France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 

Par Nicolas LIGNON le 10/06/2010
 
F1 Canada - Interview de Petrov

F1 Canada - Interview de Petrov

En Turquie, après s'être qualifié pour la première fois de sa carrière en Q3, Vitaly Petrov a démontré un intéressant potentiel en résistant aux assauts de la Ferrari d'Alonso pendant quasiment toute la course. Il espère gagner des points au Canada


Vitaly, revenons sur la Turquie, vous étiez très proche de marquer des points. Qu’avez-vous ressenti après cette performance prometteuse ?
« J’ai des sentiments mitigés concernant la Turquie car même si la course a été bonne pour moi, je suis déçu de n’avoir finalement pas marqué de points. J’étais consistent tout au long du week-end et j’étais à l’aise avec la voiture. Je suis entré pour la première fois en Q3, ce qui était mon objectif et ce fut un pas important. Ensuite, dans la course, tout allait parfaitement bien jusqu’à l’incident avec Alonso qui a causé la crevaison. »

Etait-il satisfaisant de faire la course avec les Ferrari ?
« Bien sur, mais il aurait été encore plus satisfaisant de finir dans les points. J’avais un bon feeling de la voiture durant la course et j’étais capable de garder un bon rythme face aux voitures autour de moi, surtout Massa, sur lequel j’ai mis la pression pendant une grande partie de la course. Toutes les voitures dans ce peloton étaient très proches et ce fut une bonne expérience pour moi de me mêler à la lutte en haut de peloton. »

 

Vitaly Petrov lors du Grand Prix de Turquie 2010
 


Vous réjouissez-vous de la prochaine course à Montréal ?
« Ce sera une expérience entièrement nouvelle pour moi car je ne suis jamais allé au Canada. Ce sera donc un nouveau pays et un nouveau circuit à découvrir. On m’a dit qu’il règne toujours une bonne ambiance en ville et que le public soutient fortement la course. Je me réjouis donc d’en faire l’expérience. »

Quels sont vos objectifs pour cette course ?
« Je veux être sur place et voir comment les choses se passent durant les essais libres avant de me fixer des objectifs. Il me faut avoir un feeling pour la voiture et apprendre le tracé, c’est une priorité. C’est un circuit qui compte beaucoup de zones de freinage et de chicanes ; je pense qu’il conviendra à la R30 car notre voiture est plus facile à piloter dans ces conditions et elle se comporte bien lorsqu’on passe sur les vibreurs. Je viserai le top 10 en séance de qualifications et nous verrons comment se déroule la course. »

 

D'après Renault F1 Team



Réagissez à cet article ici sur le Forum PlaneteRenault



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |