France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 

Par Nicolas LIGNON (d'après Renaul le 23/01/2009
 
1979 : la 1ère victoire de Renault en F1

1979 : la 1ère victoire de Renault en F1

La victoire dans les gène...


Il rigolait, le petit monde de la F1, en voyant débouler la nouvelle venue, un après-midi de juillet 1977. Jaune, frappée du losange Renault et du logo Elf, la RS01 sifflait et fumait comme une théière. Ses concepteurs, « optimistes et un peu inconscients », comme le reconnaîtra plus tard Bernard Dudot, n’avaient pas donné dans la simplicité : pour la première fois en F1, ils avaient décidé d’équiper une monoplace d’un moteur turbo, une technologie utilisée aux Etats-Unis et en endurance. La première confrontation avec les grands de la F1 a lieu à Silverstone, le 16 juillet de la même année.

 
 
Le duel historique entre Gilles Villeneuve (Ferrari) et René Arnoux (Renault) au Grand Prix de France 1979


Après quelques courses d’apprentissage, la véritable aventure démarre en 1978. Les performances sont encourageantes en qualifications mais la fiabilité fait défaut : la plupart du temps, une rupture de la segmentation due à des températures trop élevées dans la chambre de combustion a raison du V6. L’équipe, néanmoins, sait que les bons résultats ne sont pas loin. Elle continue à travailler et sa motivation porte ses fruits à Watkins Glenn, lorsque la RS01 franchit la ligne d’arrivée en quatrième position. Elle marque alors des points pour la première fois.


 

Le 1er Juillet 1979, sur le circuit de Dijon-Prenois, Jabouille offre à Renault sa première victoire dans la discipline maître du sport automobile


 
Pour la saison 1979, les modifications sont de taille chez Renault : empattement revu à la hausse pour assurer la stabilité en courbe rapide, doubles turbos pour favoriser la fiabilité et limiter le temps de réponse à l’accélération, et apparition de l’effet de sol. La nouvelle machine, baptisée RS10, décroche la première pole position de Renault en Afrique du Sud. Elle ouvre le score dès le Grand Prix de France, le 1er juillet. Et de quelle manière ! Parti de la pole position, Jean-Pierre Jabouille remporte l’épreuve, tandis que René Arnoux termine troisième après une magnifique bataille contre la Ferrari de Gilles Villeneuve. C’est désormais une certitude : le pari Renault commence à payer. Les saisons futures ne feront que le confirmer.

Trente ans après, rien n’a changé. Goût du défi technique, partage des valeurs humaines, passion de tous les instants sont toujours indissociables de l’engagement de Renault en F1.


 
Réagissez à cet article ici sur le Forum PlaneteRenault


Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |