France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 

Par Nicolas LIGNON (d'après Renaul le 25/05/2008
 
GP de Monaco: Renault hors des points

GP de Monaco: Renault hors des points

Lewis Hamilton s'impose, devant Robert Kubica et Felipe Massa, au termine d'une course marquée par de nombreux incidents.


Lors du départ pour le tour de formation, Heikki Kovalainen a un problème technique : il devra s'élancer de la voie des stands. La pluie fait son apparition à 15 minutes de l'extinction des feux et la direction de course déclare alors un changement de conditions climatiques.

 

Départ : Felipe Massa réagit promptement et passe le premier virage en tête. Derrière, Kimi Raikkonen a du mal à s'élancer et il se fait dépasser par Lewis Hamilton. Robert Kubica est quatrième et Fernando Alonso dépasse Nico Rosberg : l'Espagnol est 5ème.

Départ de la course

 

Parti à la faute dans le virage Anthony Noghès au 4ème tour, Timo Glock tapait le rail, mais parvenait à regagner les stands pour y changer le museau avant de sa Toyota

Dans le 5ème tour, Lewis Hamilton tape légèrement le rail de l'arrière droit et crève : il rentre pour changer de pneumatiques. Cela permet à Fernando Alonso d'accrocher la 4ème place et aux Ferrari d'occuper les deux premières positions. Massa, dans le 8ème tour, a déjà 11 secondes d'avance sur son coéquipier.

A la fin du 5ème passage, Lewis Hamilton revenait au stand McLaren, pour changer sa roue arrière droite endommagée

 

A ce moment, Fernando Alonso tape le rail à Massenet : il endommage l'arrière droit de sa R28. Quelques secondes plus tard, David Coulthard perd le contrôle de sa Red Bull au même endroit, tout comme Sébastien Bourdais (Toro Rosso). La voiture de sécurité est déployée.

 

La course reprend dans le 10ème tour. Massa est toujours en tête, devant Raikkonen, Kubica, Hamilton, Heidfeld et Webber. La direction de course annonce alors une pénalité « drive through » pour Raikkonen, dont les pneumatiques n'étaient pas complètement en position trois minutes avant le départ. Fernando Alonso, lui, parvient à dépasser Mark Webber à Mirabeau : il est 6ème. Ses pneumatiques « extrêmes » font merveille dans ces conditions.

 

Raikkonen observe sa pénalité à la fin du 13ème tour et il reprend la piste en 4ème position. A ce moment, Fernando Alonso porte une attaque sur Nick Heidfeld au Loews : les deux monoplaces s'accrochent et la Renault perd son aileron avant. Il faut réparer.

Au 13ème tour Fernando Alonso s'est accroché avec la BMW de Nick Heidfeld

 

Dans le 16ème tour, Felipe Massa, le leader de la course, tire tout droit à Ste Dévôte. Il repart mais laisse le commandement à Kubica. Nouveau classement : Kubica, Massa, Hamilton, Raikkonen, Webber, Sutil, Trulli. Fernando est 16ème.

 

A la fin du 25ème tour, Kubica ravitaille et Massa reprend le commandement. Au même moment, Raikkonen tape à Ste Dévôte et doit changer d'aileron avant. Il reprend la piste en 6ème position, derrière Sutil.

 

Au 33ème tour, Massa ravitaille. Il parvient à sortir des stands devant Kubica. Lewis Hamilton est alors en tête de la course. Classement : Hamilton, Massa, Kubica, Webber, Sutil, Raikkonen. Au 47ème tour, Fernando ravitaille et passe les pneus pour le sec. C'est un sacré pari car la trajectoire est encore bien humide. Nelson, lui, est 10ème et il doit lutter contre le retour de Rosberg, Button et Kovalainen. Il ravitaille dans le 47ème tour et passe des pneumatiques pour le sec : deux tours plus tard, il tape à Ste Dévôte et abandonne.

Dans le 49ème tour Nelson Piquet Jr terminait sa course dans les piles de pneus à Sainte Dévote

 

Dans le 54ème tour, Kubica passe par les stands et passe les gommes pour le sec. Hamilton fait de même un tour plus tard. Massa, lui, observe son arrêt à la fin du 57ème tour : il reprend la piste derrière le Polonais, qui s'empare de la deuxième position derrière Hamilton.

 

Dans le 60ème tour, Nico Rosberg sort très fort de la piste à la Piscine et il détruit sa Williams. Le pilote est indemne, la voiture de sécurité est déployée. Celle-ci s'efface six tours plus tard. A la sortie du tunnel, lorsque la course reprend, Raikkonen (5ème) essaie d'attaquer Sutil (4ème) et le percute. Les deux hommes passent par les stands : le Finlandais peut repartir, pas l'Allemand.

 17 tours de l’arrivée, Rosberg perdait brutalement le contrôle de sa Williams à l’entrée de la Piscine et tapait violemment les rails. Nico s’extirpait fort heureusement indemne des restes de sa FW30

Le classement ne bouge pas jusqu'à l'arrivée et la course ne va pas jusqu'à son terme : le drapeau à damier s'abat après les 2 heures maximales réglementaires et 76 tours au lieu des 78 prévus. Victoire de Hamilton, devant Kubica et Massa. Fernando Alonso est 10ème.
 

Le podium du Grand Prix de Monaco

Le classement de la Course

Le classement du Championnat des Constructeurs puis des Pilotes

Réagissez à cet article ici sur le Forum PlaneteRenault

 



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |