France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 

Par Nicolas LIGNON (d'après Renaul le 08/06/2008
 
Qualifications: Interview d'Alan Permane

Qualifications: Interview d'Alan Permane

Le Chef Ingénieur d'ING Renault F1 Team, Alan Permane, ne pensait pas qu'il serait possible de se hisser aussi haut sur la grille.


Alan Permane et Flavio Briatore lors du Grand Prix de Malaisie 2008

Alan, comment s'est passé le week-end jusqu'à présent ?
« Hier (vendredi 6 juin, ndlr), il était un peu catastrophique : Nelson a connu un problème de boîte de vitesses et Fernando n'a pas terminé les essais libres à cause d'une sortie de piste. Néanmoins, nous avons beaucoup travaillé et avons décidé de changer quelques réglages, notamment notre philosophie de suspension afin de mieux escalader les vibreurs. »

 

Cela a fonctionné, visiblement...
« Oui. Aujourd'hui (samedi 7 juin, ndlr), la voiture était mieux équilibrée et nous étions optimistes avant les qualifications. Notre objectif était le Top 6. Fernando a réalisé une série exceptionnelle en Q2 puis en Q3 et nous avons accroché le quatrième temps. Du beau travail. Nous avons parfois abordé certaines qualifications de manière agressive, mais pas cette fois. C'est ce qui me rend optimiste. »

 

Fernando a choisi de s'élancer avec des pneus durs en Q3. Pourquoi ?
« Il sent mieux sa voiture avec ces enveloppes, il la trouve plus équilibrée. Si vous vous souvenez, c'était déjà le cas à Monaco. »

 

Vous n'avez donc pas tenté d'économiser des gommes tendres ?
« Pas du tout. »

 

Vous n'avez pas connu d'alerte particulière pendant les qualifications ?
« Sur la piste, aucune. En coulisses, c'était une autre histoire. Notre installation, sur le muret des stands, est tombée en panne pendant Q1. Nous n'avions aucune donnée jusqu'à la fin de Q2... »

 

Fernando a l'air assez soucieux : l'état de la piste l'inquiète...
« C'est vrai qu'il se préoccupe beaucoup de ce phénomène. Lorsque vous roulez sur ces petites billes, vous perdez presque toute adhérence. Pire, il vous faut alors quelques virages pour nettoyer vos gommes. Bref, vous perdez plusieurs secondes d'un coup. »

 

Quel est l'objectif pour la course ?
« Notre objectif doit être le podium. Nous verrons si nous pouvons l'atteindre... mais avec Fernando, tout est possible ! »

Fernando Alonso (4ème) s’élancera aujourd'hui en deuxième ligne dans le cadre du Grand Prix du Canada 2008, alors que Nelson Piquet se préparera à disputer une course plus musclée puisqu’il s’est qualifié en 15ème position

Réagissez à cet article ici sur le Forum PlaneteRenault



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |