France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 

Par Nicolas LIGNON le 13/06/2010
 
F1 Canada: Kubica signe le meilleur tour

F1 Canada: Kubica signe le meilleur tour

Robert Kubica a pris la septième place du Grand prix du Canada. Le Polonais a aussi réalisé le meilleur tour en course. Quant à Vitaly Petrov il termine à la 17e place à cause d'un mauvais départ qui a eu raison de sa course


Robert Kubica (7ème - meilleur tour en course)
« Les six points du jour ont été les plus difficiles à décrocher depuis le début de la saison. Nous avions décidé de nous qualifier avec les pneus durs hier et nous pensions que ce serait un avantage dans la première partie de la course, mais cela n'a pas fonctionné. Les pneumatiques arrière se sont beaucoup dégradés dans mon premier relais et cela m'a forcé à m'arrêter plus tôt que prévu. Les pneus arrière ont encore eu des problèmes dans le deuxième relais et nous ne parvenions pas à les faire durer. L'action n'a pas manqué non plus : j'ai disputé une belle bataille avec Michael Schumacher après mon premier arrêt, puis avec Adrian Sutil avant mon deuxième arrêt. Nous étions côte à côte dans mon tour de rentrée au stand. J'étais sur la droite, j'ai levé le pied et je me suis mis derrière lui pour prendre la voie de décélération puis, il a freiné très tôt et fort pour le dernier virage, il m'a donc fallu contourner sa voiture pour éviter l'accrochage. A la fin de la course, j'ai fait un court relais en pneus tendres et j'ai attaqué très fort pour réduire l'écart qui me séparait de Rosberg. Je revenais assez vite, mais il ne restait plus assez de tours. La course a été difficile pour moi, mais nous pouvons être optimistes pour Valence. Cette piste devrait convenir à la R30, qui bénéficiera pour l'occasion de nouveaux développements destinés à améliorer notre performance. »

 

7e à Montréal, Robert Kubica est sous la menace d'une enquête a cause d'une queue de poisson, à grande vitesse, que le pilote Renault à faite sur Adrian Sutil (Force India)

 

Vitaly Petrov (17ème)
« Ma course s'est terminée quasiment dès le départ, lorsque je suis parti en tête à queue. J'essayais de dépasser sur la droite lorsque j'ai été poussé en dehors de la piste, et cela m'a fait glisser en queue de peloton. Heureusement, je n'ai endommagé que mon aileron avant et nous l'avons changé lors de mon arrêt. Cela dit, j'ai ensuite écopé de deux pénalités et cela m'a fait perdre encore plus de temps. La course n'a donc pas été mémorable pour moi, mais elle constitue une expérience utile car je l'ai terminée et j'ai appris énormément à propos de la piste. Cela m'aidera l'année prochaine. »

Eric Boullier (Team Principal chez Renault F1)
« La course a été difficile pour l'équipe en termes de stratégie et particulièrement en ce qui concerne la gestion des pneumatiques. Robert a réalisé un bon premier tour et il a gagné quelques places, mais il a ensuite souffert de dégradation des pneus lors de son premier et deuxième relais et cela a permis Rosberg de nous rattraper. Les points que nous marquons aujourd'hui ont été difficiles à aller chercher. En ce qui concerne Vitaly, il y a assez peu à dire : il a anticipé le départ, puis a connu un incident en début de course et il a été pénalisé pour ces deux actions. Nous avons modifié sa stratégie et espérions l'entrée en piste d'une voiture de sécurité pour gagner des positions mais, pour une fois au Canada, la course n'a pas été neutralisée. Nous n'avons pas connu notre meilleur week-end de l'année mais nous n'avons pas perdu trop de terrain face à Mercedes au championnat et la performance intrinsèque de la voiture en qualifications était bonne. Nous espérons rebondir à Valence. »

 

Vitaly Petrov lors du Grand Prix du Canada

 

Alan Permane (Chef Ingénieur chez Renault F1)
« L'après-midi s'est résumé à la gestion de la dégradation des pneumatiques. Nous pensions que notre décision de nous qualifier avec le pneu le plus dur paierait, mais nous avons souffert de davantage d'usure que prévu dans nos deux relais et cela nous a coûté une place face à Rosberg, même si nous étions devant lui pendant la grande majorité de la course. Vitaly a connu une course qui forgera son caractère : deux pénalités lui ont coûté cher aujourd'hui, tôt dans la course. Il est frustrant de ne pas avoir tiré le meilleur de la performance de notre voiture, mais le prochain circuit devrait mettre en avant ses qualités, et nous y apporterons d'intéressants développements techniques. »

Rémi Taffin (Responsable des opérations piste chez Renault F1)
« L'après-midi a été dur pour l'équipe. Nous étions optimistes lorsque Robert a gagné des places dans le premier virage, mais il n'a pas réussi à maintenir la cadence dans les premiers relais, ce qui nous prive d'un meilleur résultat. Malgré tout, il termine 7ème alors qu'il était 8ème sur la grille, nous ne devons donc pas être trop déçus. Vitaly n'a pas pris un bon départ et a connu un premier virage difficile. Il a été pénalisé pour cela et il a plongé dans le classement. Côté moteur, nous n'avons connu aucune alerte et nous avons pu exploiter toute la performance du début à la fin. Maintenant, nous devons continuer comme nous le faisons depuis le début de la saison car nous allons dans la bonne direction. »

 

Classement du Grand Prix du Canada


 


Classement du Championnat du Monde des Pilotes et des Constructeurs 2010


 


D'après Renault F1 Team
 

Réagissez à cet article ici sur le Forum PlaneteRenault



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |