France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 

Par Nicolas CHAZE le 09/05/2011
 
Interview de James Allison

Interview de James Allison

James Allison, le directeur de l'équipe Renault GP, revient sur l'épreuve disputée en Turquie, et sur les améliorations prévues pour les prochains weekends de courses.


- Quel est votre verdict sur la performance de l’équipe au Grand Prix de Turquie ?
Satisfait plutôt qu’heureux est la réponse honnête. Satisfait parce que nos positions à l’arrivée sont meilleures qu’à l’issue des qualifications. Mais satisfait plutôt qu’heureux parce que l’écart avec les équipes de tête, sur le podium, était très important.

- Stratégiquement, cette course était difficile. Comment définissez-vous vos choix dans ce cas, quand vous savez qu’il y aura probablement plusieurs arrêts ?
Le travail du vendredi vous révèle à peu près comment les pneus tendres et les durs vont fonctionner les uns par rapport aux autres et vous pouvez prévoir à peu près quel genre de course se prépare. A partir de vendredi, apparemment une course à quatre arrêts se dessinait, mais un pari sur trois était jouable. A la fin, nous avons opté pour quatre et je crois que, en pesant le pour et le contre, c’était le bon choix, puisqu’il semble que c’est aussi celui dont on profité la plupart des autres équipes.

- Que pouvons-nous attendre de la voiture en Espagne et à Monaco ?
Monaco conviendra certainement à notre voiture comme les années précédentes. Je pense que l’Espagne ressemblera pas mal à la Turquie, bien que nous ayons quelques améliorations à apporter à la voiture d’ici là. Les prochaines courses seront des étapes importantes dans nos efforts incessants pour améliorer la performance de la voiture plus vite que nos concurrents.

Jusqu’à maintenant, nous avons pu maintenir ou réduire l’écart avec la pole position et aussi l’écart avec les Ferrari et les McLaren. Mercedes a fait mieux en Turquie, mais nous allons grignoter la différence qui nous sépare des équipes devant.

Le top six n’est certainement pas hors d’atteinte de nos possibilités, loin de là.



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |