France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 

Par Nicolas LIGNON (d'après Renaul le 20/07/2008
 
GP Allemagne: Interview de Nelson Piquet

GP Allemagne: Interview de Nelson Piquet

Le Brésilien de ING Renault F1 Team, Nelson Piquet Jr, revient sur la course à l'issue de laquelle il a décroché la deuxième place et son premier podium dans la catégorie reine du sport automobile !



Parti 17ème sur la grille de départ, Nelson Piquet Jr Piquet arrache remarquablement la 2ème place et offre un premier podium à Renault cette saison

Nelson, que ressentez-vous aujourd'hui ?
« Je ne sais pas par où commencer, c'est une journée tellement folle... Je suis fou de joie. J'ai attendu ce moment tellement longtemps ! »

 

Comment s'est passé le week-end ?
« Tout au long des séances d'essais libres, j'ai amélioré le comportement de la voiture. Mon set-up était bon, je crois, et Fernando me l'a même emprunté car il avait privilégié des options qui ne fonctionnaient pas vraiment. En qualifications, malheureusement, j'ai buté sur du trafic et je n'ai pas pu passer Q1. Je pensais alors que mon week-end était ruiné, fini. »

 

Et puis la course a réservé quelques surprises...
« Avant la course, nous avions choisi de nous ménager la possibilité d'opter pour un seul arrêt. C'était une super décision. J'ai pris un bon départ mais je glissais beaucoup dans les premiers tours, il était difficile de gérer le trafic et de rester sur la piste. J'ai réalisé mon ravitaillement très tard et j'étais 12ème lorsque la voiture de sécurité est entrée en action. Presque tous les leaders se sont arrêtés et je suis remonté dans le classement. J'étais troisième derrière Hamilton et Heidfeld... puis je menais la course lorsque ces deux pilotes se sont arrêtés à leur tour ! »

 

La pression était-elle difficile à gérer en fin de parcours ?
« Après la voiture de sécurité, je savais que je devais conserver mon rythme malgré des pneus un peu usés. Lorsque je menais la course, je savais que Lewis revenait vite et que Felipe était aussi rapide que moi. J'ai donc décidé qu'il ne servait à rien de résister trop longtemps face à la McLaren. Ensuite, il fallait ne commettre aucune erreur. J'ai pu attaquer jusqu'à la fin avec les pneus tendres, je n'ai eu aucun problème de ce côté-là. »

 

Qu'avez-vous ressenti dans le dernier tour ?
« Pour être franc, je ne voulais même pas regarder le panneau qui décompte les tours, sur le muret des stands. Je regardais droit devant moi, pour rester concentré, et c'est lorsque j'ai vu Lewis Hamilton ralentir que j'ai compris : c'était finalement le dernier tour... J'ai alors pu commencer à me réjouir. »

 

Ce résultat est-il ce dont vous aviez besoin pour franchir une nouvelle étape en F1 ?
« Un podium, c'est super pour l'équipe et pour ma confiance, mais il faut encore progresser. Ma position, aujourd'hui, est due surtout au super travail des ingénieurs en charge de la stratégie chez Renault. J'ai eu un peu de chance aujourd'hui, et je ne pense pas pouvoir lutter à la régulière pour le podium à Budapest, dans 15 jours. J'ai connu des difficultés depuis le début de la saison, j'ai j'améliore mes performances peu à peu. Le résultat d'aujourd'hui est une super récompense pour tous les efforts fournis depuis l'année dernière. »

Réagissez à cet article ici sur le Forum PlaneteRenault



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur | Fiche Technique |