France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 

Par Nicolas LIGNON le 22/07/2008
 
Alonso loupe le coche en Allemagne

Alonso loupe le coche en Allemagne

Parti depuis la troisième ligne, l'Espagnol Fernando Alonso aura connu un dimanche après-midi difficile, dans le cadre du Grand Prix d'Allemagne 2008 de Formule 1.


Le pilote Renault termine la course à une anonyme onzième position, un résultat qui contraste avec celui de son coéquipier, Nelson Piquet Jr, qui signe un podium inattendu. Pour le double Champion du monde, c'est un nouveau coup dur.

« Il a eu de la chance » affirmait Fernando à Diario AS, reprit par F1-Live, à propos de Nelsinho. « C’était un mauvais week-end pour lui, et tout à coup, grâce à l'intervention de la voiture de sécurité au meilleur moment, il se retrouve sur le podium ! »

« C’était une loterie. Sans chance, on ne peut être que 7 ou 8ème » ajoutait-il.


Fernando Alonso au Grand Prix d'Allemagne 2008

Selon Fernando Alonso, la principale faiblesse de la R28 en Allemagne concernait le manque de motricité. La monoplace Française était en effet nettement moins performante que ses principales rivales lors des phases de ré-accélérations.

« Le problème que nous avons avec la traction est préoccupant » estimait Alonso. « Lorsqu’on est à la lutte, roues contre roues, et que nous essayons de passer quelqu'un, nous sommes trop lents à la sortie des virages et nous ne pouvons pas faire la différence. »

Pour l'Espagnol, Renault ne pourra pas corriger ce problème d'ici la fin de la saison. Il faudra donc attendre la prochaine voiture. « oui, attendre la voiture de l’année prochaine ! »

La déception se fait sentir dans la déclaration de Fernando Alonso. Cinquième sur la grille de départ, l'Espagnol aurait du être en mesure de marquer des points. Malheureusement, différents évènements auront eu raison de ses espoirs, le double Champion du monde terminant ce Grand Prix à la modeste onzième place. Pour l'Ibère, la malchance continue de s'abattre sur lui !

« J'espère épuiser cette malchance cette saison et l'année prochaine, ne pas en avoir du tout ! »

« J’ai eu beaucoup de chance en 2005, 2006 et 2007. Cette année, je suis très malheureux et vous pouvez le voir à toutes les courses. J’espère que ça continuera en Hongrie, j’y suis habitué maintenant » ironisait-il.

Toutefois, Fernando Alonso ne doit pas oublier qu'il a commis, en Allemagne, de nouvelles fautes de pilotage qui ont coûtées de précieuses secondes...

Confidential-Renault

Réagissez à cet article ici sur le Forum PlaneteRenault



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |