France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 

Par Nicolas LIGNON (d'après Renaul le 07/10/2008
 
Bell : « On ne relâche pas nos efforts »

Bell : « On ne relâche pas nos efforts »

Le Directeur Technique de Renault F1 Team, Bob Bell, revient sur la victoire de Renault au dernier Grand Prix de Singapour et exprime ses attentes sur la fin de la saison


Bob Bell, la R28 a remporté un Grand Prix. Toute l’équipe doit être fière de ce qui a été atteint ?
« Absolument ! Nous avons entamé cette saison à plus d’une seconde des leaders et nous n’avons eu de cesse de répéter que nous souhaitions développer cette voiture pour pouvoir nous battre pour monter sur le podium d’ici la fin de saison, ce qui a été fait. Nous sommes bien conscients que nous ne sommes pas en mesure de dépasser Ferrari et McLaren cette année mais nous pouvons nous battre pour le podium et c’est à mettre au crédit de toute l’équipe et de l’énorme travail de développement qui a été mis en place au cours de la saison. »

Comment expliquez-vous le niveau de compétitivité de la R28 à Singapour ?
« Je crois que c’est le résultat de plusieurs éléments, le lieu et le fait que Fernando et l’équipe ont toujours été bons pour relever de nouveaux défis. L’équipe est arrivée à Singapour bien préparée ce qui nous a aidés à tirer le meilleur de la voiture. Nous avions également de nouveaux éléments aérodynamiques pour cette épreuve. Il s’agissait d’un pas en avant dans plusieurs domaines et cela a permis à notre monoplace d’être particulièrement bien adaptée à ce tracé et aux conditions. »

La chance a indéniablement eu sa part dans la victoire de Fernando mais l’Espagnol a fait preuve d’un pilotage remarquable. Comment jugez-vous sa performance ?
« J’ai retrouvé le Fernando de l’époque, très agressif, qui ne lâche jamais, et lorsque l’occasion se présente, celui qui attaque et ne lâche rien pour saisir sa chance. La chance a bien sûr eu sa place dans ce très beau résultat, avec notamment l’entrée en piste de la voiture de sécurité, mais Fernando a été dans le coup tout le week-end et après la seconde période sous safety car, il a tout de suite réussi à faire le trou avec Rosberg et Hamilton, ce qui a confirmé le niveau de compétitivité de notre voiture et le fabuleux pilotage de Fernando. »

Bob Bell et Nelson Piquet Jr lors du Grand Prix de Turquie 2007

Ce résultat est sans doute très important pour le moral de l’équipe ?
« C’est très important car l’équipe est passée par des moments très difficiles depuis ses titres en 2005 et 2006. Nous nous devions de rebondir, de retrouver notre confiance et de démontrer que nous étions toujours en mesure de produire une voiture compétitive et de gagner des courses. Ce résultat le confirme et renforce le moral de tous au sein de l’équipe, ce qui est déterminant pour les trois courses à venir, alors que nous nous battons pour garder la quatrième place aux Constructeurs. C’est aussi primordial pour nos préparations en vue de la saison prochaine ! »

Nelson a eu un week-end difficile. Dans quel état d’esprit est-il en ce moment ?
« Il a eu du mal effectivement à Singapour pour apprendre le circuit et n’a sans doute pas trouvé ses repères aussi rapidement que Fernando. Il a eu des soucis en qualifications et n’a pas réussi à passer en Q2. Il a ensuite eu une course difficile mais c’est un attaquant et nous savons qu’il peut rebondir dès la prochaine course. Nous ne remettons absolument pas en doute son talent, il doit juste maintenant être en mesure de fournir une performance constante et régulière sur un week-end de Grand Prix. »

Quel bilan tirez-vous de cette première course de F1 en nocturne ?
« C’était fantastique, surtout pour Renault ! C’était formidable de courir de nuit dans cette région du monde et cela a été une course incroyable. Tout s’est très bien passé et c’est à mettre au crédit des organisateurs qui ont fait un superbe travail pour rendre cela possible. La F1 est sortie grandie, je crois, de cette première course à Singapour ! »

Nous nous préparons maintenant à aller à Fuji pour le Grand Prix du Japon, où Renault s’était d’ailleurs classé second… Comment l’équipe se sent-elle à l’approche de cette course ?
« Après notre résultat à Singapour, nous sommes sans doute optimistes mais nous n’aurons pas de nouvelles pièces pour cette course et nous n’avons pas de préparations particulières en dehors de ce que nous faisons généralement pour chaque course. Comme l’an dernier, la pluie pourra venir perturber ce Grand Prix et cela pourrait être à notre avantage une fois encore ! »

Vous avez cinq points d’avance sur Toyota, avec trois courses au calendrier. Comment voyez-vous cette lutte pour la quatrième place aux Constructeurs ?
« C’est une lutte que nous devons remporter et cela représente autant que de se battre avec Ferrari et McLaren, autant dire que nous la prenons très sérieusement ! Nous avons clairement dit en début de saison que nous voulions finir dans les quatre premiers du championnat Constructeurs et clore la saison avec potentiellement la troisième voiture la plus rapide du plateau. Nous voulons maintenant atteindre cet objectif. »

Réagissez à cet article ici sur le Forum PlaneteRenault


Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |