France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 

Par Nicolas LIGNON (d'après Renaul le 30/07/2008
 
Fernando Alonso : Rebondir en Hongrie

Fernando Alonso : Rebondir en Hongrie

Fernando Alonso revient sur le Grand Prix d'Allemagne et se concentre sur sa ourse à venir à Budapest


Fernando Alonso au Grand Prix d'Allemagne 2008

Fernando, l’équipe a décroché son premier podium en Allemagne. Vous avez manqué quant à vous de réussite et finissez hors des points...
« Oui, j’ai eu une course difficile, je m’y étais préparé car je savais que j’aurais du mal à maintenir en course le rythme dont j’avais su faire preuve en qualifications le samedi. C’est un résultat décevant en ce qui me concerne mais avec le podium de Nelson l’équipe a engrangé beaucoup de points et c’est important au championnat ! Pour mon coéquipier, c’était important de faire un résultat solide. C’est positif pour l’équipe, cela fait du bien à tout le monde pour attaquer la seconde moitié du championnat ! »

Nous sommes cette fois à Budapest, un circuit qui vous a réussi par le passé et où vous avez certainement de bons souvenirs ?
« Oui, j’ai remporté ma première course en F1 sur ce circuit (2003 avec Renault F1 Team), c’est un tracé où j’ai toujours été performant, je suis donc content d’être là à nouveau cette année et je suis bien déterminé à rebondir après mon dernier résultat en Allemagne. »

C’est un Grand Prix généralement apprécié, y-a-t-il selon vous une ambiance particulière ici ?
« Je ne sais pas vraiment. Pour moi c’est certain, c’est un rendez-vous particulier, riche en souvenirs, qui se déroule qui plus est généralement au même moment que mon anniversaire. Il y a c’est vrai toujours beaucoup de spectateurs, les gens sont très gentils et nous réservent un accueil chaleureux… C’est sans doute ce pourquoi le paddock se plaît à revenir ici à Budapest chaque année. »

En ce qui concerne le circuit, quelles sont ses spécificités ?
« C’est un tracé assez sélectif et les conditions de températures très élevées souvent ici compliquent encore un peu la donne, surtout pour les pilotes et les mécaniques. Pour être rapide ici, il faut avant tout des appuis aérodynamiques très élevés, un bon grip et une bonne motricité pour être performant en sortie de virage lent. Nous nous appliquerons donc à travailler sur ces différents paramètres dès le début des essais vendredi sur la base des données enregistrées la semaine dernière à Jerez. »
 

Réagissez à cet article ici sur le Forum PlaneteRenault



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |