France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Espionnage : McLaren répond à Renault

Espionnage : McLaren répond à Renault

L'équipe McLaren vient enfin de réagir face à ses accusations d'espionnage portées sur Renault F1. Le Losange sera entendu dans cette affaire le 6 décembre prochain par la FIA pour se défendre vis-à-vis de la plainte portée par la formation de Woking.


Celle-ci accuse Renault d'espionnage industriel. Le constructeur Français a répondu dernièrement à ses accusations par le biais d'un communiqué où le Losange a expliqué sa démarche après avoir eu vent des agissements de son employé Phil Mackereth.

L'équipe McLaren-Mercedes a tenu aujourd'hui à répondre face à ce communiqué. Ce sont les avocats de la formation de Woking qui ont pris la parole. Ces derniers affirment "que les informations confidentielles provenant de chez McLaren ont été sciemment, délibérément et largement diffusées et discutées au sein de l'équipe Renault".

McLaren a aussi fait savoir aujourd'hui l'implication de 18 personnes dans cette affaire chez Renault. Ces derniers auraient confirmé la détention de ces informations au sein de 11 ordinateurs du Losange. La formation de Woking croit nous apprendre quelques choses alors que Renault a déjà confirmé tout ceci dans son communiqué...

Ron Dennis (Président de McLaren), Norbert Haug (Directeur Mercedes Motorsport) et Flavio Briatore (Directeur Général de Renault F1 Team) 


Ensuite, 33 dossiers auraient été présents dans l'informatique du constructeur Français. McLaren affirme que le contenu de ceux-ci est supérieur aux 780 pages signées Ferrari que l'écurie de Woking détenaient il y a quelques mois de cela.

Le communiqué signé McLaren est loin de faire l'unanimité. Les avocats accusent Renault d'un fait qu'ils ont défendu auparavant. Leur crédibilité est faible. Certains détails sont aussi confus comme le fait d'avoir pris connaissance d'information, ce qui n'implique pas forcément son utilisation.

McLaren a ajouté dans son communiqué que Renault avait pleinement profité de ces données en tirant un net avantage pour sa monoplace de la saison 2007. A la vue des résultats, il est difficile de dire où Renault a pu bénéficier de ces divers schémas...

Le comportement du Losange, qui a contacté la FIA et McLaren dés le début de cette affaire, montre le côté responsable de l'équipe. Si celle-ci a agit en toute transparence, c'est qu'elle n'a rien à se reprocher.

A noter que des rumeurs circulent en ce moment comme quoi les accusations de l'équipe de Woking seraient tirées du dossier envoyé par Renault dans lequel le Losange avait fait savoir à McLaren l'agissement de son ancien employé Phil Mackereth. La formation de Woking accuserait ainsi le constructeur Français à partir d'un dossier créé par cette dernière, ce qui est très surprenant !

De nombreuses interrogations planent donc sur la crédibilité de l'équipe Britannique. La réponse sera de toute manière donnée le 6 décembre prochain.

L'article est disponible ici

Réagissez à cet article ici sur le Forum PlaneteRenault



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |