à Monza prochainement, un autre circuit très difficile pour les moteurs, où la puissance et les accélérations sont cruciales. Nous avons prouvé que le Renault RS27 était efficace, mais nous devons conserver ce tempo, ne pas perdre de vue les objectifs et nous concentrer sur la fourniture de blocs aussi compétitifs que possible pour nos partenaires.

 

Communiqué Renault Sport F1.


 



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |