France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 

Par Nicolas LIGNON (d'après Renaul le 14/10/2008
 
Chine - Bell: C’est une belle récompense

Chine - Bell: C’est une belle récompense

Bob Bell, le directeur Technique de Renault F1 Team, revient sur le Grand Prix du Japon et exprime ses attentes en vue de la dix-septième épreuve de la saison, à Shanghai, en Chine


Bob Bell, deux victoires en deux Grand Prix pour Fernando et ING Renault F1 Team. Dans quel état d’esprit êtes-vous ?
« Je crois que c’est un immense plaisir pour tous les membres de l’équipe, que ce soit à Enstone comme à Viry, et le sentiment d’avoir fait du bon travail. Le travail de tous a contribué à remporter ces deux Grand Prix et c’est une belle récompense, j’en suis vraiment très content. »

Contrairement à Singapour, la victoire de Fuji ne doit rien à la chance. Est-ce d’autant plus satisfaisant ?
« Je crois, oui, car les gens auraient toujours gardé en tête les conditions particulières dans lesquelles s’était déroulée la course de Singapour et seraient restés sur leur idée que la chance a grandement contribué à notre victoire. Notre résultat à Fuji a prouvé que nous étions en mesure de gagner dans des conditions de course normales et a désormais clairement établi que notre voiture était performante et que nos deux pilotes pouvaient l’exploiter et remporter des Grand Prix. C’est un résultat vraiment très satisfaisant et pleinement mérité. »

Fernando Alonso a été très performant à Fuji, notamment dans son second relais. Comment analysez-vous sa course ?
« Fernando a vraiment été en contrôle de la situation. Il avait une bonne voiture, il était très à l’aise sur le circuit et il a été capable de réaliser des tours très réguliers lorsqu’il était en tête pour gérer son avance. C’est un pilote très intelligent, certainement un des plus brillants avec lesquels j’ai eu la chance de travailler ; il a une bonne lecture de la course et comprend ce qui doit être fait pour décrocher un bon résultat. Sa victoire à Fuji en est le parfait exemple. »


 
Bob Bell, le Directeur Technique Châssis de Renault F1 Team

Nelson Piquet Jr a également fait un beau week-end à Fuji, preuve que la R28 a effectivement progressé...
« Nelson a fait un excellent travail tout au long du week-end. Il a fait quelques erreurs en Q2 mais ce sont les seules de son week-end. Il était rapide d’entrée de jeu, sur le sec comme sous la pluie, il a réalisé une belle remontée et nous permet de consolider notre avance sur Toyota dans notre lutte aux Constructeurs, ce qui est très satisfaisant du point de vue de l’équipe. »

Pensez-vous que les victoires de Singapour et de Fuji justifient aujourd’hui l’intérêt des dernières évolutions apportées à la R28 en fin de saison ?
« Oui, tout à fait. Nous aurions très bien pu prendre la décision d’abandonner pour cette année et de nous concentrés entièrement sur la saison prochaine. Mais nous avons choisi une autre approche et alors que d’autres équipes ont fait la promesse de fournir de meilleurs résultats l’an prochain, nous étions déterminés à faire de belles courses cette année encore. Il est important de réaliser de bons résultats pour rester confiant et motivé, pour garder le soutien de vos partenaires et être capable d’avoir les bons pilotes. Du point de vue de l’équipe, il était donc très important d’y arriver et de prouver que nous étions capables de revenir au meilleur niveau et de nous positionner en tant que sérieux challenger cette saison encore. »

A quel point cette gestion entre les projets 2008 et 2009 est-elle délicate ?
« Il est important de comprendre que nous n’avons pas pour autant réduit nos efforts sur le projet 2009. Nos deux usines de Viry et d’Enstone travaillent à plus de 120% sur la voiture de l’an prochain, nous avons juste poussé le système à son maximum pour intégrer les exigences de cette saison et celle de l’an prochain. Les gens travaillent plus et fournissent davantage d’efforts pour poursuivre le développement de la R28 sans que cela se fasse au détriment de la conception et la production de la R29. Une fois encore, ce sont nos collaborateurs qui ont rendu cela possible et je tiens à féliciter toute l’équipe ! »

Vous vouliez décrocher la quatrième place aux Constructeurs avec la troisième voiture du plateau. Mission accomplie ?
« Difficile de le dire avant le drapeau à damiers du Grand Prix du Brésil. Nous continuerons d’attaquer et de pousser au maximum. En Formule 1, il ne faut jamais se reposer sur ses lauriers ; c’est quelque chose que nous aurons bien en tête lorsque nous travaillerons sur nos stratégies pour les deux dernières courses du championnat. »

Dans quel état d’esprit est l’équipe à l’approche du Grand Prix de Chine ?
« Nous abordons cette course normalement même s’il est certain que d’avoir remporté les deux derniers Grand Prix nous permet d’être un peu plus sûrs de nous et de pouvoir avoir de véritables attentes pour cette nouvelle épreuve ; un podium, éventuellement la victoire. Nous pouvons nous montrer plus agressifs, tout en gardant bien en tête que nous devons garder l’avantage sur Toyota. »

Quelles sont les principales exigences de ce tracé de Shanghai ?
« Ce n’est pas un circuit particulièrement technique, il nécessite des appuis moyens. Il offre peu de possibilités de dépassement mais comprend quelques virages intéressants, notamment le virage 13 qui conduit à une longue ligne droite. Cette piste nous a réussi par le passé et je suis convaincu que nous pourrons faire une belle course ce week-end encore. »

Réagissez à cet article ici sur le Forum PlaneteRenault


Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |