France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 

Par Nicolas LIGNON (d'après Renaul le 04/04/2008
 
Bahreïn : Interview croisée des pilotes

Bahreïn : Interview croisée des pilotes

A la veille des premiers essais libres du Grand Prix de Bahreïn, les deux pilotes ING Renault F1 Team livrent leurs impressions et évoquent leurs espoirs pour la course de dimanche.


Quel regard portez-vous sur le Grand Prix de Malaisie ?
Fernando Alonso : « L'aspect positif de cette dernière course, c'est que nous avons pu participer à la troisième partie des qualifications, puis entrer dans les points. L'aspect négatif, c'est qu'il a fallu tout donner pour y parvenir. Nous ne sommes pas encore là où nous voudrions et il va nous falloir travailler très dur pour revenir sur les meilleurs. »

 

Nelson Piquet : « Pour moi, le contraste avec le Grand Prix d'Australie a été saisissant. J'ai pu maximiser mon temps de roulage en essais libres, je n'ai connu aucun problème technique, et ma prestation était bien meilleure. Bien sûr, j'aurais aimé passer Q2 et entrer dans les points, mais il faut savoir progresser raisonnablement et ne pas se fixer d'objectifs irréalisables. »

Quels sont les problèmes qui ont un impact sur la performance de la R28 ?
Nelson Piquet : « Il s'agit avant tout d'un petit retard au niveau aérodynamique, je pense. »

 

Fernando Alonso : « L'équation, pour nous, est simple. Pour être rapides en virages, nous devons braquer les ailerons et cela nous fait perdre beaucoup de vitesse de pointe. Si nous voulons, en revanche, privilégier cette vitesse de pointe, nous débraquons les ailerons et nous sommes lents en virage. Le premier développement significatif fera son apparition à Barcelone, pour la prochain course. Nous devrions alors être en mesure d'améliorer les performances. Reste à savoir si nous concurrents n'amélioreront pas les leurs dans la même proportion. »

Etes-vous déçus de ne pas avoir pu établir Renault comme la troisième force du paddock en ce début de saison ?
Nelson Piquet : « C'est toujours frustrant de ne pas être là où on aimerait. D'un autre côté, les performances du début de saison ne changent pas mon programme et ne bousculent pas mes priorités. Pour ce week-end, l'objectif sera d'apprendre de Fernando, de ne pas commettre d'erreur, de faire mieux qu'à Sepang, d'améliorer encore la qualité de mes échanges avec l'équipe... Bref, le travail ne manque pas. »

 

Fernando Alonso : « Lorsque j'ai décidé de revenir chez Renault, je savais que les performances ne seraient pas comparables à celles de Ferrari ou de McLaren. L'écart était trop grand pour être comblé en un hiver. Cela dit, j'avais aussi un petit espoir. Je pensais qu'il serait possible de se battre régulièrement pour le podium, peut-être même de décrocher une ou deux victoires. Cela n'est pas possible aujourd'hui, et mes sentiments sont donc partagés. Mais qui sait de quoi nous serons capables dans une course ou deux... »

Réagissez à cet article ici sur le Forum PlaneteRenault



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |