France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 

Par Nicolas LIGNON le 21/05/2008
 
F1: Vers une limitation des budgets ?

F1: Vers une limitation des budgets ?

Depuis son retour en Formule 1, Renault n'a cessé de militer contre la réduction des coûts. Les négociations avec la Fédération International de l'Automobile ont toujours été longue et difficile mais petit à petit, des solutions sont trouvées.



Après la limitation des essais privés, le gel de la réglementation moteur, voici venue l'idée d'une restriction des budgets des équipes.


Le Président de la FIA, Max Mosley, a en effet proposé à l'ensemble du paddock un seuil maximal de 175 Millions de Dollars par écuries. Ce budget ne prend pas en compte le salaire des pilotes et le département moteur.


Cette mesure doit faire face à la crise économique actuelle. Celle-ci a un énorme impact sur le monde entier et la Formule 1 pourrait bien être touchée à son tour. Cette situation inquiète Flavio Briatore. L'Italien ne comprend pas pourquoi personne n'arrive à se mettre d'accord alors que les enjeux sont énormes.


« Certainement, nous sommes en train de répéter les mêmes erreurs. Les gens, en F1, continue de croire qu’en dépit de ce qui se passe dans le monde économique, le sport continuera toujours. Nous avons vu tant d'exemples du contraire – le plus récent est Super Aguri. Nous n’avons rien appris de nos erreurs, nous continuons à dépenser plus d'argent » déplorait-il.


« Je me souviens quand j'ai vendu Ligier - en 1997 - il y avait six ou sept personnes intéressées par le rachat de l'équipe. Il y avait la queue » déclarait Flavio. « Ce qui s’est passé avec Super Aguri nous renvoie un message très clair : de moins en moins de personnes sont intéressées à investir dans une équipe de F1 de nos jours ! »


Pour parvenir à une réduction des coûts, l'ensemble des équipes privés ainsi que Renault et Honda via Ross Brawn soutiennent le projet d'un budget limité. Le copropriétaire de la Scuderia Toro Rosso, Gerhard Berger, a d'ailleurs proposé une limite fixée à 60 Millions de Dollars. Ce seuil va désormais être discuté mais il serait intéressant d'imposer ce type de règle dans un futur proche.


Il faut dire que les équipes privés ont de plus en plus de mal à survivre et les dépenses ne cessent d'augmenter malgré les récentes règles de limitation. Pour Renault, il est important de baisser les coûts si elle souhaite rester à long terme en Formule 1.


Le défi que pourrait représenter un championnat avec des budgets limités serait très intéressant car il permettrait de voir quelles équipes seraient les plus performantes avec un niveau financier équivalent. Le savoir faire et l'ingéniosité serait alors très important.


Les négociations vont donc se poursuivre. La FIA serait d'ailleurs à la recherche d'un partenaire qui aurait pour mission de surveiller les budgets des équipes en cas d'implication de cette règle dans un avenir proche...


Confidentail-Renault



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |