France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 

Par Loic FERRIERE (d'après Renault le 15/03/2008
 
Australie-Qualifs: Dur dur pour Renault

Australie-Qualifs: Dur dur pour Renault

L’équipe Renault F1 a connu un des qualifications difficiles sur le circuit de l’Albert Park à Melbourne pour le premier grand prix de la saison 2008. Fernando Alonso et Nelson Piquet n’ont en effet réussi à se qualifier que 11ème et 21ème position.


Comme les premiers essais l’avaient laissé penser, la concurrence a été très rude au sein du peloton et la lutte pour la phase finale des qualifications a été très sévère.

Fernando Alonso semblait avoir sa place dans le Top 10 mais n’a finalement pas réussi à se qualifier pour la super pole en raison d’un problème technique sur sa monoplace en fin de deuxième séance.

« Comme nous l’avions pressenti, cela été très serré aujourd’hui. J’étais satisfait du comportement de ma monoplace ce matin mais j’ai eu un problème de différentiel en qualifications qui a perturbé l’équilibre de la voiture et l’a rendue très difficile à contrôler. Je suis persuadé que nous pourrons demain rebondir, nous travaillerons en tout cas ce soir pour que cela soit le cas » déclarait Fernando Alonso, 11ème

Nelson, quant à lui, débutera son premier Grand Prix à la 21ème position après une qualification rendue difficile suite au manque de roulage dont a souffert le jeune Brésilien depuis le début du week-end.

« Je n’ai pas beaucoup tourné depuis le début du week-end pour diverses raisons et cela s’est vu cet après-midi pendant les qualifications.
Je suis déçu car bien entendu j’espérais mieux faire pour mon premier Grand Prix mais je tâcherai demain de faire mon possible pour essayer de remonter et surtout continuer d’apprendre autant que possible » confiait le jeune Piquet.

Pat Symonds « C’est une journée décevante. Nelson n’a malheureusement pas beaucoup tourné et cela s’est traduit par une qualification difficile. Avec Fernando, nous avions confortablement notre place dans le Top 10 mais un problème de différentiel sur sa voiture a compromis son effort et ne lui a pas permis de gagner sa place pour la phase ultime de cette séance. »

Denis Chevrier « La séance a été très disputé et je pense que nous devrons peut être nous y habituer cette année. Les écarts sont très serrés, les pilotes attaquent au maximum pour réussir à se qualifier au mieux et nous avons pu assister à plusieurs sorties de piste et même une interruption qui sont nécessairement venues perturber notre qualification. Fernando a eu un souci de différentiel qui a compromis son dernier tour pour entrer en Q3. Nelson n’a malheureusement pas roulé autant que nous l’aurions souhaité ce qui n’a pas aidé notre Brésilien pour ses débuts. Nous devons maintenant espérer prendre un bon départ demain et essayer de tirer le maximum de notre situation sur la grille. »

Il n'y aura donc pas eu de miracle aujourd'hui, et la hierarchie est donc respectée... Espérons tout de même que la course sera quelque peu plus sédusante.

Quoiqu'il en soit, Renault l'avait annoncé, le team luttera pour les poins juqu'au retour en Europe, à Barcelone.



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |