France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 

Par Nicolas CHAZE le 16/04/2011
 
Qualification désastreuse du Lotus Renault GP

Qualification désastreuse du Lotus Renault GP

La chine n'a pas sourie aux hommes d'Eric Boullier. Demain, les 2 pilotes Renault devront se déjouer du traffic, et remonter dans la hiérarchie s'ils veulent marquer des points.


Une séance de quallification mouvementée a vu Vitaly se classer 10e et Nick 16e. La voiture du pilote russe a soudainement perdu de la puissance et a mis fin à ce qui aurait pu être une superbe qualification pour l’équipe.

• La voiture de Vitaly s’est arrêtée quand l’alimentation en air du moteur a été coupée, causant une perte de puissance. Pour le moment, nous ne voyons pas de raison de changer ce moteur.

• Nick et Vitaly ont utilisé chacun un train de pneus durs et un de tendres en Q1. Nick a pris deux sets de tendres en Q2, Vitaly n’en usant qu’un seul.

Vitaly Petrov, P10, 1:35:149
“Je suis terriblement déçu de ce qui s’est produit. Je venais juste de finir un tour très rapide qui me plaçait en 4e position à la fin de Q2. La voiture a perdu de la puissance et j’ai du m’arrêter sur le côté. La piste s’améliorait et mes temps aussi depuis ce matin, tout allait très bien. A cause de l’arrêt du moteur, je n’ai pas pu me ranger hors de la piste et ma qualification était terminée. Le point positif c’est que la voiture s’est montrée rapide et ça me donne bon espoir de remonter demain en partant de la 10e place sur la grille.”

 

Nick Heidfeld, P16, 1:36.611
“C’est vraiment frustrant de partir 16e parce que ça ne reflète pas notre vraie valeur. On devait faire un seul tour en pneus tendres en Q2 normalement, mais le drapeau rouge a rendu les dernières minutes très compliquées. Il fallait absolument sortir en premier de la pit lane parce qu’il restait très peu de temps pour franchir la ligne et déclencher le chronomètre. J’ai quand même pu faire un dernier tour mais j’étais coincé dans le trafic et ce tour n’a vraiment pas été clair. Comme je l’ai dit, notre rythme de course est nettement plus élevé que ce qu’indique notre positiion sur la grille. Mais partir 16e ne sera pas facile. Heureusement, le circuit offre des possibilités de dépassement, alors j’espère prendre un bon départ et remonter pour me battre pour les points.”

 

Alan Permane, Ingénieur chef :

“Nous savons que notre voiture est rapide au départ… Il n’y a pas de raison que les deux voitures ne terminent pas dans les points”

Alan, d’abord, qu’est-il arrivé sur la voiture de Vitaly en Q2 ?
Nous étudions toujours le problème. Il est clair qu’elle a perdu de la puissance et que le moteur s’est éteint. Nous pensons que l’alimentation en air du moteur a été coupée. Il n’a pas pu redémarrer et est resté bloqué avec une vitesse engagée. Ce qui explique pourquoi Vitaly s’est arrêté sur la piste.

Nick a été la victime malencontreuse du drapeau rouge. Pourquoi est-il sorti si tard dans la séance ?
Son temps en Q1 laissait penser qu’il lui serait difficile de passer en Q3. C’est pourquoi nous avons voulu le lancer le plus tard possible pour profiter au maximum des conditions de piste. Malheureusement, la voiture de Vitaly a provoqué le drapeau rouge au pire moment et ensuite Nick a été piégé dans le trafic lors du rush final de Q2.

Néanmoins, la voiture s’est montrée plutôt compétitive ce week-end. Ce qui doit vous encourager pour la course…
Notre rythme devrait être meilleur en course, encore mieux que celui montré par Vitaly en qualification. Nous savons que notre voiture est rapide au départ, que nous avons une bonne vitesse en ligne droite et que la R31 économise ses pneus. Il n’y a pas de raison que les deux voitures ne terminent pas dans les points.

Où en êtes-vous avec les pneus pour la course ?
Nos qualifications manquées nous laissent plus d’options avec les pneus que nous n’aurions eu normalement. Nous avons économisé un train de tendres sur chaque voiture pour la course.

• Le saviez-vous ?
Le Circuit International de Shanghaï est inspiré du caractère chinois « shang », première syllabe du nom de la ville, qui signifie au-dessus.
 

D'après un communiqué Lotus Renault GP.



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |