France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 

Par Nicolas CHAZE le 21/07/2011
 
Quelques news à rattrapper !!

Quelques news à rattrapper !!

Le nouveau Numéro 2 de chez Renault était en visite à Silverstone, confirmant l’intérêt de Renault pour la discipline. James Allison va prendre en charge le groupe de travail au sein de la FOTA, en plus de son travail dans l'écurie Lotus Renault GP.



Une semaine après sa nomination chez Renault, Carlos Tavares était en visite chez les partenaires du losange dont Williams, l'écurie nouvellement signée. Il a tenu à confirmer l’engagement sur le long terme du losange en Formule 1.


Votre présence ici est un signe fort pour la Formule 1, qu’est ce qui a fait que vous êtes venu ici en Angleterre, sur ce Grand Prix tout particulièrement ?
Deux raisons essentielles. La première c’est qu’effectivement je suis passionné de sport automobile. Je suis passionné de Renault et Renault est présent sur ce Grand Prix. J’ai attendu le sixième jour après ma prise de fonction pour me rendre sur un GP car je pense aussi qu’il y a dans l’entreprise une très grande passion pour l’automobile de façon générale et pour le sport. Et c’est aussi ma façon d’exprimer le fait que nous avons à libérer dans l’entreprise toute cette passion, pour que le potentiel de tous les collaborateurs de Renault puisse s’exprimer, pour évidemment le plus grand intérêt de nos clients.

Six jours après votre prise de fonction, vous venez sur un Grand Prix et en plus vous annoncez ou confirmez une bonne nouvelle : le recrutement d’une 4ème écurie pour la saison prochaine, et pas des moindres, Williams. L’association Williams – Renault résonne particulièrement en Formule 1 avec plusieurs titres dans les années 90. Est-ce que c’est une satisfaction de voir que la marque Renault est représentée au plus haut niveau, et en nombre ?
C’est en effet une grande satisfaction et c’est aussi quelque part, des retrouvailles avec un partenaire historique avec lequel nous avons connu beaucoup de succès. Vous savez que Renault est une entreprise ouverte qui a démontré sa capacité à travailler en bonne intelligence, de manière constructive avec des partenaires extérieurs, et je trouve que la présence de Renault en F1 avec quatre partenaires différents est aussi une traduction de cette capacité à travailler avec les autres.
C’est une attitude que je trouve généreuse, constructive. On sait que le monde est de plus en plus compliqué, et que l’on fait de moins en moins de choses tout seul. Et continuer à démontrer cette capacité à travailler avec des gens qui peuvent avoir des idées et des avis différents, mais qui apportent aussi leurs richesses par leur diversité, je trouve que c’est une force de l’entreprise.
Je suis très heureux de ce partenariat avec Williams, je pense que cela va nous apporter beaucoup.

Il y a une constante, autant dans la Formule 1 que dans la voiture de série, c’est l’innovation, aussi bien du côté des motoristes, des fabricants, des exploitants… C’est important pour Renault et pour l’image de l’entreprise, cette avancée permanente ?
Ça l’est et nous sommes très attentifs à ce que le talent puisse s’exprimer au sein de Viry-Châtillon. Je sais qu’il s’y exprime et je sais que bon nombre d’ingénieurs y font leurs classes et améliorent leurs propres connaissances. Nous avons aussi le souci d’établir une communication, une rotation de nos ressources entre la Formule 1 et le reste de l’entreprise pour que tout ce savoir-faire, toutes ces technologies soient transférées sur les voitures de série. Le deuxième axe, est le fait que nous assistons au travers des différentes étapes réglementaires à un développement de l’électrification des motorisations de Formule 1. Vous savez que la position de Renault sur ce sujet est une position de leadership, nous avons énormément investi, nous allons lancer avant la fin de l’année trois véhicules électriques, et nous sommes les seuls.
Il y a une convergence parfaite entre le savoir-faire que nous exprimons par le biais des véhicules électriques que nous lançons concrètement, et l’électrification des motorisations de Formule 1. Et comptez sur moi pour faire en sorte que ces synergies puissent s’exprimer, ou en tout cas pour créer un contexte où elles peuvent s’exprimer.


En 2014 un nouveau moteur, un V6 turbo, avec une utilisation plus poussée de l’électrique sera introduit dans les monoplaces. Désiriez-vous ce changement, et comment s’inscrit-il dans votre stratégie globale ?
C’était une des conditions que nous avons données à nos équipes pour notre présence en Formule 1, et ça l’est toujours. Là encore, Renault a une capacité à faire de l’innovation. Nous voulons que cette innovation soit utile pour le client, utile pour la planète. Donc le « downsizing » auquel nous assistons et auquel nous avons donné tout notre appui est parfaitement aligné avec cette condition. Il faut qu’il ait convergence entre les développements techniques fait en Formule 1 et les attentes, non seulement de nos clients, mais également des sociétés dans lesquelles nous opérons.
La décision qui a été prise va dans ce sens là, je suis sur que ça ne sera pas la dernière mais nous sommes enchantés par le fait que nous ayons réussi à trouver un consensus sur ce point.

Quel est votre regard sur la saison en cours, la domination de Red Bull et de Renault, le titre en 2010, les victoires en 2011… ?
D’abord c’est une collaboration exemplaire, avec un « fighting spirit » bien compris. L’équipe jusqu’à présent a été techniquement admirable, les pilotes ont été exceptionnels, le management de l’écurie également… La seule chose à dire c’est « Félicitations », et espérons que ça continue. Nous connaissons quelques perturbations réglementaires, et j’ai toute confiance dans l’équipe, je sais qu’ils sauront réagir et surmonter les difficultés qui sont devant eux !

 

- Les finances de Lotus renault GP, et les rumeurs :


Tomorrownewsf1 relate un blog intéressant concernant les rumeurs des finances de l’ex Renault F1 Team. Les rumeurs persistantes du coté des journaux allemands ont fait réagir à nouveau Renault. Jean-François Caubet a tenu à rassurer tout le monde. Lotus Renault GP reste un des partenaires privilégiés pour le développement du moteur de 2014. L’article est à lire ici :


 

- James Allison, élu nouveau président du groupe de travail technique de la FOTA


James, quel est votre sentiment après avoir été élu à l’unanimité Président du Groupe de Travail Technique de la FOTA ?
C’est plutôt impressionnant. Mes prédécesseurs à ce poste ont établi des standards élevés et il est important d’accomplir cette tâche correctement.

Quel sera votre rôle ?
Le Groupe de Travail Technique utilise la compétence technique des teams pour contribuer à l’avenir de la F1, sur le moyen et le long terme. En tant que président, mon job est de diriger les réunions du Groupe de façon bien organisée. J’espère aussi poursuivre le travail de mes prédécesseurs en oeuvrant pour une relation constructive avec l’organisme qui fait les règlements techniques de la F1, le Groupe de Travail Technique de la FIA.

Comment allez-vous gérer cela en parallèle à votre principale activité de Directeur Technique de LRGP ?
La FOTA est une organisation qui essaie toujours d’agir de manière constructive dans l’intérêt du sport. Participer à ses actions prend un peu de temps et d’énergie, mais tout le monde est d’accord pour dire que cet engagement en vaut la peine. Aussi, accepter cette fonction ne change pas énormément le niveau d’implication requis. Tous les directeurs techniques font partie du Groupe de Travail Technique de la FOTA. Nous devons tous trouver le temps pour préparer les réunions et y assister. Au cours des meetings, c’est d’ailleurs une habitude pour les directeurs techniques d’être volontaire pour prendre sur leur temps libre ou de se servir des moyens de leur équipe pour réaliser une étude technique. Ce travail est partagé équitablement, mais en tant que président, j’ai l’avantage d’être aidé pour la préparation des réunions par le très efficace secrétaire de la FOTA, Simone Perillo.

 

D'après les communiqués Renault Sport F1, et Lotus Renault GP.



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |