France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 

Par Nicolas LIGNON le 10/06/2010
 
F1 Canada - James Allison fait le point

F1 Canada - James Allison fait le point

Le directeur technique du Renault F1 Team James Allison revient sur le Grand Prix de Turquie où les Renault R30 étaient très proche des Mercedes. Au Canada le constructeur Français espère pouvoir se rapprocher encore un peu plus des équipes de tête


James, l’équipe a encore connu une course solide en Turquie et Robert a une nouvelle fois marqué des points. Etiez-vous satisfait de la performance de l’équipe ?
« Il est évident que placer les deux voitures dans le top 10 en qualifications et de voir leur belle performance en course était très encourageant. Les voir bloquées tout l’après-midi derrière les Mercedes a été frustrant et il aurait été intéressant de voir ce qu’elles auraient été capables de faire si la piste avait été claire. Finalement, nous avons manqué de peu d’entrer dans les points avec les deux monoplaces mais globalement ce fut un weekend satisfaisant. »

Robert continue de montrer à quel point il est régulier. Avoir un pilote aussi fiable doit être un réel plus….
« Je ne pense pas que Robert ait commis la moindre erreur cette année. Il a bloqué une roue ici et là mais durant les courses, il a été irréprochable. Travailler avec un pilote qui sache maintenir un rythme de course rapide et constant, c’est juste ce dont l’équipe a besoin et nous en sommes très heureux. »

 

Le directeur technique du Renault F1 Team James Allison

 

Vitaly a montré une grande maturité de pilotage en Turquie, même s’il a manqué les points de peu. Etes-vous satisfait de la manière dont il évolue en tant que pilote de F1 ?
« La performance de Vitaly nous a montré ce dont il est capable. Il était dans le rythme dès les premiers tours de roue lors des essais libres et il a maintenu ce niveau tout au long du weekend. Il était proche du rythme de Robert tout au long de la course et il peut être très fier de sa performance. »

On parle souvent des efforts fournis à Enstone ; pouvez-vous nous donner une idée plus précise de la charge de travail à l’usine…
« Nous sommes à fond tout le temps. Ces derniers mois, nous avons été aussi chargés que lors de la période la plus intense de travail en hiver. Ce travail intensif va continuer pour le restant de l’année. Cette charge se fait ressentir à tous les niveaux au sein de l’équipe : l’usine connait pas mal de pression afin de fournir les nouvelles pièces et l’équipe de course partage cette charge lorsqu’elle les installe sur les monoplaces sur le circuit et s’assure que nous en extrayons le maximum durant la course. Ce travail est très fatiguant et nous réalisons les efforts que nous demandons à l’usine de fournir. Cependant, nous pouvons constater les résultats sur les circuits et nous sommes meilleurs course après course. »

Pensez-vous que la R30 sera performante à Montréal ?
« Je pense que nous serons relativement bons. Certains aspects du circuit nous conviendront très bien. La plupart des virages sont rapides et il faudra passer les cordes de manière assez agressive. C’est quelque chose que la R30 sait bien faire. Montréal est un circuit qui est aussi très éprouvant pour les freins mais nous sommes confiants sur ce point, nous pourrons attaquer malgré les lourdes charges de carburant embarquées. Nous aurons encore des nouveautés sur la voiture et j’espère que nous serons en mesure de faire un autre pas en avant au Canada. »
 


D'après Renault F1 Team


Réagissez à cet article ici sur le Forum PlaneteRenault



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |