France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 

Par Nicolas LIGNON le 04/04/2009
 
GP de Malaisie : Renault espère la pluie

GP de Malaisie : Renault espère la pluie

ING Renault F1 Team a participé aujourd'hui à la deuxième séance de qualifications du championnat du monde 2009. Fernando Alonso et Nelson Piquet se sont qualifies en 9eme et en 17eme place


Fernanso Alonso (10ème)
« Je n'avais plus de fièvre ce matin, j'étais donc en meilleure forme. Je m'attendais à terminer 5ème ou 6ème, je suis donc un peu déçu de notre prestation. La voiture est meilleure qu'en Australie, mais elle n'est pas suffisamment rapide. Nous verrons si le KERS jouera un rôle demain. »

Nelson Piquet Jr (17ème)
« Ce matin, nous savions que la séance de qualifications serait difficile. Cependant, cela aurait pu marcher pour moi si je n'avais pas attaqué un peu trop fort dans mon tour lancé. Dans la fin du tour, j'ai perdu trois ou quatre dixièmes et c'en était terminé. Je suis déçu, bien sûr, de ne pas avoir tiré parti des qualifications. Je fois penser à autre chose à présent et me concentrer sur ma course. »



Alonso, qui souffre d’une infection à l’oreille, s’élancera depuis la neuvième position sur la grille de départ demain à Sepang et bénéficiera ainsi de la pénalité infligée à Sebastian Vettel


Debriefing Technique avec Pat Symonds (Directeur exécutif de l'Ingénierie Renault)

Conditions de piste : « L'asphalte était un peu moins chaude que ce matin à cause de l'horaire des qualifications. Nous avons commencé Q1 à 40° et avons terminé Q3 à 36°. L'adhérence, cependant, est restée constante tout au long de la séance. »

Performance : « Il a été difficile d'entrer dans le top10 mais nous y sommes parvenus avec une voiture. La performance n'est pas encore très bonne. »



Nelson Piquet s’élancera seulement de la neuvième ligne à cause d’une erreur dans son dernier tour lancé


Stratégie et charge en carburant : « Nous avons décidé de partir avec beaucoup d'essence pour Fernando. Si le temps tourne à l'orage demain, ce sera un avantage. Notre stratégie repose sur la météo de demain. »

Prédictions pour la course : « Ce sera très difficile pour nous demain. Même avec un départ à 17h00, les températures resteront hautes et l'atmosphère sera très humide. Si la pluie fait son apparition, elle sera intense et les conditions seront extrêmement difficiles. »


La pluie, qui est toujours annoncée pour demain,  pourrait jouer un rôle très important sur le Grand Prix de Malaisie


Temps de la séance de qualifications



 
Réagissez à cet article ici sur le Forum PlaneteRenault


Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |