France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 

Par Nicolas LIGNON (d'après Renaul le 05/09/2008
 
Belgique : Interview des pilotes RF1

Belgique : Interview des pilotes RF1

Les deux pilotes de ING Renault F1 Team reviennent sur leur première journée à Spa-Francorchamps


Fernando, vous terminez la journée avec le meilleur temps. Heureux ?
Fernando Alonso : « C'est toujours sympa de terminer en haut de la feuille des temps. Ce n'est pas très important car nous ne sommes que vendredi, et chacun a son propre programme, mais c'est motivant pour toute l'équipe. »


Comment avez-vous travaillé aujourd'hui ?
Fernando Alonso : « Nous avons fait des choses intéressantes. Certaines ont marché, d'autres moins, et il nous faudra faire le tri ce soir afin de disposer d'une voiture très bien équilibrée demain. Spa est un circuit qui met en avant les différences qui existent entre les monoplaces. »

Nelson Piquet Jr : « Moi, je dois avouer que j'aurais aimé rouler davantage, car je ne me sens pas encore complètement à l'aise dans la voiture. Il va falloir travailler ce soir, c'est sûr, et dépouiller les données afin de trouver une palette de réglages efficace pour demain. »



Fernando Alonso et Nelson Piquet Jr

Quelles sont vos attentes pour la suite du week-end ?
Fernando Alonso : « Je pense que la situation n'a pas beaucoup évolué. Certains week-ends, nous nous battons pour la dixième place et à d'autres moments, nous sommes plus compétitifs. Il semble qu'aujourd'hui, nous soyons dans le deuxième cas de figure. Cela signifie que, si tout se passe bien, nous pouvons viser la 5ème place : les deux McLaren et les deux Ferrari, en effet, sont imbattables à la régulière. Mon classement d'aujourd'hui ne doit pas nous aveugler et au contraire rester pleinement concentrés. »

Nelson Piquet Jr : « J'aimerais trouver un bon équilibre châssis lors de la troisième séance d'essais libres puis entrer dans le top10 en qualifications. Dès lors, il est plus facile d'envisager marquer des points. »


Pour quelle raison aviez-vous moins d'essence, Fernando Alonso ?
Fernando Alonso : « Cela dépend de votre programme technique. Le vendredi, certaines équipes effectuent des longs runs en prévision de la course et une simulation de qualifications. D'autres préfèrent ne penser qu'à la course. »


Le pilote peut-il faire la différence à Spa plus qu'ailleurs ?
Fernando Alonso : « Je crois que oui. A Valence, il suffisait de freiner le plus tard possible et d'accélérer le plus tôt possible. Ici, davantage de paramètres entrent dans la construction de la performance : la trajectoire que vous choisissez, la manière dont vous escaladez les vibreurs et le moment auquel vous décidez de passer les vitesses... Au final, le pilote a davantage prise sur son chrono. »


Va-t-il pleuvoir tout le week-end ?
Nelson Piquet Jr : « Je ne crois pas. Pour demain, nos prévisions font état de 50% de chances de pluie. Des qualifications à Spa dans ces conditions seraient vraiment difficiles à cause des vibreurs, des lignes blanches au sol. Ces conditions sont un réel stress pour le pilote, qui doit rester en piste en permanence et ne commettre aucune erreur. Pour dimanche, la météo parle de 20% de chances de pluie seulement. La course devrait donc se dérouler sur le sec. »


Réagissez à cet article ici sur le Forum PlaneteRenault
 


Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |